Aujourd’hui je vais vous parler d’une ville que j’ai pu visiter lors de mon récent road trip en Andalousie et qui m’a vraiment marqué: Séville. Véritable coup de cœur de mon voyage en Andalousie, j’ai séjourné quelques jours dans cette ville magnifique et ai pu vivre au rythme de l’Andalousie. Dans cet article je vous donnerai tous mes conseils pour bien visiter Séville à commencer par rejoindre son centre ville depuis l’aéroport, puis un passage en revue des incontournables à voir à Séville.

Rejoindre le centre ville de Séville depuis son aéroport

La première étape de notre séjour à Séville sera, bien entendu, de regagner le centre ville de Séville et notre logement depuis l’aéroport.
Pour cela plusieurs solutions s’offrent à vous, la première et la plus économique est d’opter pour le bus.
> En Bus
Rien de plus simple, sortez de l’aéroport et dirigez-vous sur votre gauche, l’arrêt de bus se trouve juste là, devant l’entrée de l’aéroport. L’achat des tickets s’effectue auprès d’un agent situé au niveau de l’arrêt.
Rejoindre le centre ville de Séville depuis l’aéroport en bus vous en coutera 4€. Une seule ligne de bus passe à cet endroit, impossible de vous trompez. De plus les bus reliant l’aéroport au centre ville de Séville sont facilement reconnaissable avec un grand « Aeropuerto » inscrit dessus, la ligne se nomme « EA ». Comptez environ 35 à 50 minutes pour rejoindre le centre ville depuis l’aéroport en fonction de la circulation.

seville-aeroport-bus

Le bus ne rentre pas dans le centre historique de la ville mais le contourne par les boulevards périphériques. L’arrêt le plus proche de la cathédrale (et donc de l’hyper centre) est l’arrêt Paséo Colón, au pied de la Torre del Oro.

arret-bus-seville-aeroport

> En navette privée
Autre solution pour rejoindre le centre ville de Séville depuis l’aéroport, opter pour une navette. Plus cher, elle s’avère également plus pratique puisque celle-ci vous déposera ou bon vous semble dans le centre ville de Séville. Si vous voyagez à plusieurs ou avec des enfants et que vous souhaitez perdre un minimum de temps dans les transports alors cela peut-être une bonne solution.

Les incontournables d’une visite de Séville

Séville est parsemée de lieux à visiter. C’est une ville riche architecturalement et culturellement. Voici les immanquables d’une visite de Séville.

La Cathédrale Notre Dame du Siège

Point centrale de la ville, la cathédrale Notre Dame du Siège de Séville est véritablement l’incontournable numéro 1 (avec l’Alcazar) de Séville. Visiter Séville rime avec visiter sa cathédrale. Celle-ci est l’une des plus grandes d’Europe. Elle a la particularité d’être érigé à l’emplacement même de la mosquée Almohade dont elle à hérité le minaret, rénové en clocher. Il est possible de monter en haut de ce clocher à l’aide de rampe qui permettait, à l’époque, d’accéder au haut du clocher à cheval.
A l’intérieur de l’édifice vous trouverez de nombreux tableaux, des sculptures orné d’or, des joyaux, des tombeaux, dont certains sont très célèbres comme par exemple celui de Christophe Colomb, originaire de la ville, ou l’un des plus grands ostensoirs du monde.
Si vous souhaitez en savoir plus sur la cathédrale, je vous invite à lire notre article dédié à la visite de la cathédrale de Séville. Vous y retrouverez toutes les informations sur la réservation d’une visite guidée et son déroulement mais aussi des informations sur l’histoire de la cathédrale.

Giralda Seville

Quelques conseils pour visiter la cathédrale.

Tout d’abord sachez qu’elle est très populaire, vous devrez très certainement patienter plusieurs dizaines de minutes, voir plus d’une heure à l’extérieur avant d’acheter un ticket. Il vous en coûtera 9 euros.
Si vous n’êtes pas du genre patient vous pouvez passer par un guide, il vous en coûtera certes quelques euros de plus, mais cela vous fera économiser de précieuses minutes et vous fera bénéficier de ces précieux commentaires.

Horaires d’ouverture de la cathédrale de Séville

Le lundi : 11h – 15h30 (visites en espagnol et anglais gratuites à 16h30 et 18h00)
Du Mardi au Samedi : 11h – 17h
Dimanche : 14h30 – 18h

Attention aux fêtes religieuses et à la semaine sainte, les horaires peuvent être modifiés.

Cour Cathédrale de Seville
Cathedrale de Seville

Tombeau Christophe Colomb
Tombeau de Christophe Colomb

L’Alcazar de Séville

L’Alcazar de Séville est un ancien palais fortifié construit au IXe siècle. Modifié de nombreuses fois au fil du temps et des envahisseurs, l’Alcazar se compose de différents palais, patios et d’un immense jardin fleuri ou il est fort agréable de flâner. Si vous optez pour une visite guidée de l’Alcazar vous en apprendrez d’avantage sur ce lieu emblématique de la ville. Son histoire est fascinante comme en témoigne son architecture unique issu d’un mélange des styles incroyable.
L’Alcazar est le plus vieux palais d’Europe encore habité. En effet l’une de partie de l’Alcazar reste fermé au public car, deux à trois fois par an, le roi d’Espagne y prend ses quartiers lors de ses séjours à Séville.
Nous avons dédié un article à cet emblématique lieu incontournable d’une visite de Séville, si vous souhaitez à savoir d’avantage sur l’Alcazar de Séville, je vous invite à y jeter un oeil.

visiter-alcazar-seville

Quelques conseils pour visiter l’Alcazar de Séville

L’Alcazar est de loin le lieu le plus populaire de Séville. Il attire chaque jour de nombreux visiteurs. Il faut savoir que le nombre de personne dans l’Alcazar est limité. Si vous ne possédez pas de billet coupe-file ou que vous n’avez pas opté pour une visite guidée vous pouvez vous procurer un billet sur place, cependant préparez-vous (selon la période) à une longue attente devant l’entrée de l’Alcazar. Pour un gain de temps et surtout pour une visite plus agréable et plus instructive, je vous conseille j’opter pour une visite guidée. Vous pourrez ainsi avoir plus de temps pour visiter Séville.

Horaires d’ouverture de l’Alcazar de Séville

Octobre à Mars
Du lundi au Dimanche : 9h30 – 17h
Avril à Septembre
Du lundi au Jeudi : 9h30 – 19h

L’Alcazar de Séville est fermé le 1er et 6 Janvier, le Vendredi Saint et le 25 décembre.

Tarifs de l’Alcazar de Séville

Entrée simple (attention attente moyenne entre 1 et 2 heures) : 11,50€
Visite guidée (Français) + billet coupe file (entrée directe) : 30€

Alcazar
jardin-alcazar-seville
banos-donas-maria-de-padilla
seville-alcazar-palais

A noter que durant l’été, du mois de Juin au mois de Septembre, vous pourrez assister aux nuits de l’Alcazar, spectacles, musique et histoires au milieu de l’Alcazar.

Optez pour un combiné 
Il est possible d’acheter un billet pour une visite guidée de la cathédrale et de l’Alcazar. La visite prend 2 heures 30 pour visiter les deux principaux lieux de la ville. Aucune attente à l’entrée de la cathédrale ou de l’Alcazar. C’est la formule pour laquelle j’avais opté lors de mon dernier séjour à Séville, je vous la recommande vivement.

Les arènes de la Real Maestranza de Caballería de Séville

Les arènes de Séville sont également l’un des lieux emblématiques à visiter à Séville. Ces arènes sont classées monument historique depuis 1984. Elles abritent l’une des plus célèbres corridas d’Espagne. Les arènes se situent dans le quartier El Arenal, à 10 petites minutes à pied du centre de la ville. Ces arènes se visitent, il vous en coûtera 6.50 euros. Les arènes de Séville sont ouvertes chaque jour, de 9h30 à 20h.
La visite dure environ 45 minutes, elle comprend la visite des arènes et également du musée de la real Maestranza. Je vous conseille de venir réserver votre entrée tôt dans la journée. En effet les visites sont à heures fixes. Lors de notre visite, toutes les places étaient réservées pour la prochaine visite, nous avions du réserver et revenir quelques heures plus tard.
Si vous souhaitez voir une corrida, il vous faudra vous y prendre à l’avance et regarder les dates des représentations. Pour les moins connues, pas besoin de réserver à l’avance, les billets s’achètent sur place, cependant si vous souhaitez assister à certaines corridas réputées il vous faudra réserver votre place plusieurs mois à l’avance.

arene-de-seville

seville-arene
seville-plaza-del-toros

Le Metropol Parasol

Le Metropol Parasol de Séville est à l’origine une volonté de la municipalité de réhabiliter la place de la Encarnación. En 2004, la ville de Séville organise un appel d’offre public afin d’élire l’un des projets qui leurs sera présenté. C’est donc le projet du Metropol Parasol qui remporta le marché. Le projet comprenait une place publique, un marché couvert ainsi qu’un musée archéologique.
C’est donc en 2011, après plusieurs arrêts et un dépassement assez large du budget, passant de 30 millions à plus de 100 millions d’euros, que fût inauguré le Metropol Parasol.
Ses dimensions sont de 150 mètres sur 70 et sa hauteur d’approximativement 28 mètres pour une surface de 11 000 m2.

Metropol Parasol

Le Metropol Parasol est donc devenu l’un des monuments emblématiques de la ville. Outre cette structure en bois unique et originale, le Metropol Parasol est aussi un musée archéologique appelé l’antiquarium, en sous sol, avec plusieurs bars autour de la structure.
Le Metropol Parasol se compose de 6 gros piliers et 5 niveaux. Vous trouverez dans l’un de ces piliers un restaurant à tapas. Deux ascenseurs vous permettent de monter en haut de la structure et ainsi de vous balader le long du petit parcours long d’une centaine de mètres. Outre une agréable balade vous aurez l’occasion de profiter du restaurant ainsi que des nombreux commerces situés sous la place de la Encarnación, au niveau du marché couvert.

La visite vous en coutera 3 euros avec une boisson offerte. Comptez une petite heure pour profiter de la vue et vous rafraichir avec la boisson.

Le soir, le quartier est également agréable, plusieurs bars à tapas se situent à proximité du Metropol Parasol, vous pourrez ainsi profiter de l’éclairage de la structure.

Metropol Parasol Seville
Metropol Parasol de Seville

La Plaza de Espana

La Plaza de Espana est, de loin, le monument qui m’a le plus impressionné de Séville. Cet immense monument en arc cercle, situé autour de la place est tout simplement surprenant.
La Plaza de Espana a été construite lors de l’exposition ibero-américaine de 1929. L’architecte de la Plaza de España est Aníbal González. Il a réalisé cette ouvrage en 1929, pour l’Exposition ibéro-américaine. La superficie totale du parc est de 50 000 m2 qui se répartissent comme suit :

– 19 000 m2 sont occupés par le palais de la place. Ce palais majestueux est un seul et unique édifice de taille impressionnante. Il longe le demi-cercle de la place et aujourd’hui, il abrite la Junta de Andalucia c’est à dire le gouvernement régional d’Andalousie.
– 31 000 m2 sont occupés par la place elle-même et ses canaux.

La plaza de espana a la forme d’un hémicycle de 200 mètres de diamètre. Elle représente l’Espagne qui accueille ses anciennes colonies. Elle est orientée vers le Guadalquivir. En prenant l’avenue Rodriguez de Casso à partir de la place, on arrive directement sur les berges de ce célèbre fleuve espagnol qui se jette dans l’océan Atlantique à l’ouest du détroit de Gibraltar. L’orientation de la place en direction du fleuve signifie le chemin vers l’océan Atlantique et bien sûr les Amériques.

plaza de Espana

Au centre de la plaza de espana, il y a une fontaine qui a été conçue par Vicente Traver, un architecte espagnol décédé en 1966 et connu pour avoir fait d’autres réalisations notables à Seville entre 1915 et 1933. Entre le centre de la place et le palais, on trouve des canaux, en demi-cercle également. Quatre ponts décorés de céramique enjambent les canaux,

La plaza de espana est en accès libre aux visiteurs, elle accueille de nombreux touristes tout au long de l’année. Mais en été, à cause des fortes chaleurs, il est plutôt conseillé de venir la visiter le matin ou en fin d’après-midi plutôt que dans le courant de la journée

En face de la Plaza vous trouverez l’un des plus grands parcs de Séville, le parc Maria Luisa.

Plaza de Espana Seville
Place d'Espagne Seville

Visiter l’aquarium de Séville

Construit en 2014 l’aquarium de Séville est l’un des plus importants d’Espagne. Il abrite plus de 7 000 animaux de 400 espèces. L’aquarium comprend 40 bassins dont un de plus de 9 mètres de profondeur qui accueille des requins ou des tortues de mer. La visite de l’aquarium s’articule autour du voyage de Magellan, l’explorateur portugais partie en mer pour faire le tour du monde.
Si vous voyagez avec des enfants je vous recommande cette visite, que j’ai moi-même trouvé très intéressante. De plus, visiter l’aquarium de Séville permet d’échapper quelques temps à la chaleur parfois étouffante de Séville. Si cette visite vous intéresse je vous invite à lire mon article sur la visite de l’aquarium de Séville.

aquarium-seville

aquarium-seville-visite
aquarium-seville-tropical

La parc Maria Luisa

À pied, en calèche ou à vélo, découvrez le plus important et le plus prestigieux parc de la ville. Arpentez ses grandes allées et perdez-vous dans ses 40 hectares. Non seulement un lieu de paix et de quiétude au milieu de la ville, c’est aussi un peu d’Histoire de Séville qui s’invite à la balade.
Il faut savoir qu’à l’origine, le parc faisait partie des jardins du Palais de San Telmo, lieu de résidence des ducs de Montpensier. Au cours du 19ième siècle, ces derniers ont joué un rôle considérable dans l’urbanisation de Séville ; notamment en donnant naissance au parc María Luisa, en hommage à la duchesse de Montpensier qui décida de l’offrir à la ville.

Plus tard, le parc fut aménagé par un paysagiste français, Jean Claude Nicolas Forestier, qui créa un parc inspiré des « jardins hispaniques » dont les modèles sont les jardins de l’Alhambra de Grenade ou ceux de l’Alcazar de Séville. Un défi plus que réussi !

De grands arbres centenaires côtoient des jardins botaniques, des places, des fontaines et des petits ronds-points très charmants pour former un espace vert harmonieux et poétique.
La variété d’espèces végétales y est surprenante, à l’image des différents types de palmiers, certains venus des Amériques à l’occasion de l’exposition ibéro-américaine de 1929. C’est d’ailleurs à cette occasion que se sont construits les différents pabellones, comme celui du Portugal, du Chili ou encore du Méxique aux abords du parc ; sans oublier la grandiose place d’Espagne ouverte sur le parc.

Parc-Maria-Luisa

Autre curiosité : les typiques bancs d’azuleros, endroit idéal pour s’arrêter admirer le vert décor qui vous entoure ou la faune qui anime les lieux. Car en effet, vous apercevrez sûrement les fameux perroquets verts ou quelques colombes passer d’un arbre à l’autre. Les canards et les cygnes se donnent eux aussi en spectacle sous le regard amusé des promeneurs qui les nourrissent de graines vendues par des marchands ambulants installés dans le parc.

La Plaza de America

De l’autre côté du parc Maria Luisa, à l’opposé de la place d’Espagne se dresse la place de l’Amérique : Plaza de America, construite elle aussi, vous vous en doutez, pour l’exposition ibéro-américaine de 1929.
Sur la Place América, place centrale du parc, les enfants s’amusent à nourrir les pigeons qui affluent ; cet endroit est affectueusement appelée par les sévillans « la place des pigeons. »
Le parc abrite aussi plusieurs monuments : monument à Adolfo Béquer, à Miguel de Cervantes et autres figures littéraire. Notons aussi la présence de deux musées : le musée des Arts et Coutumes Populaires et le musée archéologique.
Pour clore la balade, rien de tel qu’un rafraîchissement ou quelques tapas dans un bar ou café qui se trouvent au sein du parc.

musee-archeologique-seville

musee-seville-parc-maria-luisa
musee-art-coutume-seville

La Torre del Oro

Torre del Oro est une ancienne tour d’observation de Séville, placée à côté du Guadalquivir, le fleuve qui traverse Séville, cette tour était utilisée pour stocker l’or ramené par les conquistadors au XVe siècle.
L’origine du nom de cette tour n’est pas très claire. Il pourrait être tiré de sa fonction (stocker l’or) mais également de son apparence dorée qu’elle avait à l’époque.
La tour accueille aujourd’hui le musée de la marine. Il vous en coûtera 3 euros pour la visite du musée et également l’ascension jusqu’au en haut de la tour.
Depuis le haut de la tour vous pourrez profiter d’une jolie vue sur Séville et sur le Guadalquivir.
Concernant le musée maritime celui-ci retrace l’histoire, entre autre, de la construction de la tour et présente différents objets utilisés sur les navires à l’époque comme des canons.

Torre-del-oro-seville

torre-del-oro
musee-maritime-seville-torre-del-oro

Assister à un spectacle de Flamenco

Visiter Séville c’est aussi découvrir sa culture, et cela commence par l’un des incontournables de Séville, assister à un spectacle de Flamenco. Pour cela plusieurs endroits proposent des spectacles et représentations de Flamenco. Vous pouvez vous rendre dans certains musées, dédié à la culture Flamenco, des théâtres mais aussi des bars qui proposent de temps en temps des représentations.
Le plus célèbre de ces lieux est le Museo des Baile Flamenco. Ce musée, fondé par une ancienne grande danseuse de Flamenco offre des représentations quotidiennes.
L’autre lieu prisé pour assister à un spectacle de Flamenco est la casa de la Guitarra.
Du côté des bars, les plus célèbres sont « La Carbonería » ainsi que : el tableo « El Arenal ». Pour en savoir plusje vous invite à lire mon article sur les spectacles de Flamenco à Séville.

Vos journées rythmées par la chaleur

Tout d’abord commençons par ce qui m’a le plus surpris lors de ma visite de Séville, l’organisation de vos journées. Pas de panique, rien de bien compliqué, vous allez vous rendre compte que vous prendrez vite le pli pour organiser vos journées à la Sévillane. En effet, en fonction de la période à laquelle vous partirez il se peut que la chaleur joue un rôle important dans votre visite de la ville. Lorsque j’ai visité Séville, au mois de Juin, les températures dépassaient quotidiennement les 40 degrés. Autant dire que vous y réfléchissez à deux fois avant de vous lancer dans de longues marches en plein après-midi.
Je vous conseille donc de ne pas vous lever trop tard pour profiter des températures plus clémentes du début de journée. Pour ma part, au vue des températures durant notre séjour, nous rentrions vite à l’hôtel nous reposer après le repas. Si vous avez la chance de trouver un hôtel à Séville qui possède une piscine, n’hésitez pas, vous l’apprécierez à coup sûre.
La fin de journée vous permet de sortir de nouveau, de visiter certains lieux et surtout de profiter d’une très longue soirée ou vous pourrez découvrir les célèbres bars à tapas de la ville. Les bars et restaurants ouvrent très tard contrairement à la France, aucun souci pour aller manger après 23 heures.

Rues de Seville

Où dormir à Séville

En ce qui concerne le logement à Séville, je n’aurai qu’une recommandation, optez pour le centre historique de la ville. Ce quartier central est idéal. Vous serez proche de tous les lieux à voir à Séville, mais aussi des bars à tapas ou restaurants. Les petites rues piétonnes de Séville regorgent de petits hôtels au charme fou.
Lors de ma première visite j’ai séjourné au boutique Hôtel « El Corral del Rey« . Un charmant hôtel situé dans une rue piétonne dans une ancienne demeure entièrement rénovée.
Si vous souhaitez avoir plus de conseils sur le logement à Séville, les meilleurs quartiers pour séjourner à Séville ainsi que de bonnes adresses d’hôtels, je vous invite à lire mon article sur le sujet : Où dormir à Séville ?

Toutes les bonnes adresses à Séville

Antigua Cilla del Cabildo : petits déjeuners
Cette adresse est l’une de mes favorites pour petit-déjeuner local. Situé dans la rue Santo Tomàs, à droite du bâtiment des archives des Indes, cette adresse possède une terrasse qui vous permet de déguster les spécialités locales du petit-déjeuner et du déjeuner à très bon prix.

Les meilleurs bars à Tapas de Séville

  • Bar Eslava : tapas d’excellence

    Le bar Eslava s’est bâti une solide réputation grâce à sa cuisine raffinée et innovante. Du mariage entre tradition et création naissent des plats exquis tels que les croquetas ou le cigarro de Bequer, une préparation à base de sèche et béchamel. Attention, l’affluence y est très importante et il est recommandé d’y prendre place assez tôt.

    bar-restaurante-eslava-sevilla-644x362

  • Bar Dos de Mayo: 100% cuisine andalouse

    En plein centre de la ville, le bar « Dos de Mayo » vous offre les classiques de la cuisine andalouse. La manière dont les serveurs vous appellent une fois que vos plats sont prêts vous surprendra sûrement ; mais si vous cherchez l’authenticité et une ambiance « très espagnole », c’est l’endroit parfait !

  • Bodega Coloniales : tapas à bon prix

    Voilà une bonne adresse pour commander des tapas traditionnelles, plutôt généreuses et à un bon prix. Au choix : plats de viande en sauce, comme le poulet aux amandes ou le porc au vin de Porto, viande grillée, poisson frit, crudités, omelettes en tout genre et les fameuses « tablas» à partager. Ces dernières, présentées sur un plat rectangulaire, se composent de grandes tartines de pain garnies selon vos envies : salmorejo et jambon ibérique, œufs de caille ou encore fromage et anchois. La relation qualité-prix y est assurée.

    bodega-santa-cruz

  • El Rinconcillo, une institution à ne pas manquer

    Fondé en 1670, c’est le bar le plus ancien de Séville. Depuis plus de trois siècles, des générations de sévillans côtoient les touristes du monde entier qui s’étonnent de ce décor de vieille bodega. Les spécialités : la tapa de espinacas con garbanzos (épinards et pois chiche) et de pavía de bacalao (filet pané de morue) ; accompagnez le tout d’un vin à l’orange.

    el-Rinconcillo

  • Mercado Lonja de Barranco: l’endroit à la mode

    Face au fleuve Guadalquivir s’érige un édifice de fer forgé attribué à Gustave Eiffel. C’est là que se trouve le marché gastronomique chic et tendance de « Barranco ». Comme au marché, promenez-vous entre les différents étals et profitez des offres culinaires, tant régionales, nationales qu’internationales. Outre les plaisirs culinaires, la vue sur le fleuve Guadalquivir et les amples de terrasses assurent le succès de l’escapade.

Quelle est la meilleure période pour visiter Séville ?

Pour moi Séville est une ville qui se visite (presque) toute l’année. Elle bénéficie d’un climat des plus cléments malgré des grosses chaleurs possible en été.
Le soleil à Séville est omniprésent, on ne compte que quelques jours de pluie sur l’année. L’hiver, même si les températures ne sont pas très élevés, entre 10 et 15 degrés, le soleil rend le séjour agréable. Dés les premiers mois de printemps les températures montent rapidement. Le printemps est la période idéale pour visiter Séville. Les chaleurs ne sont pas encore trop présentent et les jours rallongent.
Visiter Séville en été est un peu plus délicat. Même si cela est tout à fait possible il se peut que vous ayez à supporter d’importantes chaleurs. En effet il n’est pas rare que les températures dépassent les 35 voir 40 degrés et occasionnellement les 45 degrés. Il vous faudra vous lever tôt, vous reposer l’après-midi et sortir le soir comme c’est la coutume à Séville.
L’automne, lorsque les températures descendent de nouveau, il redevient plus agréable de visiter Séville.

Mon avis sur Séville

Séville est véritablement ma ville coup de coeur en Europe. Pour moi cette ville est parfaite pour un city trip de 2 à 5 jours. La ville est des plus agréables, le climat y est plaisant en dehors des mois de Juillet-Aout et les activités y sont nombreuses. Cathédrale, Alcazar, Place d’Espagne, arènes, la ville possède également un grand nombre de parc ou il est plaisant de reposer lorsque la chaleur est un peu trop présente. L’ambiance des rues de Séville est incroyable, sortez et trouvez une terrasse pour passer la soirée et y déguster de délicieux tapas.
Que se soit lors d’un city trip ou d’une étape d’un road trip en Andalousie, je recommande de visiter Séville, vous ne serez pas déçu du séjour.