Visiter Cordoue est bel et bien l’une des étapes incontournables d’un road trip en Andalousie. Tout comme les villes de Seville et de Grenade, Cordoue recèle de chose à faire et à voir et son histoire est l’une des plus passionnante de la région en témoigne son principal monument, la célèbre mosquée-cathédrale.

Cordoue est une ville qui se visite facilement. En effet il est possible de visiter Cordoue en une journée même si deux jours sont, pour moi, préférable pour visiter les incontournables de la ville et s’imprégner de son atmosphère paisible et reposante. Moins touristique que Séville, mais aussi plus petite, Cordoue est une ville à taille humaine qui se visite principalement à pied.
Cordoue est idéalement placé car si vous choisissez de relier Malaga à Séville en train vous passerez obligatoirement par cette ville. Il est donc très pratique d’y faire une halte. Même si un séjour dans la ville vous fera un léger détour si vous souhaitez relier Séville à Grenade, celui-ci en vaut largement la peine.

Préparer votre visite de Cordoue

Avant de se lancer dans la liste des choses à faire et à voir à Cordoue, débutons cet article par une petite liste des choses auxquelles il faudra prêter attention avant de vous envoler pour Cordoue.

> Vols :
Commençons par les vols. Très peu de vols arrivent directement à Cordoue. L’aéroport de petite taille n’est que très peu desservi. Si vous souhaitez visiter Cordoue, alors il faudra regarder les vols en direction de Séville, de Grenade ou de Malaga.
C’est deux villes sont les plus proches à posséder un aéroport international très bien desservi.

> Voiture :
Arriver, en avion, à Séville ou Grenade vous obligera, soit, à prendre le train pour rejoindre Cordoue, soit à louer une voiture. La location de voiture sera, bien entendu, plus pratique si vous souhaitez visiter l’Andalousie et vous rendre dans ces lieux principaux comme Séville, Cordoue, Grenade, Malaga ou encore Ronda.
Pour cela je vous recommande l’utilisation d’un comparateur de loueur de voiture, Rentalcars.com est idéal pour trouver les meilleures offres de location de voiture.

> Activités :
Afin de visiter Cordoue en toute sérénité, je vous recommande de réserver, en avance, vos visites. Même s’il n’est pas primordial de les réserver 3 mois en avance (comme c’est le cas avec l’Alhambra de Grenade), il sera tout de même préférable de les réserver quelques jours avant votre visite, notamment en période touristique et d’autant plus si votre séjour à Cordoue est de courte durée.
Voici les principales visites à effectuer à Cordoue :

> Hôtels :
Cordoue n’est pas une ville très étendue et il sera facile de trouver un logement dans le centre de la ville afin de visiter l’essentiel de Cordoue à pied.
Rendez-vous sur Booking.com pour y trouver une selection d’hôtels ou d’appartements.

Visiter Cordoue : Que faire et que voir ?

Continuons notre article par les incontournables d’une visite de Cordoue. Même si la mosquée-cathédrale est, de loin, le lieu incontournable par excellence d’une visite de Cordoue, vous allez voir que bien d’autres lieux méritent d’être visiter à Cordoue.

La Mosquée-Cathédrale de Cordoue

L’immanquable numéro 1 lors d’une visite de Cordoue est sans doute sa célèbre mosquée-cathédrale. Un édifice religieux hors du commun et d’une taille impressionnante.
L’histoire de ce monument est riche en rebondissements. A l’origine cette Mosquée-Cathédrale fût construite pour être utilisé comme temple jusqu’en 584 ou, sur l’emplacement du temple fût construit une église par les envahisseurs Wisigoths.
C’est en 786, quelques années après l’invasion par les Arabes de l’Andalousie que cette église fût convertie en mosquée puis agrandit plusieurs fois pour atteindre une taille de 23 000 m2. La mosquée devient alors la deuxième plus grande du monde arabe derrière celle de La Mecque. Elle peut accueillir plus de 40 000 fidèles.
C’est en 1236 que la mosquée prit de nouveau le rôle d’église jusqu’en 1523 ou une véritable cathédrale fût construite au milieu de cette mosquée.

clocher-cathedrale-cordoue

Il existe différentes façon de visiter la mosquée-cathédrale de Cordoue. La première étant de vous y rendre puis d’acheter vos billets directement sur place. Ceux-ci sont au prix de 10€. Il faudra ajouter à ce prix un audioguide à 3€, puis 2€ pour monter au sommet de la tour-clocher. Attention la mosquée-cathédrale de Cordoue est le monument le plus touristique de la ville et il faudra très certainement patienter plusieurs dizaines de minutes au guichet pour vous procurer le précieux sésame.

interieur-mezquita

L’autre solution, que je vous recommande vivement, est d’opter pour une visite guidée de cette mosquée-cathédrale. Celle-ci représente plusieurs avantages, tout d’abord son prix. Il est rare qu’il y ai une si petite différence entre une visite simple et une visite guidée. Celles-ci se trouvent aux alentours de 18-20€. L’avantage est que vous n’aurez pas à faire la queue devant le guichet et vous bénéficiez également des conseils d’un guide. L’histoire de la mosquée-cathédrale et son architecture surprenante sont parfois complexe à comprendre à les explications d’un guide ne seront pas de trop.
Si vous ne devez faire qu’une visite guidé à Cordoue, c’est incontestablement celle de la mosquée-cathédrale. Les visites guidées de cette dernière peuvent également être couplées avec d’autres visites comme celle du quartier juif.

retable-cathedrale-cordoue

moquee-cordoue-coupole
vue-tour-mosquee-cathedrale-cordoue

> Tarif des visites pour la mosquée-cathédrale de Cordoue

  • Entrée à la mosquée-cathédrale de Cordoue : 10€
  • Audioguide : 3€
  • Entrée pour la tour-clocher : 2€
  • Visite guidée : entre 16 et 25€

> Horaires de visite de la mosquée-cathédrale de Cordoue

La mosquée-cathédrale de Cordoue est ouverte toute l’année.
De mars à octobre :
Du lundi au samedi de 10h à 19h
Dimanches et fêtes religieuses de 8h30 à 11h30 et de 15h à 19h
De novembre à février :
Du lundi au samedi de 10h à 18h
Dimanches et fêtes religieuses de 8h30 à 11h30 et de 15h à 18h

Alcazar de Cordoue

L’Alcazar de Cordoue ou l’Alcazar de Rois chrétiens de Cordoue est une forteresse ou loger les rois Catholiques jusqu’en 750, année de l’invasion des Arabes en Andalousie. A partir de cette date l’Alcazar va avoir de nombreuses fonctions, tout d’abord un palais. Puis il est agrandi, amélioré pour être utilisé comme l’un des premiers tribunaux de l’inquisition puis comme salles de torture. A partir de 1810 l’Alcazar est utilisé comme garnison pour les troupes de Napoléon 1er, puis de prison, à partir de 1821 et enfin de lieux touristiques depuis les années 1950.
L’Alcazar se visite, vous pourrez admirer ses jardins somptueux.

L’Alcazar est ouvert tous les jours de 8h30 à 15h.
L’entrée vous en coûtera 4.5 euros

Pont Romain

Le pont romain est le principal pont qui relie les deux rives de Cordoue. Ce pont a longtemps était le seul moyen de rejoindre les deux rives du Guadalquivir. Construit par les Romains au Ie siècle avant J.C, le pont fût de nombreuses fois modifié, d’abord par les Maures au Xe siècle puis durant la Renaissance et enfin, plus récemment en 2008.
Le pont est exclusivement piéton. Vous y trouverez, au milieu de celui-ci un mémorial à la gloire de l’archange Raphaël.
D’un côté du pont se trouve la « Porte du pont », de l’autre la tour de la Calahorra dont nous parlerons plus en détails juste après. Traverser le pont est une chose qu’il faudra absolument faire lors de votre visite de Cordoue tant la vue depuis celui-ci mais aussi depuis l’autre rive est magnifique. Allez y faire un tour en soirée ou même de nuit pour contempler la mosquée-cathédrale illuminée.

pont-romain-cordoue-guadalquivir

pont-romain-cordoue-tour-calahorra
porte-du-pont-cordoue

Tour de la Calahorra

La tour de la Calahorra n’est autre qu’un reste de fortification d’origine islamique. L’aspect actuelle de la tour date du XIVe siècle. Cette tour se situe au bout du pont Romain, de l’autre côté du Guadalquivir.
Cette tour se visite, c’est aujourd’hui un musée retraçant l’histoire de l’Andalousie. Vous en apprendrez plus sur les personnages marquant de l’histoire de la région mais aussi sur la science et la musique de l’époque. Une étonnante maquette de l’Alhambra de Grenade s’y trouve.

pont-romain-cordoue

La visite se déroule avec un audioguide (disponible en français). La visite de la tour vous prendre environ 30 à 60 minutes. Vous aurez également la possibilité de monter au sommet de celle-ci et de profiter d’une vue imprenable sur la mosquée-cathédrale de Cordoue.

> Heures de visite et tarifs de la Tour de la Calahorra

De mai à septembre :
De 10h à 14h et de 16h30 à 19h
De octobre à avril :
De 10h à 18h
Tarif : 4,50€

Ecuries royales

Non loin de l’Alcazar, les écuries royales (Los Caballerizas Reales) font partie des lieux à visiter à Cordoue. Ces écuries royales, construit sous le règne de Philippe II virent passer les meilleurs chevaux de toute l’Andalousie. Ces écuries sont même à l’origine de la race du cheval andalou.
Ces écuries se visitent, il vous en coutera 5€. Il est également possible d’assister à des représentations. Ces écuries sont aujourd’hui inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

ecuries-royales

ecurie-alcazar-cordoue

Synagogue et quartier juif

Vous verrez que visiter Cordoue consiste essentiellement à se balader dans ces petites rues étroites si typique à la région. Le quartier juif en est l’exemple parfait. Hormis la synagogue, l’unique restante en Andalousie après l’expulsion des juifs d’Espagne, la visite de ce quartier consiste à se perdre dans ses ruelles et à en découvrir les recoins.
La visite de la synagogue reste un incontournable du quartier, même si celle-ci est toute petite, la visite y est gratuite. Celle-ci date de 1315 mais eu une histoire atypiqe puisqu’en 1492 elle fût utilisée comme hôpital puis comme école.
En 1885 la synagogue est déclarée monument national et rénovée.

synagogue-cordoue

zoco-municipal-cordoue
quartier-juif-cordoue

Musée archéologique et ethnologique de Cordoue

Le musée archéologique et ethnologique de Cordoue se situe à quelques centaines de mètres de la mosquée-cathédrale en direction de la place de las Tendillas. Ce musée retrace l’histoire de Cordoue et de ses environs de la préhistoire jusqu’au Moyen-Age. Le musée est déclaré, depuis 1962, bien d’intérêt culturel. Il est, en effet, situé dans l’ancien « Palacia de los Paez de Castillejo ».

Musée des beaux arts de Cordoue

Un autre musée important de Cordoue, le musée des beaux arts. Celui-ci, situé sur la place du Potro est installé dans l’ancien hôpital de la charité. Il abrite une importante collection de peinture du XVe siècle à nos jours. Dans ce même bâtiment vous trouverez également le musée de Julio Romero de Torres, un peintre originaire de Cordoue mort en 1930.

Place de la Corredera

Après ses musées, passons aux places de Cordoue. Impossible de visiter Cordoue sans se rendre sur l’une de ses places principales, la « Plaza de la Corredera ». C’est la plus grande place de Cordoue. Elle possède une forme rectangulaire, bien connue en France mais très rare en Espagne, puisqu’il n’en existe que 3 et la seule d’Andalousie !
Cette place est un lieu de vie où se déroule différents évènements comme un marché aux puces hebdomadaire, le samedi.
La place est caractérisée par ses bâtiments qui l’entourent et notamment ses arches sous lesquelles il vous faudra passer pour rejoindre celle-ci.
Vous trouverez de nombreux bars et restaurants tout autour de la place.

place-de-la-corredera

Place de las Tendillas

La place de las Tendillas est, certes, plus petite que la place de la Corredera mais profite d’une position plus centrale ce qui la rend plus populaire. La place de las Tendiallas est un lieu de rassemblement des habitants de Cordoue. Vous y trouverez également de nombreux cafés, restaurants et boutiques tout autour. Au centre de celle-ci se trouve une fontaine au milieu de laquelle est placée une statue équestre du « Gran Capitán ».

Forum Romain

Non loin de la place de las Tendillas, en avançant un peu dans la rue Claudio Marcelo, vous tomberez sur les vestiges d’un impressionnant temple Romain. Construit au Ier siècle, sous le règne de l’empereur romain, Claude, ce temple possède, ou du moins ces vestiges, sont surprenantes. Même s’il ne reste aujourd’hui que ces 12 principale colonnes, on se rend assez bien compte des dimensions de ce dernier. Il n’est, à l’heure actuelle, pas possible de visiter le site, il faudra vous contenter de l’admirer depuis la rue Capitulares.

temple-romain-cordoue

Jardin botanique royal et zoo de Cordoue

La jardin botanique royal de Cordoue est le plus grand parc de la ville. Ce jardin, créé en 1987 et qui s’étend sur plus de 5 hectares possède une multitude d’espèces végétales endémique à l’Andalousie. Ce jardin botanique abrite également deux musées, un musée de paléobotanique ainsi qu’un musée d’ethnobotanique.

Non loin du jardin botanique royal se trouve le parc zoologique de Cordoue. Ouvert en 1967 le zoo de Cordoue a récemment réouvert ses portes après plus de 7 ans de fermeture pour travaux de modernisation et de mise aux normes. Le zoo de Cordoue est aujourd’hui un centre de protection, de conservation et d’études des animaux en danger.

Palais de Viana

Continuons notre visite de Cordoue en nous dirigeant un peu plus au Nord, à une petite vingtaine de minutes à pied de la mosquée-cathédrale de Cordoue, pour admirer un autre des incontournables de Cordoue, le palais de Viana. Le palais de Viana, autrefois habitation des marquis de Viana est aujourd’hui un palais-musée, ouvert au public.
La particularité de ce palais réside dans ces 12 patios et jardins somptueux. Ce palais, bâti au XIVe siècle et de nombreuses fois agrandit puis modifié, expose de nombreuses archives, près de 800 documents, dont certains datent de 1119 !

Madinat Al-Zahra

Afin de visiter les incontournables d’un séjour à Cordoue il faudra sortir quelque peu du centre historique de la ville, direction la Madinat al-Zahra à environ 15 kilomètres à l’Ouest de Cordoue.
La madinat al-Zahra est une ancienne cité fondée autour de 940 par le premier calife d’Andalousie, Abd al-Rahman III. Cette cité avait pour but d’être le centre administrative et politique de la région la plus à l’Ouest du Califat. L’histoire de cette cité est étonnante puisqu’elle ne dura à peine 75 ans avant d’être en partie détruite, pillée puis laissé à l’abandon.

madinat-al-zahra-cordoue

La madinat al-Zahra est maintenant un témoignage étonnement bien conservée de cette époque et fait partie des lieux à visiter à Cordoue.
Vous y trouverez des vestiges de la cité, d’ancienne porte, d’anciennes maisons, jardins ou encore mosquées.
Afin de visiter la madinat al-Zahra il faudra tout d’abord vous rendre au musée, situé à environ 3 kilomètres. Le musée retrace l’histoire de la cité et expose une collection d’objets retrouvés durant les fouilles.
La visite du musée et de la madinat al-Zahra est gratuite, seul le bus (obligatoire) vous menant du musée au cite de la madinat est payant (2€).
Si vous ne possédez pas de véhicule, alors vous pouvez opter pour une visite de la madinat depuis Cordoue. Des visites guidées avec transport sont proposées pour à peine 20€ par personne.

ruine-madinat-al-zahra-cordoue

madinat-al-zahra

Où dormir à Cordoue ?

Cordoue n’est pas une ville très étendu et ils era facile de trouver un logement idéalement situé à Cordoue.
5 quartiers du centre ville de Cordoue se distingue pour leur emplacement idéal :

  • San Basile : Un petit quartier situé derrière l’Alcazar de Cordoue qui fera un très bon emplacement pour séjourner à Cordoue
  • La Juderia : La Juderia est l’ancien quartier juif, c’est le quartier le plus central de Cordoue. Ce quartier est composé d’un dédale de petites rues qui feront un lieu parfait où dormir à Cordoue.
  • San Perdo : Quartier adjacent au quartier juif, ce quartier reste un très bon choix de logement à Cordoue.
  • San Andres – San Pablo : Situé au Nord de San Pedro, ce quartier vivant et touristique sera parfait pour un séjour à Cordoue.
  • Miraflores : Situé de l’autre côté du Guadalquivir, ce quartier vous offrira une vue imprenable sur le centre ville de Cordoue. Moins touristique il constituera néanmoins une solution de logement proche du centre historique de Cordoue.

Côté logement, voici deux adresses qui vous permettront de loger à moindre frais à Cordoue.
L’hôtel de Los Faroles est un hôtel simple, à l’andalouse avec un patio fleuri et des chambres plutôt basiques. L’atout numéro un de cet hôtel sera son emplacement.
L’hospederia Luis de Gongora fera également un très bon choix si vous souhaitez profiter d’un bon emplacement non loin du quartier juif de Cordoue. Des chambres, là aussi, relativement simple mais propres et comportant tout le confort nécéssaire.

hospederia-luis-de-gongora

Si vous possédez un budget un peu plus confortable, alors je vous conseille, dans le style traditionnel andalous, l’hôtel Maciá Alfaros. Un établissement 4 étoiles, parfaitement situé, non loin de la place principale de Cordoue, la place de la Correderra, à une dizaine de minutes à pied de la mosquée-cathédrale.

macia-alfaros-cordoue

Si vous aimez les établissements modernes au style épuré, alors je vous conseillerez l’Eurostars Azahar. Un hôtel 4 étoiles, lui aussi parfaitement situé dans le centre historique de Cordoue.

Envie de vous faire plaisir ?
Si vous souhaitez réellement vous faire plaisir lors de votre visite de Cordoue, alors dirigez-vous vers l’Hospes Palacio del Bailio. Cet hôtel, situé dans un palais du XVIe siècle est sans aucun doute l’un des plus luxueux de la ville. Bénéficiant d’un emplacement de premier choix, vous pourrez profiter de sa large terrasse, sa piscine et son service haut de gamme.

hospes-palacio-del-bailio-cordoue

Si vous souhaitez en savoir plus sur « Où dormir à Cordoue« , n’hésitez pas à lire notre article dédié.

Se rendre à Cordoue et s’y déplacer

Comme je vous le disais plus haut, il est difficile de rejoindre Cordoue en avion. Il faudra vous diriger vers l’une des trois grandes villes aux alentours que sont Séville, Grenade et Malaga.

Rejoindre Cordoue depuis Séville :
– En voiture : Comptez 1h40 de route
– En train : Comptez 45 minutes et 20 à 30€

Rejoindre Cordoue depuis Malaga :
– En voiture : Comptez 1h50 de route
– En train : Comptez 1 heure et 30 à 40€

Rejoindre Cordoue depuis Grenade :
– En voiture : Comptez 2h20 de route
– En train : Comptez 2 heures et 30 à 40€

La gare de Cordoue se situe approximativement à 1,5 km de l’hyper centre historique de Cordoue soit une vingtaine de minutes à pied.
Pour vous déplacer dans Cordoue, vous pouvez marcher, le centre ville n’est pas très grand ou opter pour une carte de transport en bus de 24 ou 48 heures. Vous profiterez d’un accès illimité au bus à arrêts multiples de Cordoue qui vous déposera aux principaux lieux d’intérêts de Cordoue.

Quand visiter Cordoue ?

Afin de visiter Cordoue dans les meilleures conditions il faudra se demander quand visiter Cordoue et quelles sont les meilleures périodes pour visiter cette ville.
Il faut savoir que Cordoue, comme toute l’Andalousie, profite d’un climat particulièrement clément. Même si l’hiver est un peu plus frais et pluvieux, cette période n’est pas une réelle mauvaise période pour visiter Cordoue. Néanmoins pour mettre toutes les chances de votre côté, favorisez les périodes de mi-septembre à novembre et de fin-mars à fin-juin.
Même si, comme l’hiver, l’été n’est pas une véritable mauvaise période, je ne recommande pas forcément cette période de l’année. La chaleur peut être étouffante dans cette région de l’Andalousie dépassant parfois allègrement les 40 degrés. Les villes d’Andalousie se vide en après-midi, beaucoup de lieux ferment pour ne réouvrir qu’en fin de journée.