Véritable incontournable d’une visite de Séville, la cathédrale de Séville est l’un des joyaux de la ville. Tout comme l’Alcazar, une visite de la cathédrale de Séville fait partie des choses qu’il ne faudra manquer sous aucun prétexte. De la plus haute importance dans la religion chrétienne, la cathédrale de Séville est également un chef-d’oeuvre d’architecture. Mixant le style Almohade, son style d’origine, avec les styles gothique, renaissance et même baroque utilisés durant les nombreuses modifications apportées au file des siècles, la cathédrale de Séville est l’un des plus grands édifices religieux du monde.

Lien direct : 
Ce lien vous permet de réserver votre visite guidée de la cathédrale de Séville sans faire de queue.

Cathédrale Notre Dame du Siège de Séville

Gigantesque, magnifique, la Cathédrale Notre Dame du Siège de Séville avec une superficie et des dimensions vertigineuses est l’une des plus grandes cathédrales du Monde (la troisième plus grande derrière Rome et Londres). Elle est également la plus grande construction gothique entièrement construite au Moyen-Age. Véritable joyau de l’histoire et de la culture ibérique, la cathédrale de Séville est inscrite au patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO, depuis 1987.
Après la conquête de Séville en 1248, les chrétiens conservent l’ancienne grande mosquée Almohade et y officient leur culte en procédant à quelques aménagements. Ils ajoutent, par exemple, des statues chrétiennes sur l’ancien minaret.

CathedraleSeville

En 1356, un tremblement de terre fragilise grandement l’édifice. Le chanoine de la cathédrale décide, en 1401, de « construire une église si belle et grandiose que ceux qui la verraient les croiraient fous ».
Séville est alors l’une des plus grandes villes du monde, têtes couronnées, commerçants, artisans, artistes et érudits y convergent, le plus souvent via les rives du fleuve Guadalquivir.
La fin des travaux est décrétée en 1506. Les bâtisseurs conservent de l’héritage Almohade le goût pour les dimensions grandioses (à l’exemple de la nef : la plus grande d’Espagne), le Patio des Orangers, l’imposante Porte du Pardon et l’emblématique minaret devenu Giralda. La Giralda qui signifie « Girouette » et l’emblème du triomphe de la foi chrétienne.
Cette tour devenue clocher de la cathédrale de Séville avoisine les 100 mètres de hauteur. Les chrétiens élevèrent le minaret maure pour installer pas moins de 24 cloches représentant les 24 églises de Séville, et une statue de bronze symbolisant la Foi. Son ascension par une rampe (car on y montait à cheval ou dos d’âne) est largement récompensée par une vue panoramique unique sur Séville.

cathedrale-seville

L’ensemble architectural de la cathédrale de Séville est a couper le souffle. Vitraux (pas moins de 80), orfèvreries, tableaux, statues, œuvres d’or et d’art sont à découvrir.
Un cœur monumental, une chapelle majeure spectaculaire avec son retable gothique unique, une trentaines de chapelles, l’ostensoir le plus grand du monde.

couronne-cathedrale-seville

Tombeau de Christophe Colomb

Impossible de parler de la cathédrale Notre Dame du siège de Séville sans aborder l’histoire de Christophe Colomb. En effet le corps de Christophe Colomb se trouverait dans la cathédrale du Siège. Son tombeau est d’ailleurs visible lors de la visite de la cathédrale de Séville. Néanmoins, de nombreuses histoires entourent le corps de l’explorateur Italien. Enterré dans un premier temps sur son lieu de décès : Valladolid, le testament de Christophe Colomb indiquait qu’il voulait être inhumé en république dominicaine (l’un de ces fils étant gouverneur de Saint Domingue). C’est dans ce lieu qu’il fut alors déplacé une première fois le corps jusqu’a l’indépendance de ce territoire. Sa dépouille fut donc déplacée à Cuba jusqu’en 1902 où, là aussi, l’indépendance survenu, Séville souhaita récupérer le corps de l’explorateur. C’est donc bien à Séville que serait les restes de Christophe Colomb. En 2006 des analyses ADN prouvèrent que le tombeau contenait bien des restes de l’explorateur cependant en très faible quantité.
Le fils de Christophe Colomb : Hernando, est, quant à lui, bien enterré sous la cathédrale de Séville. L’église voulu, en effet, le remercier d’avoir légué l’ensemble de ses biens, manuscrits, livres à l’église à sa mort. Ses oeuvres sont encore aujourd’hui conservés dans les dépendances de la bibliothèque Capitulaire jouxtant la Giralda.
tombeau-cathedrale-seville

Visite de la cathédrale de Séville : conseils, horaires et tarifs

La visite de la cathédrale de Séville nécessite du temps, environ 1h30 et un peu de préparation. Il est facile de s’y perdre et la chaleur andalouse peut altérer l’attention des visiteurs. Munissez-vous d’une bouteille d’eau, d’un guide ou audioguide (en vente dans la boutique de la cathédrale de Séville en français), d’une bonne paire de chaussure !

Tout comme l’Alcazar la cathédrale est victime de son succès. Préparez-vous à attendre un long moment (parfois plus d’une heure) à l’extérieur de la cathédrale avant d’entrer.
Il est possible d’opter pour des billets coupe-file. Certes un peu plus cher ces billets vous feront gagner un temps précieux.
Dernière possibilité, que je vous recommande vivement, opter pour une visite guidée de la cathédrale de Séville. Le tarif comprend le billet coupe-file ainsi qu’une visite d’1h30 de la cathédrale. Il est difficile d’apprécier une visite d’un tel monument sans explication.
La visite guidée vous fait découvrir l’ensemble des salles de la cathédrale, tous ses joyeux ainsi que la Giralda qui vous permettra de profiter d’une vue à couper le souffle sur Séville.

Horaires d’ouverture de la cathédrale de Séville

Le lundi : 11h – 15h30 (visites en espagnol et anglais gratuites à 16h30 et 18h00)
Du Mardi au Samedi : 11h – 17h
Dimanche : 14h30 – 18h

Attention aux fêtes religieuses et à la semaine sainte, les horaires peuvent être modifiés.

Tarifs des visites de la cathédrale de Séville

Entrée simple (attention attente moyenne entre 1 et 2 heures) : 9€
Audio guide : + 4€
Entrée sans attente (billet coupe-file) : 18€
Visite guidée (en Français) + billet coupe-file : 29€

plafond-cathedrale-seville

Mon avis sur la visite de la cathédrale de Séville

Il va sans dire, la visite de la cathédrale de Séville est un incontournable de la ville à ne surtout pas manquer. Cette visite, tout comme l’Alcazar fait partie des immanquables. Les dimensions de la cathédrale et son architecture sont tout simplement bluffants. La visite guidée est réellement un plus. En plus de ne pas attendre, vous bénéficierez des précieux conseils d’un guide qui vous en apprendre plus sur l’histoire incroyable de la cathédrale.
Je vous conseille réellement de garder un petit budget pour les visites guidées, deux sont réellement intéressantes, la cathédrale et l’Alcazar. Les files importantes sur ces deux lieux incontournables m’ont poussé à acheter un billet comprenant les deux visites guidées avec l’entrée sans attente. En 2 heures il vous sera possible de visiter ces deux lieux, quand, parfois, cela ne représente que votre temps d’attente à l’extérieur de l’Alcazar.