Aujourd’hui direction le sud de la France pour découvrir l’une de ses îles les plus célèbres, l’île de beauté : La Corse. Dans cet article vous découvrirez que faire en Corse, comment visiter la Corse, Quand partir en Corse mais aussi des conseils pour rejoindre la Corse et vous y déplacer en louant une voiture. 19 incontournables de Corse à découvrir sans plus attendre.

> Rejoindre la Corse : avion ou ferry ?

Vous n’êtes certainement pas sans savoir que la Corse est une île et que par conséquent, deux moyens s’offrent à vous pour la rejoindre, prendre l’avion ou le bateau.

  • Rejoindre la Corse en ferry :

    Prendre le bateau pour aller en Corse peut sembler (un peu) plus long que l’avion, mais cela comporte l’avantage d’amener votre voiture, ce qui est plutôt indispensable pour un séjour en Corse.
    Aujourd’hui, trois compagnies se partagent les traversées : Corsica Ferries, Corsica Linea et la Méridionale. Personnellement, je pars toujours avec la compagnie Corsica Ferries au départ de Nice ou de Toulon. Si vous souhaitez partir de Marseille, optez pour Corsica Linea ou la Méridionale.
    Concernant l’arrivée en Corse, plusieurs ports sont desservis : Bastia, Ile Rousse, Calvi, Ajaccio et Porto-Vecchio. Attention, certaines traversée ne sont possible qu’en été.
    Pour l’ensemble des compagnies, vous trouverez de quoi vous restaurer sur le bateau, ainsi que des espaces de repos et autres boutiques. Si vous voulez être au calme, vous avez la possibilité de réserver une cabine, que ce soit une traversée de jour comme de nuit.
    Le petit plus sur la Corsica Ferries : si vous voyagez avec un chien, sachez qu’ils sont admis partout sur le bateau et en plus, des cabines spéciales sont réservées pour nos amis à quatre pattes. Les deux autres compagnies n’acceptent aucun animal dans les parties publiques, vous serez donc obligé de les laisser au chenil. Quelque soit la compagnie, ne laissez jamais un animal dans votre voiture durant le trajet, il fait très chaud dans les garages et cela peut leur être fatal.

    > Quelle compagnie pour rejoindre la Corse en ferry ?
    4 compagnies de ferry se partagent le marché.
    – Corsica ferries : jusque 13 traversées par jour
    – Corsica Linea : jusque 16 traversées par semaine
    – La Méridionale : jusque 12 traversées par semaine

    > Quelles sont les traversées possibles ?
    Au départ de Nice / Toulon / Marseille :
    – Ajaccio
    – Bastia
    – Ile Rousse
    – Porto Vecchio
    – Calvi

    Depuis Marseille il est également possible de rejoindre Propriano.

    carte-traversee-ferry-corse-france

    Tarifs pour la traversée vers la Corse
    Les tarifs varient, bien entendu, en fonction de votre point de départ et d’arrivée.
    A titre d’exemple le ferry entre Toulon et Ajaccio, avec un véhicule est au tarif de 61€. Pour un Nice Bastia (toujours avec un véhicule) les tarifs débutent autour de 70€.
    Rejoindre la Corse avec son véhicule sera le principal intérêt de prendre le ferry. Cela vous évitera de louer une voiture sur place.

  • Rejoindre la Corse en avion :

    La Corse possède 3 aéroports qui permettent de la rejoindre depuis de nombreuses villes en France.
    – l’aéroport de Bastia au Nord de l’île
    – l’aéroport d’Ajaccio, sur la côté Ouest de l’île
    – l’aéroport de Figari au Sud de l’île

> Location de voiture en Corse

Une voiture est indispensable pour se déplacer en Corse. Plusieurs options d’offrent à vous, la première est, bien entendu, de prendre votre propre voiture via une traversée en ferry.
L’autre solution sera de prendre un vol vers l’un des aéroports de l’île et d’y louer un véhicule.

Quelques conseils concernant la location de voiture en Corse. Les routes de Corse sont parfois étroites et sinueuses, elles sont également raides à certains endroit. Je vous conseille donc de choisir un modèle avec un minimum de puissance. Dans leur ensemble les routes sont en bonnes états même si, à certains endroit, il faudra emprunter des petites routes de graviers pour accéder à certaines plages ou autres lieux isolés.
Lors de notre séjour en Corse nous avions opté pour un petit SUV, parfait pour ce genre de route.

Du côté des logements

Après vous avoir parlé du vol, du ferry, de la voiture, passons maintenant à l’une des choses les plus importantes de votre séjour, le logement.
Pour cela plusieurs solutions d’offrent à vous en fonction de vos envies, de votre mode de voyage mais aussi de votre budget.
Si vous possédez un budget assez restreint alors sachez qu’il est possible de séjourner en camping en Corse. En tente ou en louant un mobile-home vous pourrez découvrir l’île à moindre prix.
Dans les principales villes, l’hôtel reste, bien entendu très présent.
Un autre mode de logement à le vent en poupe ces dernières années notamment en Corse, la location d’une maison ou d’une ville.
En effet, si vous souhaitez voyagez en Corse pour profiter d’un lieu en particulier, que vous souhaitez vous poser quelques jours après un road trip et ainsi profiter de la nature qu’offre l’île de beauté, alors la location d’une villa en Corse est peut-être fait pour vous. Profitez d’une maison entière pour vous seul. Confort et liberté sont réunis dans ce choix de logement.

location-villa-corse-myhomein

> Que faire en Corse ? Les incontournables d’un séjour en Corse

Passons maintenant à la liste des choses à faire en Corse, lieux incontournables à visiter durant un séjour en Corse. Voici 19 lieux à voir en Corse, entre montagnes, plages, calanques, réserves naturelles ou villages typiques, la Corse ne manque pas de choses à voir et à faire.

> Ajaccio

Impossible de ne pas parler d’Ajaccio, capitale de la Corse lorsque l’on se demande : Que faire en Corse ?
Peuplée de 72 000 habitants, Aiacciu est devenue la capitale de la Corse grâce à un décret de son célèbre enfant : Napoléon Bonaparte. D’ailleurs, vous pouvez encore admirer sa maison natale, rue Saint-Charles, sa statue en Premier Consul sur la place Foch ou encore l’imposant monument commémoratif, place d’Austerlitz, près d’une grotte où l’empereur venait jouer lorsqu’il était enfant.
Mais Ajaccio, c’est aussi son musée d’art, ses vieilles ruelles, sa citadelle du 16e siècle et son atmosphère décontractée. En tout cas, la cité impériale fait la joie des visiteurs comme des locaux avec son golfe, son vieux port, sa longue plage du Ricanto et ses criques réputées pour être les plus belles de la côte ouest.
Quel bonheur de déguster les spécialités régionales en terrasse, face à la mer, tout en observant le soleil se coucher sur les îles Sanguinaires ! N’oubliez pas non plus de monter au sommet de la tour génoise de la Parata, pour profiter du panorama fascinant sur tout le littoral.

Corse-ajaccio

> Bastia

Vous ne pouvez pas visiter la Corse sans passer par Bastia, une découverte incontournable en Corse. A l’entrée du Cap Corse, cette petite ville typique vous fera vivre, l’espace de quelques jours, la vie insulaire. De son Vieux Port à la Citadelle, en passant par la place Saint Nicolas, vous pourrez également profiter d’une petite balade pour faire quelques boutiques !
N’hésitez pas à vous perdre dans les ruelles, vous tomberez surement sur une petite pépite architecturale telle que l’Église Saint Jean Baptiste de Bastia.
Et avant de repartir, faites un petit détour par la page de l’Arinella.
Le bonus gourmand entre nous : chez Raugi. A vous de rechercher ce que c’est mais vous ne serez pas déçu !

que-faire-en-corse

> Calvi

C’est au coeur de la Balagne que vous pourrez faire une pause à Calvi et découvrir cette belle ville. Extrêmement vivante en période estivale, vous trouverez de quoi occuper toute la famille : les petites ruelles pittoresques où se cachent de nombreuses boutiques, la prestigieuse citadelle surplombant le golfe de Calvi, son port et ses nombreux yachts de luxe, sans oublier ses kilomètres de plages de sable fin et son eau turquoise et peu profonde (pratique si vous avez des enfants en bas âge), ainsi que les diverses activités nautiques proposées !
Pour les plus fêtards, ne manquez pas le mythique festival Calvi On The Rocks se tenant tous les ans au début du mois de juillet.

Corse-calvi

> Île Rousse

Île Rousse est proche de Calvi. Son centre-ville est très joli et agréable pour se promener. Empruntez les ruelles piétonnes ombragées, faites votre marché sous le marché couvert et prenez un café sur la Place Paoli. Vous tomberez ensuite directement sur le bord de mer et libre à vous d’aller “goûter l’eau” ou simplement de vous balader le long de l’eau.
Et pour ceux qui aiment les jardins et les plantes, je vous conseille de prendre votre voiture pour vous rendre au Parc de Saleccia, un endroit à visiter en Corse. Ce jardin botanique est magnifique, il vous permettra de connaître un peu plus la flore locale et la flore méditerranéenne. Après cette belle visite, nous avons particulièrement apprécié le thé glacé sur la terrasse ombragée. Un véritable coup de coeur.

> Porto

Aux portes des Calanques de Piana (incontournable de Corse donc je vais vous parler juste après), Porto est un lieu très prisé : son golfe est classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, vous êtes à l’entrée des calanques de Piana, au milieu de la Réserve Naturel de Scandola et pour ne rien gâcher, sa marina est toute mignonne. Autant de richesses naturelles qui font de Porto un arrêt incontournable sur votre route. Des croisières au départ de Porto sont possibles pour découvrir la Réserve Naturelle de Scandola ainsi que le village de Girolata (je vous en parle plus bas également).

Porto-Corse

> Calanques de Piana & Réserve Naturelle Scandola

A flanc de colline, les Calanques de Piana font partie des plus beaux lieux incontournables à visiter lors de votre passage en Corse. D’un côté la mer, de l’autre, les montagnes. Le contraste entre le bleu profond de la mer et le rouge vif des montagnes est absolument incroyable. Je ne vous cache pas que pour l’avoir pratiquée de nombreuses fois, la route traversant les calanques n’est pas toujours très adaptée à l’afflux touristique de la période estivale. Mais le déplacement en vaut véritablement la chandelle. Autant de formes différentes sculptées naturellement dans la roche, plongeant directement dans la mer, vous couperons le souffle à coup sûr. Les points de vue sont nombreux, profitez des renfoncements prévus à cet effet tout au long de la route pour vous arrêter et prendre quelques belles photos.

Piana-Scandola-Reserve

Vous ne pouvez pas venir en Corse sans prévoir une sortie dans la Réserve Naturelle de Scandola, un autre incontournable en Corse ! Véritable joyau naturel, cette réserve, à la fois marine et terrestre, met tout en oeuvre pour la préservation de la nature, de ses fonds marins, ainsi que de sa faune et sa flore. L’idéal est de faire une excursion en bateau depuis Porto ou Ajaccio pour visiter ce site inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.
Découvrez les Calanques de Piana côté mer, prenez un masque, observez et nagez avec la multitude de poissons habitant les lieux, arrêtez-vous sur une plage déserte (certaines sont accessibles seulement en bateau et sont donc très préservées), et surtout, ne loupez pas l’escale à Girolata, petit trésor entre mer et montagne, accessible uniquement par la mer ou par un sentier pédestre. Les plus chanceux auront le privilège d’observer des dauphins ou encore le majestueux Balbuzard Pêcheur, qui a élu domicile au milieu de la Réserve Naturelle de Scandola sur des pitons rocheux surplombant la mer.
Sans oublier les chemins de randonnée pour découvrir la Réserve Naturelle de Scandola à travers le maquis.
Bref, je ne peux que vous conseiller cette découverte unique à faire en Corse !

> Corte

Située au milieu de l’île, la ville de Corte est principalement connue pour son Université Pascal Paoli. Accessible des 4 coins de la Corse, la majorité des itinéraires peut prévoir un passage par cette ville. Déambulez dans la vieille ville, montez jusqu’à la Citadelle et admirez le point de vue panoramique époustouflant, ou encore profitez des richesses naturelles alentours pour vous balader, vous baigner ou pratiquer tout autre sport extérieur. Certains sentiers du fameux GR20 sont accessibles depuis Corte. D’autres options s’offrent également à vous avec les lacs de Melo ou de Capitello par exemple. Vous découvrirez ainsi la Corse sauvage et montagneuse typique.

Corte

> Sartène

Selon Prosper Mérimé, Sartène est “la plus corse des villes corses”. Pour vous en rendre compte, je vous propose une halte par cette ville, accrochée à flanc de colline, entre mer, montagne et vignes. Et oui, il y a tout ça à Sartène, ce qui en fait une ville incontournable en Corse pour un itinéraire dans le sud de l’Île. Visiter la vieille ville, prenez un café sur la place centrale, la Place Porta ; pour les amoureux de l’histoire, visiter son Musée Départemental de Préhistoire ; et bien sûr, dégustez le vin local produit sur place. Une fois ce tour de Sartène fini, descendez en direction de la mer et admirez le remarquable et mythique Lion de Roccapina. Un point de vue époustouflant sur la baie !

Corse-sartene

> Le Cap Corse

Le Cap Corse, cette petite péninsule au nord de l’Île, regorge de richesses naturelles et culturelles. Vous pouvez en faire le tour sur une journée, tout en prenant le temps de profiter des plages paradisiaques parsemant votre route. Pour n’en citer que quelques unes, vous aurez sûrement déjà entendu parler d’une magnifique plage de galets noirs, c’est la plage de Nonza ; ou encore la plage de Barcaggio, où il n’est pas surprenant de croiser quelques vaches, profitant du soleil ; et pour finir, la plage de Tamarone. Les eaux sont claires et chaudes en été, c’est donc très agréable de venir passer un moment de détente.
Je ne peux pas vous parler du Cap Corse sans mentionner le petit village de pêcheurs de Centuri : faites un tour sur le port, tout en déambulant dans le centre du village, c’est très mignon.
Et pour finir, vous ne pouvez pas louper le fameux Moulin Mattei. Propriété du Conservatoire du Littoral, ce lieu offre un point de vue époustouflant sur la Côte Orientale ainsi que sur l’Agriate.

Cap-Corse

> Patrimonio

Surtout connue pour son festival “Les Nuits de la Guitare” et son vin, Patrimonio est un village situé entre Saint-Florent et la base du Cap Corse. Tous les ans, le fameux festival de guitare accueille des artistes connus dans le monde entier, au sein d’un étonnant théâtre de verdure. Je vous conseille d’ailleurs de passer voir cette “salle de spectacle” conçue dans un espace naturel et à l’air libre, surplombant la vallée. Vous pourrez également vous rendre à l’Église Saint Martin, entourée de vignes. Et pour les amateurs de vins, prenez le temps de faire la dégustation d’un Patrimonio.

> Saint Florent

Saint-Florent est situé juste à l’entrée du Cap Corse. Ce charmant petit village portuaire, surnommé le petit Saint-Tropez Corse, fait partie des incontournables en Corse. Portant bien ce pseudonyme, vous pourrez profiter de ses plages de sable fin, de son port de plaisance ou encore de son centre ville typique. Si vous êtes de passage au mois d’août, profitez du festival Porto Latino, accueillant chaque année des grands noms de la scène internationale, mais aussi des jeunes talents à découvrir.

Corse-Saint-Florent

> Propriano

Située sur la côte sud-ouest entre Ajaccio et Bonifacio, la petite ville de Propriano charme instantanément par son port de plaisance et de pêche où règne une ambiance authentique. Les voiliers amarrés tanguent avec nonchalance à côté des barques bariolées, lovés en plein cœur de la cité dans le golfe de Valinco. Il fait si bon y flâner, après une virée shopping dans la rue principale bordée de magasins et de restaurants ! Non loin du port, un escalier conduit à l’église Notre-Dame de la Miséricorde et à un belvédère qui domine la vieille ville aux grandes maisons colorées. Lézarder sur la plage du Lido représente également une activité incontournable à Propriano. Accordez-vous quelques brasses dans une eau azur et une balade jusqu’à la plage du Corsaire. Rejoignez les plages de sable fin des environs, telles que Campomoro, Porto-Pollo, Portigliolo ou encore Cala d’Agulia, propices aux longues promenades au soleil les pieds dans l’eau.

> Porto Vecchio

Si vous vous demandez quoi faire en Corse, Porto Vecchio est une étape immanquable. Considérée comme la troisième plus grande agglomération de l’île, cette charmante ville balnéaire est animée en toute saison. Il faut dire que l’aéroport de Figari ne se situe qu’à 20 km de là et que les liaisons maritimes pour l’Italie ou la métropole sont régulières. Et puis, le petit port constitue un véritable refuge estival tant les activités abondent. Aussi, les plages environnantes figurent parmi les plus enchanteresses de l’île, sans parler de l’arrière-pays qui est tout simplement somptueux. Ne passez pas à côté de la région naturelle de l’Alta Rocca, qui culmine à 2 134 mètres d’altitude au Monte Incudine, surtout si vous êtes amateur de randonnée ! Quant aux férus d’histoire, la citadelle édifiée par les Génois en 1539 saura éveiller leur intérêt, tout comme les ruines de l’âge de bronze parsemées sur les collines rocheuses des alentours.

porto-vecchio-corse

> Palmonbaggia

À quelques encablures de Porto Vecchio, un chapelet de plages vous convie à un moment de farniente dans un cadre idyllique. Celle de Palombaggia est la plus célèbre, et pour cause. Le sable blanc y est immaculé, l’eau d’une transparence incroyable et peu profonde, les genévriers et les pins parasols bordent la plage à la manière d’une jungle luxuriante, des rochers arborant toute les déclinaisons de rose viennent sublimer le paysage pour donner à Palombaggia l’allure d’un paradis terrestre. En bref, c’est la carte postale que vous aurez envie d’envoyer à vos proches quand vous aurez fini de visiter la Corse !

Pallombaggia-Corse

> Bonifacio

Il serait tout simplement impensable de visiter la Corse sans une halte à Bonifacio, à la pointe sud de l’île faisant face à la Sardaigne. Juchée à 70 mètres de hauteur sur sa langue de calcaire sculptée par les embruns, cette ville pittoresque et fortifiée jouit d’une situation d’anthologie. Offrez-vous une promenade en partant du col de Saint-Roch jusqu’au phare de Pertusato, explorez les grottes marines, les criques et les lagons, partez en excursion vers la calanque qui s’étire aux pieds de la cité médiévale où les bateaux viennent jeter l’ancre. Figure de proue des falaises bonifaciennes, l’escalier du roi d’Aragon taillé à flan de roche représente, avec le stack connu sous le nom de Grain de sable, un attrait touristique des plus spectaculaires. Bien évidemment, déambuler dans le cente historique constitue une activité des plus extraordinaires : les monuments datant du Moyen-Âge, les constructions militaires et autres édifices religieux vous feront faire un bond de 8 500 ans dans le passé.

Corse-bonifacio

> Cascades de Purcaraccia

Faire une randonnée aux cascades de Purcaraccia, dans la région de Solenzara, est l’occasion de s’immerger en plein cœur de la Corse sauvage. Si vous êtes adepte du canyoning, le ruisseau éponyme dégringole de la montagne, agrémenté ci et là de toboggans, de chutes d’eau et de piscines naturelles aux eaux cristallines. De quoi faire le plein de sensations fortes dans une nature préservée ! Si, à votre retour, votre entourage vous questionne pour savoir ce qu’il faut faire en Corse, vous mentionnerez avec nostalgie les cascades de Purcaraccia, un lieu favorable à la détente et aux pique-niques en famille.

CASCADES-PURCARACCIA-Corse

> Îles Sanguinaires

Composé de quatre îlots rocheux d’origine volcanique, l’archipel des Sanguinaires apparaît comme par enchantement à l’entrée du golfe d’Ajaccio. Appelées Isuli Sanguinari en corse, les îles se nomment Mezzu Mare ou Grande Sanguinaire, Isolotto ou les Cormorans, Cala d’Alga et Porri. Il ne faut pas non plus oublier le rocher nu U Sbiru haut de 13 mètres, que l’on découvre au détour de l’isola di Porri et de l’île des Cormorans. Comment ne pas rester ébahi par leur couleur rouge sombre, qui flamboie lorsque le soleil se couche ? Lors d’une excursion en bateau, vous pourrez faire la rencontre de colonies d’oiseaux marins qui ont établi leur domicile sur ce site majestueux quelque peu mystérieux. Vous aurez également le privilège d’approcher le phare construit au 19e siècle sur le point culminant de la Grande Sanguinaire, à 80 mètres au-dessus de la Méditerranée.

Corse-iles-des-sanguinaires

> Îles Lavezzi

Il y a de quoi faire en Corse, et les îles inhabitées de Lavezzi ne manquent pas de séduire les visiteurs en quête de dépaysement ! Ce qui attire instantanément le regard, ce sont les amas de blocs de granit qui contrastent harmonieusement avec le granit rouge de Piana ou encore le calcaire blanc des falaises bonifaciennes. Cet archipel d’une centaine d’îles et îlots, situé dans la Réserve Naturelle des Bouches de Bonifacio à 10 km au sud de la cité médiévale, occupe le point le plus méridional de la France. Sur place, la terre ferme incite à la randonnée tandis que la mer se laisse parcourir en bateau, en kayak ou en jet-ski pour vivre une expérience inoubliable. Profitez-en pour emprunter les nombreux sentiers et découvrir les récifs granitiques époustouflants, pénétrer dans les grottes marines et faire le tour du Grain de sable. Les petites plages isolées et les criques aux eaux translucides, oscillant entre l’émeraude et le turquoise, sont une véritable invitation à la plongée. Masque et tuba sont de rigueur !

iles-lavezzi-corse

Quand partir en Corse ? Les meilleures périodes pour visiter la Corse

La meilleure période pour visiter la Corse est entre les mois de juin et de septembre. Vous aurez beau et chaud. Si vous ne dépendez pas des vacances scolaires, je vous conseille d’éviter la période du 14 juillet au 15 août : beaucoup de monde pour cette petite île et des tarifs plus élevés.
Le mois de septembre est très agréable car les journées sont encore belles et il y a moins de monde. Mais la période la plus propice pour profiter au mieux de l’Île de Beauté est le mois de juin : il fait beau, il fait chaud, la période touristique n’a pas encore débuté et le petit plus, tout le maquis est en fleurs. C’est absolument magnifique !

La Corse et ses spécialités

Je garde le meilleur pour la fin ! Comme chaque région française, la Corse a ses spécialités et visiter la Corse c’est aussi gouter à ses spécialités.
Tout d’abord commençons par la dégustation de la charcuterie : coppa, lonzu, figatellu, prisuttu, … et autres saucissons. Il y en a pour tous les goûts !
En hiver, la spécialité sera le figatellu au barbecue accompagné de “pulenta” de châtaignes. Un vrai régal !
Puis continuons avec le plat principal : sauté de veau aux olives, sanglier à la mode corse ou encore cannelloni au brocciu.

J’espère que cet article aura pu vous aiguiller sur les choses à voir et à faire en Corse et qu’il vous aura donné envie de découvrir cette fabuleuse île de beauté.