Je vous emmène aujourd’hui à la découverte d’un autre incontournable de Bretagne, partons visiter Roscoff. L’un des villages les plus touristiques du Nord de la Bretagne, Roscoff fait partie des « Petites cités de caractère« , un label visant à mettre en avant d’importantes communes ayant perdu la plupart de leurs fonctions administratives au cours du temps.
En effet, nous verrons dans cet article que Roscoff était autrefois l’un des plus importants ports de la région, et notamment, le principal port de contrebande avec les îles britanniques.
Ce passé a laissé des traces, comme par exemple un centre ville parsemé de vieilles maisons en pierre, qui confèrent à Roscoff un charme fou.
Dans cet article, je vous présenterai comment visiter Roscoff, que faire et que voir dans la ville, mais aussi autour de Roscoff. Nous parlerons également de logement et essaierons de répondre à la question « Où dormir à Roscoff ? ».

Visiter Roscoff : Que faire à Roscoff ?

Débutons cet article par les choses à faire et à voir à Roscoff. Elles sont nombreuses et presque toutes regroupées autour du centre historique de la ville.

Le vieux port, ses quais et son phare

Premier arrêt de cette visite de Roscoff, le vieux port. C’est ici que se joua une grande partie de l’histoire de Roscoff. Le port est délimité par 3 quais : le quai Tristan Corbière, le quai Charles de Gaule et le quai d’Auxerre.


L’histoire du port de Roscoff
Le port de Roscoff a joué un rôle de première importance dans l’histoire de la ville. L’histoire du port débute au XVe siècle, quand celui-ci est encore situé dans l’Aber, avant d’être déplacé dans l’Anse du Quellen. C’est alors un port fréquenté par des marins pratiquant le cabotage. Ceux-ci acheminaient alors des marchandises d’Espagne et du Portugal, jusqu’au Nord de l’Europe et parfois même jusqu’à Terre-Neuve, et faisaient halte à Roscoff.
Ce commerce fût florissant jusqu’au début du XVIIIe siècle, lorsque les guerres et l’insécurité sur les mers poussèrent les armateurs à délaisser le négoce pour devenir corsaires puis, plus tard, flibustiers.
C’est alors qu’un type de marchandise bien particulier envahi le port de Roscoff. Vins, eaux-de-vie et autres marchandises fortement taxées devinrent les principales denrées transitant par le port de Roscoff. Roscoff devint alors le principal port de contrebande avec l’Angleterre.
Ce trafic « interdit » mais officieusement toléré par Colbert, continua jusqu’à la fin du XVIIIe siècle et jusqu’à la signature de différents accords entre la France et l’Angleterre visant à abaisser les droits de douanes.
Après un déclin de la fréquentation du port, ce dernier vît, en 1828, de nouvelles opportunités de développement avec l’arrivée de « Johnnies » : des commerçants d’oignons de Roscoff qui partaient chaque été en direction de l’Angleterre pour vendre leur denrée.
Au milieu du XXe siècle, de grands travaux d’agrandissement du port ont été effectués afin d’accueillir aujourd’hui de nombreux bateaux de plaisance.
Autour des années 1970, un nouveau port d’eau profonde voit le jour, non loin de l’ancien port, le port du Bloscon, dont nous reparlerons plus bas.

Le vieux port est aujourd’hui un haut lieu touristique de Roscoff. Vous y trouverez plusieurs parkings, l’office du tourisme de Roscoff, le phare de Roscoff ou encore le centre nautique de Roscoff.

L’histoire du phare de Roscoff est étonnante, elle débute de 1880 alors qu’il n’est qu’un « feu ». Au fil des années, il fût équipé d’une lanterne, puis surélevé. Mais jugé insuffisant, c’est en 1914 que débute la construction du phare actuelle.
De nombreuses fois stoppé dans sa construction, ce n’est qu’en 1934 qu’il entre finalement en service.

En vous baladant le long du port, vous pourrez contempler les anciennes demeures des quais, d’anciennes fortifications et des canons.
Remontant maintenant le quai d’Auxerre, puis celui de Charles de Gaulle, pour nous diriger vers le centre historique de Roscoff.

Visiter Roscoff et ses maisons anciennes

Le centre historique de Roscoff, avec ses belles demeures, débute rue de l’Amiral Reveillère. A l’entrée de la rue, vous ne pourrez manquer la plus célèbre des maisons de Roscoff : la maison dite « Marie-Stuart ». La légende raconte que la jeune reine y aurait séjourné, mais plusieurs recherches tendent à prouver que la construction de la maison est postérieure à la venue de la Reine en 1548.
Il n’empêche que la reine débarqua bien à Roscoff en 1548, à l’endroit même de cette maison, où se trouvait à l’époque une ancienne chapelle.
Remontez la rue de l’Amiral-Réveillère jusqu’à l’église Notre-Dame-de-Croaz-Batz, certainement la plus belle rue de Roscoff.

Roscoff_rues

Église Notre-Dame-de-Croaz-Batz

Construite à partir de 1520, l’église Notre-Dame-de-Croaz-Batz fût terminée en 1701. C’est le principal édifice religieux de la ville. L’église fût financée par un groupe de riches marchands et armateurs de la ville. Originalité de l’église : des vaisseaux de pierre y figure. Sculpté dans la pierre, ces vaisseaux témoignent du riche passé de la ville.
Autre originalité de cette église gothique : son magnifique clocher qui, quant à lui, est de style Renaissance. N’hésitez pas à rentrer et à admirer l’autel du Sacré-coeur, ses bas reliefs ou encore son retable.

Roscoff-eglise-notre-dame-croas-batz


Circuit pas à pas de Roscoff
Pour visiter Roscoff sans passer à côté de l’un des points d’intérêt de la ville, je vous conseille de suivre le circuit « Pas à pas ». Ce circuit, créé par l’office du tourisme de Roscoff, vous emmène à travers la ville en passant par plus de 31 points d’intérêt, indiqués par des panneaux explicatifs.
Ce circuit Pas à pas mesure 3,5km, soit environ 2 heures de marche, de l’Allée de Saint-Luc à l’Ouest de la ville jusqu’à la point de Bloscon à l’Est.
Rendez-vous à l’office du tourisme situé sur le vieux port pour vous procurer un plan.

Chapelle Sainte-Barbe

Continuons notre route vers l’Est cette fois, tout en longeant la côte en direction de la pointe de Bloscon.
C’est à cet endroit que fût construite la chapelle Sainte-Barbe. Une petite chapelle aux murs blancs, entourée d’un jardin sur une petite colline, qui fera un spot photo idéal.
Depuis cet endroit, vous pourrez contempler l’île de Batz au large, mais aussi le vieux port et, de l’autre côté, le port de plaisance de Bloscon.

Port de Bloscon

Ce port, construit autour de année 1970, s’est récemment doté, en 2014, d’un tout nouveau terminal de ferries. En effet, la petite ville de Roscoff accueille des ferries permettant une liaison direct vers Plymouth, en Angleterre, vers Cork et Rosslare en Irlande mais aussi vers Bilbao en Espagne.

Outre le port de ferries, vous trouverez également le port de plaisance équipé de 625 anneaux.
Non loin du port se trouve le Casino Tranchant Roscoff ainsi que la criée qui peut se visiter.

Jardin exotique de Roscoff

Le jardin exotique fait partie des endroits incontournables à voir lors d’une visite de Roscoff. Ce jardin, véritable fierté de la ville, a reçu le label de « Jardin remarquable ». Il abrite près de 3 000 espèces de plantes subtropicales venues d’Afrique du Sud, d’Australie ou encore de Nouvelle-Zélande.
Au sommet du rocher qui surplombe le jardin, vous pourrez profiter d’une vue imprenable sur la baie de Morlaix et Carantec.

Maison des Johnnies et de l’oignon de Roscoff

Au centre de la ville, située dans une petite maison, se trouve la Maison des Johnnies et de l’oignon de Roscoff. Une maison qui retrace l’histoire de ces hommes, les « Johnnies », qui partaient chaque année au mois de juillet en direction de l’Angleterre pour vendre leurs oignons.
Notez que l’oignon de Roscoff est, depuis 2009, une appellation d’origine controlée.

Centre de thalassothérapie de Roscoff

Impossible de parler de Roscoff sans parler de thalassothérapie. Vous ne le saviez peut-être pas, mais c’est bien à Roscoff qu’est néé le concept de Thalassothérapie, en 1899 avec l’institut Rockroum fondé par un médecin de la région : Louis-Eugène Bagot.
Même si le premier centre ouvre à la fin du XIXe siècle, cela fait déjà quelques années que Roscoff est réputée pour son climat, son air iodé ainsi que pour la pureté de son eau.
Aujourd’hui encore, Roscoff est un haut lieu de la thalassothérapie en France, avec le centre de thalasso Valdys Roscoff.

Où dormir à Roscoff ?

Passons maintenant à la partie pratique de notre séjour à Roscoff, le logement. Vous trouverez ici une selection de logements à Roscoff. L’offre est large et s’adapte à tous les budgets.

Logements haut-de-gamme où dormir à Roscoff

Débutons par trois logements haut de gamme dans la ville, chambres spacieuses, vues sur mer mais aussi piscine, spa, etc…

  • brittany-roscoff

    Le Brittany & Spa

    Situé sur la pointe de Bloscon, non loin de la Chapelle Sainte-Barbe, Le Britanny est un hébergement haut-de-gamme de premier choix. Il offre des chambres spacieuses avec vue sur la mer ainsi qu’une piscine et centre de bien être équipé d’un hammam.
    Services, Équipements, Vue
  • le-temps-de-vivre-roscoff

    Le Temps De Vivre

    Situé dans le centre-ville de Roscoff, non loin de l’église Notre-Dame-De-Croaz-Batz, cet hôtel est installé dans une ancienne demeure en pierre. Totalement rénové, cet hôtel propose de magnifiques chambres avec vue sur mer. Un endroit idéal où dormir à Roscoff dans un cadre unique et de toute beauté.
    Emplacement, Décoration, Cadre
  • thalasso-roscoff

    Golden Tulip Valdys Resort

    Situé sur la plage de Rockroum, le Golden Tulip Valdys Resort n’est autre que l’une des meilleures adresses où séjourner à Roscoff. Un établissement haut-de-gamme donnant accès au centre de Thalassothérapie et aux services de ce dernier. Le restaurant de l’établissement fait partie des très bonnes adresses de la ville.
    Emplacement, Services, Calme

Autres bonnes adresses où loger à Roscoff

Passons maintenant aux hébergements plus abordables. Les hôtels, chambres d’hôte ou gîtes sont nombreux à Roscoff et vous aurez l’embarras du choix concernant le logement dans la ville.

  • hotel-angleterre

    Hôtel d’Angleterre

    L’hôtel d’Angleterre vous accueille dans l’une des demeures historiques de Roscoff. Aux allures de château, l’hôtel d’Angleterre propose des chambres bien équipées à la décoration soignée. Un emplacement idéal pour cet hôtel à 200m de la plage et du centre-ville de Roscoff.
    Services, Emplacement, Tarif
  • chez-janie-roscoff

    Chez Janie

    Vous tomberez sous le charme de la décoration originale et soignée de ce petit hôtel situé sur le front de mer de Roscoff, face au vieux-port. A quelques pas du centre-ville, Chez Janie propose des chambres spacieuses à un prix trés raisonnable.
    Emplacement, Décoration, Cadre
  • ibis-roscoff

    Ibis Roscoff

    Situé au coeur de la vielle ville de Roscoff, l’hôtel Ibis vous permettra de vous loger dans le centre ville de Roscoff à un tarif tout à fait abordable. Des chambres spacieuses à la décoration soignée.
    Emplacement, tarif
logement-ile-de-batzDormir sur l’île de Batz ?
Située juste en face de Roscoff, l’île de Batz, dont nous reparlerons un peu plus bas, pourrez, selon vos envies, constituer un lieu parfait où dormir non loin de Roscoff. La ville reste très facilement accessible en quelques minutes de bateau. Vous pourriez aimé également le calme et le côté insulaire de l’île de Batz.
Plusieurs hébergements sont disponibles sur l’île dont le Rêves De Mer, un petit village vacances offrant des hébergements en chalets ou en appartements.

Que voir autour de Roscoff ?

Éloignons-nous quelque peu de la ville de Roscoff, à la recherche des choses à faire aux alentours de la ville. Idéalement située dans la pointe bretonne, vous ne manquerez pas de trouver des lieux d’intérêt tout autour de Roscoff.

Visiter l’île de Batz

Située juste en face de Roscoff, visiter l’île de Batz est l’une des activités incontournables à faire lorsque l’on visite Roscoff.
15 minutes de bateau séparent Roscoff de l’île. Ce ne sont pas moins de 20 trajets qui sont effectués quotidiennement en haute saison par les compagnies de navettes. Comptez 9€ pour vous rendre sur l’île. Les tickets s’achètent sur place, au niveau du vieux port. Selon la marée les navettes se prennent soit directement au vieux port, soit au bout de la jetée.
Une fois sur place, l’île se découvre soit à pied, soit en vélo. L’île de Batz mesure 4km de long sur 1km de large. Vous pourrez déambuler dans les rues de l’île et contempler les jolies maisons entourées de jardins fleuris ou profiter des quelques plages de l’île.

  • Église de l’île de Batz :
    La petite église de l’île, construite en 1873, abrite un petit trésor : un tissu oriental, « l’étoile de Saint Pol », qui aurait appartenu à ce même saint. Ne manquez pas non plus la statue, en bois, de saint Pol Aurélien.
  • Phare de l’île de Batz :
    Classé monument historique depuis 2016, le phare de l’île de Batz mesure 44m de hauteur, c’est l’un des symboles de l’île.
  • Trou du Serpent :
    Un lieu mythique sur lequel Saint Pol Aurélien aurait vaincu, grâce à son étole, le dragon qui ravageait l’île.
  • Chapelle Sainte-Anne :
    Située à l’emplacement même de l’ancien monastère fondé par Saint Pol Aurélien, cette chapelle romane est aujourd’hui en ruine.
  • Jardin Georges-Delaselle :
    Vous trouverez, dans ce magnifique jardin, près de 2 500 espèces de plantes en tout genre, essentiellement originaires de l’hémisphère sud.
  • Plages et criques :
    Profitez des magnifiques plages et criques de l’île de Batz comme celles de Sainte-Anne ou de Grève-Blanche.

Visiter Saint-Pol-De-Léon

Si vous vous demandez que visiter autour de Roscoff, un passage à Saint-Pol-De-Léon s’avère être une évidence. Cette ville, située à environ 5km au sud de Roscoff, est l’un des incontournables de la région.
Son centre-ville, ses belles maisons anciennes mais aussi sa cathédrale font partie des atouts de Saint-Pol-De-Léon. Une journée sera suffisante pour découvrir cette charmante petite ville.

  • Chapelle du Kreisker :
    Certainement l’incontournable numéro 1 de la ville. Cette imposante chapelle impressionne notamment par les dimensions de son clocher. 78m de haut pour l’un des plus beaux clochers de la région. Entrez également à l’intérieur et contemplez les magnifiques vitraux. Il est également possible de monter au sommet du clocher pour profiter d’un panorama à couper le souffle sur la ville et ses alentours.
  • Rue du Général-Leclerc :
    La rue principale de Saint-Pol-De-Léon. De part et d’autre vous pourrez admirer les belles maisons et leurs façades de bois et d’ardoises.
  • Ancienne cathédrale Saint-Paul-Aurélien :
    L’imposante cathédrale trône au milieu de la ville. En restauration jusqu’en 2020, la construction de la cathédrale débuta au XIIe siècle pour se terminer au XVIe.C’est l’une des plus imposantes bâtisses de la région avec ses deux tours, hautes de 50m.

saint-pol-de-leon

Explorer la baie de Morlaix

Nous ne détaillerons pas ici les choses à faire dans la baie de Morlaix, cela donnera lieu à un prochain article. Mais si votre route vous emmène à l’Est de Roscoff, quelques arrêts sont à prévoir jusqu’à la ville de Morlaix.
La baie de Morlaix est réputée pour être l’une des plus belles de France : longez la côte et découvrez Carantec, la pointe de Pen-Al-Lann ou encore Locquénolé, avant d’arriver à Morlaix.

Carantec

Carantec

Vers l’Ouest : Santec, Cléder, Plouescat et Tréflez

En partant vers l’Ouest et en longeant la côte vous tomberez sur plusieurs endroits, plages, petits villages, qui valent le coup d’oeil.

pointe-de-pen-on-theven

Pointe de Pen an Théven – Thibault Poriel Photographies

  • Santec :
    Situé à quelques kilomètres au sud est de Roscoff, Santec vaut le détour notamment pour « Le Dossen », une plage de sable fin longue de 1,5 kilomètre, bordée par la forêt domaniale.
    Au large de Santec, se situe l’île de Sieck, accessible à pied à marée basse.
  • Plougoulm :
    Continuez votre route vers l’Ouest et traversez Plougoulm. Jetez un oeil aux dunes de Theven Pen An Dour.
  • Cléder :
    Après Plougoulm, arrêtez-vous à Cléder et notamment à la plage des Amiets, l’une des plus belles plages de la région : une eau turquoise bordée par une plage de sable blanc !
  • Plouescat :
    Plouescat vaut l’arrêt à plus d’un titre. Découvrez la baie du Kernic, la pointe de Pen an Théven et son eau turquoise. Enfin, empruntez une portion du GR 34 et découvrez les étranges rochers de la côte des Sables.
  • Tréflez :
    Terminez votre visite de la région de Roscoff par les dunes de Keremma. 6 kilomètres de dunes de sable entre l’anse du Kernic et la baie de Goulven.

Mon avis sur ma visite de Roscoff

Roscoff est une ville que j’ai particulièrement appréciée durant notre séjour en Bretagne. Visiter Roscoff fait partie des incontournables de la région et je vous recommande fortement d’y passer au moins une nuit. Cela vous permettra de profiter de la ville, de ses nombreux restaurants, mais aussi d’aller faire un petit tour sur l’île de Batz, située tout proche de la ville.
Roscoff est une ville pleine de charme qui je vous recommande sans hésitation.

Au sujet de l'auteur : Mathieu

Je m'appelle Mathieu, j'ai 29 ans et je suis passionné de voyage. J'effectue de nombreux city trip en Europe mais aussi à travers le monde comme en Australie, Nouvelle-Zélande ou Laos.
J'écris des articles relatant mes voyages en essayant de donner le maximum de conseils pour réussir ses voyages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Trouvez votre logement
Comparez les tarifs et avis des hébergements à Roscoff