Visiter Dinan fait sans conteste partie des incontournables d’un séjour en Bretagne. Ville fortifiée, Dinan abrite plus de 70 monuments classés et protégés.
Dinan fût longtemps l’un des seuls lieux permettant de traverser la Rance. C’était, à l’époque, un lieu d’échange important entre la Bretagne et la Normandie.
Aujourd’hui, la commune de 14 000 habitants accueille près de 600 000 visiteurs chaque année, qui découvrent le centre historique de la ville particulièrement bien conservé : les remparts de la ville, son château, incontournable d’une visite de la ville, mais aussi le quartier du port de Dinan, un lieu particulièrement agréable pour boire un verre et se balader le long de la Rance.

Nous verrons, dans cet article que, même si c’est bien la ville de Dinan qui abrite la majorité des choses à voir et à faire, la vallée de la Rance propose également de nombreux lieux d’intérêt à ne pas manquer si vous visitez la région.

Que faire et que voir à Dinan ?

Débutons notre article avec les choses à voir et à faire à Dinan, dans le centre-ville puis du côté du port de Dinan.

Visiter le centre-ville de Dinan

Ville fortifiée, Dinan recèle de choses à voir en son centre-ville. Ses rues pavées, ses vieux bâtiments nous ramènent plusieurs siècles en arrière. Se balader dans Dinan est particulièrement agréable tout comme y manger, boire un verre ou déguster une glace en après-midi.

Place Du-Guesclin

La place Du-Guesclin est située à l’entrée principale de la ville, non loin du château de Dinan. Cette grande place, un ancien champ de foire, est aujourd’hui le principal lieu de stationnement de la ville. Situé à l’intérieur des anciennes fortifications, ce lieu vous permettra de rejoindre le centre historique de la ville à pied, en quelques minutes.
Tout autour de cette place se trouvent des hôtels, bars et restaurants. Au milieu de celle-ci, vous ne pourrez manquer la statue de Bertrand Du Guesclin sur son cheval, l’un des personnages les plus importants de l’histoire de Dinan.

Place des Merciers et place des Cordeliers

Prenons maintenant l’une des petites rues piétonnes qui part de la place Du-Guesclin en direction du centre-ville. Vous tomberez assez vite sur la plage des Merciers ainsi que sur la place des Cordeliers dans son prolongement. Ces deux places constituent un bel ensemble, entouré de maisons traditionnelles de la ville datant du XV et XVIe siècle.
Vous y trouverez de nombreux restaurants où manger.
Découvrez les rues adjacentes à ces places comme la rue de la Cordonnerie et du Petit-Pain.

dinan-place-des-cordeliers

Ancien couvent des Cordeliers

Sur la place de Cordeliers, se trouve l’ancien couvent des Cordeliers. Un couvent du XIIIe siècle qui a conservé son cloître et sa cour d’honneur. Ce lieu est ouvert en été, si vous visitez Dinan entre le mois de Juillet et Août, allez y jeter un oeil.

Maison du Gisant

Restons dans les petites rues connexes aux deux places citées plus haut et dirigeons-nous rue de l’Horloge pour passer devant une des plus célèbres maisons de Dinan : la maison du Gisant. Cette maison du XI ou XIIe siècle fût l’objet d’une étonnante découverte plusieurs siècles plus tard. C’est lors d’une restauration de la demeure, au XVIIe siècle, qu’un gisant, une sculpture funéraire, fût découvert. Celui-ci serait le gisant de Roland de Dinan mort au XIIIe siècle.

Maison de la harpe

Toujours dans la rue de l’Horloge, la maison de la Harpe abrite différentes expositions sur la harpe celtique et la harpe traditionnelle. Un musée atypique dans un lieu historique de toute beauté. En effet, la maison de la harpe a trouvé place dans l’hôtel Kératry, datant du XVIe siècle. Cet hôtel est reconnaissable grâce aux trois imposantes colonnes de sa façade.

Tour de l’horloge

Située rue de l’horloge, la tour de l’horloge est certainement le monument le plus remarquable du centre médiéval de Dinan. Construite au XVe siècle cette tour de 47 mètres de hauteur est le plus haut édifice de la ville. Ce beffroi est l’un des deux derniers en Bretagne avec celui de Fougères. La particularité de cette tour est, bien entendu, son horloge : l’un des plus anciens mécanismes d’Europe. C’est en 1502, un an après que la Duchesse Anne autorisa Dinan à posséder une horloge, que la tour en fût dotée. Celle-ci fût construite à Nantes.
La tour est dotée de 5 cloches mais seules 3 d’entre elles sonnent : 2 chaque quart d’heure et une toutes les heures.
La tour se visite et fait d’ailleurs partie des activités incontournables à faire à Dinan. 158 marches vous permettent d’accéder en haut de la tour et de profiter d’une vue extraordinaire sur Dinan et ses alentours.
Attention aux oreilles une fois en haut de la tour de l’horloge, les cloches continuent de sonner tous les quarts d’heure !
Vous trouverez également, à l’intérieur de la tour, une exposition sur l’histoire de Dinan et de la Duchesse Anne.

dinan-tour-horloge

  • vue-tour-horloge-dinan
  • dinan-panorama-tour-horloge

Église Saint-Malo

L’église Saint-Malo est la principale église de Dinan. Elle se situe dans le centre historique de la ville, non loin de la place des Cordeliers. Sa construction débuta au XVe siècle pour ne se terminer complètement qu’au XIXe siècle. L’une des particularités de cette église réside dans les vitraux de cette dernière. Installés au début et milieu du XXe siècle, ces derniers racontent la vie des quartiers historiques de Dinan.
Devant l’église, se trouve un imposant magnolia de Soulange : un arbre offert par le maire de Rennes en 1850, l’un des emblèmes de la ville.

dinan-eglise-saint-malo

  • arbre-dinan-eglise-saint-malo
  • vitraux-eglise-saint-malo

Basilique Saint-Sauveur

Non loin de la tour de l’Horloge se trouve la basilique Saint-Sauveur. Cette basilique fût construite entre le XIIe et le XVIe siècle. Celle-ci a la particularité d’être réalisée avec deux styles bien différents : le style roman et le style gothique flamboyant. Ce changement de style est particulièrement marqué à l’intérieur de la basilique. En effet, un des côtés est construit dans le pur style roman alors que l’autre, ainsi que le choeur et le transept, sont de style roman.
La basilique abrite un trésor : le coeur de Du Guesclin.
Le vitraux, quant à eux, sont beaucoup plus modernes.

dinan-basilique-saint-sauveur

Jardin Anglais

Situé juste derrière la basilique Saint-Sauveur, le jardin Anglais fût créé en 1853 à l’emplacement de l’ancien cimetière Saint-Sauveur. Il fût créé en honneur à la colonie britannique de Dinan. Le Jardin Anglais abrite deux statues, l’une de Charles Néel de la Vigne, l’autre d’Auguste Pavie.
Depuis le jardin et notamment depuis la tour Saint-Catherine, vous pourrez profiter d’une magnifique vue sur les remparts de Dinan, son port et sur la Rance.

dinan-jardin-anglais

Rue du Jerzual

La rue du Jerzual est sans doute la rue la plus célèbre de Dinan. Cette rue pavée mène directement au port de Dinan. Véritable porte d’entrée de la ville durant le Moyen-Age, cette rue était jadis, la rue commerçante de la ville où se trouvaient les étales des commerçants, des artisans ou encore d’imposantes maisons bourgeoises.
Aujourd’hui, cette rue est prisée des touristes de passage dans la ville. Vous y trouverez encore quelques boutiques d’artisans, tisserands, fileurs de verre ou sculpteurs.
En bas de cette rue, avant que celle-ci ne se change en « Rue du Petit-Fort », vous trouverez la « Porte du Jerzual ». Celle-ci vous emmènera sur les remparts de la ville pour une des plus belles promenades de la ville, un incontournable de Dinan.

dinan-rue-jerzual

  • rue-petit-fort-dinan
  • dinan-maison-centre-historique
  • dinan-rue-du-jerzual

Remparts et promenades

Les remparts font partie du charme de Dinan. Cette ancienne cité médiévale possédait, en effet, le plus grand mur d’enceinte du royaume de Bretagne après Rennes et Nantes. Les remparts de Dinan s’étendent sur près de 3km autour de la ville.
Construites entre le XIIIe et le XVe siècles, ces remparts offrent aux visiteurs de passage de jolies promenades autour de la ville et surtout, une magnifique vue sur, d’un côté les alentours de la ville et la vallée de la Rance, de l’autre, le centre-ville de Dinan.

  • Promenade de la Duchesse-Anne :
    La première promenade proposée sera celle de la Duchesse-Anne. La promenade se fait sur les remparts, vous pouvez, par exemple, y accéder en bas de la rue du Jerzual en prenant la porte du Jerzual. Une petite balade que je vous recommande vivement.
  • Promenade des Petits-Fossés :
    Située à l’extérieur des remparts, cette balade longe les remparts et vous emmène aux abords du château.
  • dinan-vue-promenade
  • dinan-promenade-muraille

Maison du Gouverneur

Située entre la porte du Jerzual et le port de Dinan, la maison du Gouverneur est une belle demeure datant du XVe siècle. Vous y trouverez des expositions temporaires durant la période estivale.

Château de Dinan

Le château de Dinan fait partie des incontournables à voir à Dinan. Ce château récemment rénové, propose une visite intéressante au travers de l’histoire de cette « tour-palais ».

La Tour-Palais de Jean IV
La petite histoire du château débute au XIIIe siècle, lorsque Jean IV décide de revenir sur ses terres après un exil en Angleterre. Il entreprend alors la construction d’une « tour-palais » dans, ce qui est à l’époque, la principale cité de Bretagne, Dinan. Le but est simple : affirmer son autorité sur la région. Achevée à la fin du XIVe siècle, cette tour-palais de 45 mètres de hauteur est découpée en différents étages. En bas, se trouvaient les pièces liées au fonctionnement du château, comme les cuisines ; et en hauteur, les appartements. L’importance de la personne au sein du château était donc liée au nombre d’étages auxquelles elle avait accès.

Forteresse du Duc de Mercoeur
Au cours de son existence, le château subit de nombreuses modifications. C’est le cas à la fin du XVIe siècle, avec d’importants travaux visant à renforcer les défenses de celui-ci.
Le château reste la demeure du gouverneur jusqu’à la fin du XVIIe siècle, avant d’être abandonné à cause de sa vétusté et de son état de dégradation avancé.

Le « château-prison »
C’est alors que le château débute sa deuxième vie et devient une prison. D’abord une prison militaire, puis une prison de droit commun durant la révolution. Celui-ci sera utilisé comme tel jusqu’en 1904.

Le « château-musée »
C’est en 1906 que le château est racheté par la commune de Dinan pour y placer le musée d’archéologie monumentale et des sciences naturelles. Il y restera près d’un siècle mais les oeuvres sont finalement transférées, entre 2014 et 2018, dans les réserves municipales.
D’importants travaux de restauration sont entrepris entre 2017 et 2019, pour permettre aux visiteurs de découvrir pleinement ce lieu unique ayant joué de nombreux rôles majeurs dans l’histoire de la cité.

Aujourd’hui le château se visite et accueille plusieurs dizaines de milliers de visiteurs chaque année.
Les visiteurs peuvent ainsi déambuler à travers les 6 espaces du château :

  • La tour Ducale, où se déroule l’essentiel de la visite,
  • la cour d’honneur,
  • la porte du Guichet,
  • la tour Coëtquen,
  • la cour-haute et le bastion
  • ainsi que les fossées.

dinan-chateau

  • chateau-dinan-muraille
  • interieur-chateau-dinan
  • chateau-dinan-tour

Centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine

Le centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine est situé au sein de l’office du tourisme de Dinan, situé à côté de l’entrée principale du château. Ce centre présente sous forme interactive, l’histoire de Dinan, sa vie politique, son château ou encore ses personnages illustres. Une façon ludique d’en apprendre davantage sur la ville.

La visite du centre historique de Dinan se termine là. Avant de nous diriger vers le Port de Dinan, voici un bref récapitulatif des choses à voir à Dinan :
Baladez-vous dans le centre ville et ne manquez pas la place des Merciers, la tour de l’horloge, la rue du Jerzual ainsi que la promenade sur les fortifications de la ville.

Visiter le port de Dinan

Prenons maintenant la direction du Port de Dinan, un quartier différent du centre ville, accessible via le rue du Petit-Fort, située au bout de la rue du Jerzual.

Rue du Petit-Fort

En continuant votre route après la porte du Jerzual, lorsque vous venez du centre-ville, vous vous retrouverez dans la rue du Petit-Fort. Autrefois, cette rue était le point d’entrée principal de la ville, reliant le port de Dinan au centre-ville. On y trouvait de nombreux commerces, ainsi que la maison du gouverneur dont nous avons parlé plus haut.
La rue mène également au vieux-pont qui fût, jusqu’à la construction du viaduc, l’unique point d’accès à Dinan sur la Rance. Ce pont du Xe siècle fût reconstruit après avoir été dynamité durant la seconde guerre mondiale.

rue-petit-fort-dinan

Port de Dinan-Lanvallay

Le port est l’un des quartiers les plus animés de la ville en période estivale. On y trouve de nombreux cafés et restaurants dans lesquels il fait bon boire un verre aux beaux jours. De nombreuses terrasses bordent la Rance. Le quartier est essentiellement constitué de vieilles demeures en pierres et à colombages.
Le Port de Dinan constitue un point de départ idéal pour les balades le long de la Rance, à pied ou en bateau de plaisance.

port-de-dinan

  • dinan-port
  • maison-port-dinan
  • dinan-port-plaisance

Maison de la Rance

Située sur l’autre rive de la Rance, sur le quai du Tallard, la Maison nature de la Rance est un lieu qui vous en apprendra plus sur l’histoire de ce fleuve. A l’aide de nombreuses animations interactives, vous comprendrez les enjeux environnementaux ou économiques sur un espace de 300 m2.

Musée Yvonne Jean-Haffen

Un peu plus loin, sur la rive gauche, vous trouverez le musée Yvonne Jean-Haffen. Une maison où vécu Yvonne Jean-Haffen, une artiste peintre du XXe siècle. La maison expose une large collection de peintures et dessins de cette dernière.

Dinan-plan

Visiter Dinan : Les alentours et la vallée de la Rance

Si vous visitez Dinan, alors ne vous limitez pas seulement au centre-ville, mais profitez en aussi pour découvrir les alentours. Quelques villages à proximité valent le détour mais c’est surtout la vallée de la Rance qui mérite d’être découverte.

Que voir autour de Dinan ?

Léhon

Léhon sera notre premier arrêt autour de Dinan. Située à 2km, la ville qui a fusionné en 2018 avec Dinan, peut être rejoint à pied ou en vélo en longeant la Rance.
Cette petite ville médiévale a su garder son âme d’antan avec ses petites rues pavées, ses vieilles bâtisses, son château et son abbaye. Voici les principaux lieux à découvrir à Léhon :

  • Le château féodal de Léhon : Un château datant du XIIIe siècle, même si les écrits le mentionnent dès le XIe siècle. Récemment restauré, il est sans conteste l’incontournable numéro 1 à Léhon.
  • L’Abbaye Saint-Magloire : Découvrez l’histoire étonnante de l’abbaye Saint-Magloire lors d’une visite guidée. Un lieu de toute beauté !
  • Chemin de halage de la Rance : Baladez-vous sur le chemin de halage situé le long de la Rance et découvrez quelques uns des plus beaux et des plus anciens bâtiments de la ville, dont le vieux pont datant du XVe siècle.

Quévert

Quévert est une petite ville située à l’Ouest de Dinan. Cette petite ville est réputée pour son Courtil des senteurs : un jardin public qui compte plus de 700 variétés de roses et autres fleurs. Une petite visite dans ce jardin ravira les amateurs de fleurs.

Forêt de Coëtquen

Si vous êtes à la recherche d’un endroit paisible pour une petite balade, alors je vous invite à prendre la direction de la forêt de Coëtquen. Un endroit idéal pour se balader dans la forêt en empruntant l’un des sentiers aménagés.

Château et parc zoologique de Bourbansais

Le château de Bourbandais est un vaste domaine qui abrite l’un des plus grands parcs zoologiques de la région. Vous y découvrirez de nombreuses espèces animales venues des cinq continents.
Visitez également le château, datant du XVIe siècle. Un lieu idéal pour les enfants mais aussi pour les plus grands.

Découvrez la vallée de la Rance

Nous aurons l’occasion de reparler de la vallée de la Rance au sein de plusieurs articles qui seront publiés sur ce blog. Deux itinéraires vous permettent de découvrir la vallée de la Rance :

  • Rive gauche (vers Dinard) : Direction Dinard pour découvrir la rive gauche de la Rance. Ne manquez pas le petit bourg de Taden, La Landriais, une ancienne cale sèche, les jardins de Montmarin, jardin d’une ancienne demeure typique de la région, La Richardais ou encore l’usine marémotrice de la Rance.
  • Rive droite (vers Saint-Malo) : La rive droite de la Rance, quant à elle, vous emmène en direction de Saint-Malo, ne manquez pas le Moulin du Prat, la cale de Mordreuc et ses phoques, le musée de la pomme et du cidre de Pleudihen-sur-Rance, Pont Saint-Hubert ou encore Saint-Suliac, qui fait partie des plus beaux villages de France et enfin Saint-Malo.

Dinan-alentours-carte-plan

Mon avis sur la visite de Dinan

Dinan fût pour moi une très belle surprise. Une ville particulièrement plaisante et bien conservée. Déambuler dans les rues de Dinan est un plaisir et chaque coin de rue, une découverte. Les petites rues pavées et les maisons en pierre du centre-ville possèdent un charme fou. Outre ce centre-ville, ses églises, tours, bars, restaurants et places, le quartier du port fait, lui aussi, partie des atouts de la ville.
Particulièrement plaisant en fin de journée, il est agréable d’y boire un verre en terrasse ou de se balader le long de la Rance. Dinan fait, sans conteste, partie des étapes incontournables d’un road trip en Bretagne.

Au sujet de l'auteur : Mathieu

Je m'appelle Mathieu, j'ai 29 ans et je suis passionné de voyage. J'effectue de nombreux city trip en Europe mais aussi à travers le monde comme en Australie, Nouvelle-Zélande ou Laos.
J'écris des articles relatant mes voyages en essayant de donner le maximum de conseils pour réussir ses voyages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ces articles pourraient vous intéresser
Trouvez votre logement
Comparez les tarifs et avis des hébergements à Dinan