Je vous emmène aujourd’hui dans les Alpes du Sud, à la découverte de l’une des principales villes fortifiées de la région, à la frontière avec l’Italie : Briançon.
Située à environ 15 kilomètres de la frontière italienne, Briançon, avec ses 11 000 habitants, est notamment connue grâce à sa cité Vauban classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Briançon est également la « grande » ville la plus haute de France, située à 1326 mètres d’altitude.
La ville fortifiée est un incontournable de la région qu’il ne faut louper sous aucun prétexte.
Briançon attire un nombre important de touristes, notamment en période hivernale du à la proximité de la ville avec deux des plus importantes stations de ski des Alpes du Sud : Serre-Chevalier et Montgenèvre.

Visiter Briançon, que faire et que voir ?

Débutons notre article par les lieux incontournables à visiter à Briançon.

La Cité Vauban

La cité médiévale de Briançon est idéalement située sur un promontoire escarpé, entourée par un mur d’enceinte. A la fin du XVIIème siècle, Louis XIV envoie Vauban à Briançon, emplacement stratégique pour défendre les accès à la France par les Alpes et contrer la menace du Duc de Savoie. Lors de ses visites, Vauban décide de sécuriser davantage la ville et fait ériger une seconde enceinte, plus haute et ponctuée d’imposantes portes.

Briancon-fort

Ses petites rues et ses places

Si vous projetez de visiter Briançon, n’hésitez pas à flâner et à vous perdre dans les vieilles rues pavées de la Cité Vauban. Sur les façades colorées de certaines maisons, vous pourrez admirer de nombreux cadrans solaires directement peints sur les murs.
En montant la rue principale piétonne de la Cité Vauban, vous apercevrez à vos pieds, au milieu de la rue, la célèbre Gargouille de Briançon. Une petite rigole qui permet à l’eau de s’écouler sans vous mouiller les pieds. L’eau est omniprésente dans la ville comme en témoigne les nombreuses fontaines et les puits que vous ne manquerez pas d’admirer lors de votre balade.
Les places de la vieille ville de Briançon sont particulièrement belles et donnent envie de s’y installer pour déguster une glace ou une boisson fraîche.

Briancon-gargouille

Arrêtez-vous devant la maison du Pape, ancien hospice dans lequel Pie VI, prisonnier, séjournera deux mois en 1799. La maison du Temple est également remarquable : construite au XVIème siècle, sa façade témoigne du style Renaissance de l’époque. L’édifice abrite aujourd’hui l’office de tourisme.

Briancon-eglise

Attardez-vous sur la Place d’Armes, au cœur de la ville. Cernée de maisons aux couleurs vives, elle est agrémentée d’un puits dont la construction fut ordonnée par Vauban. Ce puits était le seul point d’approvisionnement en eau à l’intérieur des murs. En cas de siège, il aurait pu être essentiel à la survie des habitants.

Briancon-place-terrasse

Le fort du Château

Terminez votre visite du centre ancien par le fort du Château, reconstruit au XIXème siècle sur les bases du château médiéval construit au XIVème siècle. Celui-ci comporte encore un magasin à poudre doté de voûtes et de contreforts, une caserne, des plateformes et des abris souterrains. C’est l’un des incontournables d’une visite de Briançon.
La visite du Fort du Château vous coutera 6€ par adultes et prend environ 1 heure. La vue depuis les remparts du fort du château est particulièrement impressionnante sur la vallée de Serre-Chevalier mais aussi sur celle de Montgenèvre.

Briancon-vue-vallee

Briancon-cite-vauban

En sortant du Fort du Château vous passerez devant un petit musée, le musée de la Mine. Situé sur le chemin de ronde du Fort du Château, ce musée, ouvert depuis 1990 et géré par la SGMD (Société Géologique et Minière du Briançonnais) retrace l’histoire des mines de la région. Le musée est ouvert durant les mois de Juillet et Août au public.
Vous en apprendrez plus sur les conditions de vie des mineurs de l’époque et sur leur travail.

Briancon-musee-mine

La collégiale Notre-Dame

Lors de la construction des remparts, l’église médiévale de Briançon est détruite car située hors des fortifications. Après quelques années de messes au sein de l’église des Cordeliers, les briançonnais demandent à Louis XIV une aide pour édifier un nouveau lieu de culte à l’intérieur de la cité.

Le Roi accède à leur requête. Les plans de l’église, créés par Isaac Robelin et modifiés par Vauban, prévoient la construction d’un bâtiment imposant, conformément à la politique religieuse établie par Louis XIV. L’église est consacrée en 1726 et prendra le statut de collégiale en 1746. Lorsque vous irez visiter Briançon, ne manquez pas de pénétrer à l’intérieur de l’édifice pour découvrir ses somptueux décors.

Les constructions militaires de Briançon

En 1713, la frontière est établie à Montgenèvre par le traité d’Utrecht. La position stratégique de Briançon s’en trouve renforcée, ce qui va déclencher la construction d’un ensemble de forts sur les points dominant la ville selon des plans élaborés par Vauban. Visiter ces constructions, inscrites sur l’inventaire du patrimoine mondial de l’UNESCO, est l’une des principales choses à faire à Briançon. Certains forts ne sont accessibles que sur réservation auprès des guides du service du patrimoine, mais n’hésitez pas à vous renseigner pour une visite inoubliable !

Le fort des Salettes

Envisagé dès 1692, sa construction commence dès 1709. Le fort des Salettes est établi sur un promontoire surplombant la cité de Briançon, pour éviter que l’ennemi ne puisse y prendre position.

Le fort Dauphin

Edifié entre 1724 et 1734, il reçoit son nom à la suite de la naissance du dauphin Louis, fils de Louis XV. Il servait d’avant-poste et son rôle était de protéger le fort des Têtes ainsi que l’accès à la ville depuis l’Italie. Il est également établi sur un replat dangereux sur lequel les armées ennemies auraient pu s’installer. Ses feux croisaient ceux du fort des Salettes, renforçant ainsi son efficacité. Très peu modifié, il est devenu obsolète après la guerre de 1870.

Le fort du Randouillet

Également construit entre 1724 et 1734, ce fort est situé sur un promontoire plus étroit que les autres ensembles. Destiné à protéger la ville de toute invasion par les sommets des montagnes environnantes, il est construit sur 3 plateformes et domine le fort des Trois Têtes.

Le fort des Trois Têtes

Cet ouvrage est sans aucun doute le plus imposant de toutes les constructions de Vauban dans la région. Construit à la même période que le fort Dauphin, il occupe une surface de 600 mètres sur près de 350 mètres. Environ 1 200 hommes pouvaient y séjourner grâce à d’immenses infrastructures : casernes, boulangerie, chapelle, écuries, arsenal et magasins à poudre, … qui leur permettaient de vivre sur place.

Briancon-fort-trois-tete

La communication Y

Ce type de construction est inédit et unique à cette époque. Il s’agit d’un passage couvert de près de 200 mètres de long, destiné à circuler en toute sécurité entre les forts du Randouillet et des Trois Têtes. Son emplacement permettait également de verrouiller le vallon de Fontchristiane et assurait une protection complémentaire à Briançon.

Le pont d’Asfeld

Construit à près de 55 mètres au-dessus du niveau de la Durance, le pont voûté d’Asfeld est une prouesse architecturale pour son époque. Coincé entre deux pans de montagne escarpés, il a été inauguré en 1731 et avait pour fonction de relier la ville au fort des Trois Têtes.
Aujourd’hui, il est possible de s’essayer au saut à l’élastique depuis le sommet du pont. Une activité qui ravira les amateurs de sensations fortes.

Jardins et parcs de Briançon

Le jardin du gouverneur

A l’origine, cet espace au pied des remparts était le jardin du couvent des Ursulines. Réduit au fil des siècles au profit de nouveaux aménagements (remparts, places de stationnement, etc.), ce qu’il en reste est aujourd’hui un remarquable jardin potager.

Le parc de la Schappe

Créé en 1815 dans d’anciennes carrières, le parc de la Schappe est le plus grand espace vert de la ville. Véritable havre de paix, c’est l’endroit idéal pour pique-niquer lorsque vous irez visiter Briançon. Vous serez charmé par ses arbres centenaires, son aqueduc et son plan d’eau. Ce dernier est agrémenté d’un îlot, accessible par un petit pont en fer, sur lequel trône une remarquable pagode japonaise.

Une ancienne usine de peignage de déchets de soie est encore visible dans le parc. Elle emploiera 1200 salariés de 1842 à 1933, mais sera ravagée par un incendie en 2014. Pour sa sauvegarde, elle fait aujourd’hui l’objet d’un projet de réhabilitation en logements et commerces qui prévoit de conserver l’aspect original des façades.

Briancon-parc-Schappe

Que faire autour de Briançon ?

Même si la ville de Briançon vaut largement le détour, les alentours sont aussi à découvrir. La ville de Briançon est située à l’intersection de plusieurs vallées donc la vallée de la Guisane, la vallée de la Clarée, la vallée de Serre-Chevalier ou encore la vallée de la Durance.
Cette situation géographique offre à la ville de Briançon un environnement unique qui recèle d’activités en tout genre. L’endroit fait le bonheur des sportifs et des amateurs de sensations fortes.

Activités en plein air à faire à Briançon

Briançon est également une destination montagnarde, avec son lot d’activités de pleine nature. Amateurs de marche à pied, plusieurs sentiers de randonnées et GR au départ de la ville vous permettront de découvrir les sublimes paysages du briançonnais.

Si vous êtes à la recherche de sensations fortes, plusieurs écoles de parapente vous proposent un baptême de l’air pour un moment inoubliable au-dessus des montagnes, de la cité Vauban et des forts protégeant la ville.

Deux stations de ski, Serre-Chevalier (à 10 kilomètres) et Montgenèvre (à 15 kilomètres) dont nous parlerons plus bas, proposent, à elles deux, un nombre impressionnant d’activités en plein air.

Logo-Manawa
Réservez vos activités en ligne
Le site Manawa référence la quasi-totalité des activités sport / aventure de la région de Briançon. Vous pourrez y trouver une multitude d’activités disponible dans la région, leur description, les avis clients et enfin le site vous propose la possibilité de les réserver en ligne.

Montgenèvre

Située dans la vallée de la Clarée, Montgenèvre est l’un des principaux domaines skiables des environs de Briançon.
Cette station de ski, située à la frontière italienne, est reconnue pour différentes raisons.
Tout d’abord, c’est non loin de la ville de Montgenèvre que la Durance prend sa source, au lac de Sagne Enfonza.
Montgenèvre est également connue pour être la ville où se déroula, en 1906, la toute première compétition internationale de ski.
Dernier point concernant Montgenèvre, son domaine skiable appartient au domaine franco-italien de la Voix Lactée constituant l’un des plus grands domaines skiables de la région avec 410 km de piste et pas moins de 70 remontées mécaniques.

Montgenèvre est une station plaisante et prisée des touristes hiver comme été. Durant l’été la station propose de nombreuses activités notamment le VTT de descente ou encore la luge Monty Express la plus longue de France, avec près de 1400m de longueur.

Montgenèvre s’est récemment équipée d’un centre de balnéo : Durancia, l’un des plus grands et des plus modernes des environs.

Serre-Chevalier Vallée

Autre haut lieu du tourisme dans la région : Serre-Chevalier Vallée. Une vallée dessinée par la Guisane qui s’étend sur environ 15 km, de Briançon à Monêtier Les Bains, en passant par Saint Chaffrey et La Salle des Alpes.
Cette jolie vallée propose une multitude d’activités en tout genre.
En hiver le domaine skiable de Serre-Chevalier Vallée s’étend sur 250km pour 81 pistes. Durant la saison hivernale il sera possible de s’adonner au ski Alpin, bien entendu mais aussi au ski de fond, aux raquettes, à la luge ou encore au snowboard.
En saison estivale, les activités en plein air et à sensations fortes sont particulièrement répandues, comme la Via Ferrata, le VTT, le parapente, le mountain kart, l’alpinisme, l’équitation, ou encore de nombreux sports en eaux vives.

Pour plus d’informations sur les activités disponibles dans la région, je vous invite à jeter un oeil au site Manawa qui référence un grand nombre d’entre elles.

Découvrez le lac de Serre-Poncon

Un peu plus au Sud de la ville de Briançon, à environ 50 minutes de route se trouve l’un des plus grands lacs artificiels de France, le lac de Serre-Poncon. Ce lac vous proposera également une multitude d’activités sur l’eau mais aussi dans les airs.
Si vous souhaitez en savoir plus sur les activités à faire à Serre-Poncon, n’hésitez pas à jeter un oeil à notre article dédié.

Activités à faire à Serre-Ponçon - Couverture

Où dormir à Briançon ? Les bonnes adresses

Si vous souhaitez séjourner dans la ville de Briançon, voici quelques bonnes adresses d’établissements pour tous les budgets.

  • apartment-briancon

    Apartment Briancon

    Magnifique appartement idéalement situé au coeur de Briançon et à quelques minutes des remontées mécaniques. Grande terrasse avec vue sur la montagne. Un hébergement haut de gamme pouvant accueillir 7 personnes.
    Appart. 7pers.
  • maison-tour-briancon

    Maison à Tour Briançon

    Au choix un appartement de 8 ou de 4 personnes situé dans le coeur historique de la ville de Briançon. Parfaitement aménagé et équipé, cet appartement spacieux sera idéal pour profiter au mieux de la ville de Briançon.
    Appart. 4 ou 8 pers.
  • gites-spa-ferme-belline

    Gîtes & spa de La Ferme de Belline

    Magnifique maison d’hôtes rénovée et aménagée avec goût située entre la ville de Briançon et la station de Serre-Chevalier. Le gîte est équipé d’un spa et offre une vue imprenable sur la vallée. L’une des meilleures adresses des environs.
    Maison d’hôtes
  • hotel-vauban-briancon

    Hôtel Vauban Briançon Serre Chevalier

    Un hôtel idéalement situé à Briançon, à quelques minutes à pied des premières remontées mécaniques. L’établissement propose des chambres spacieuses à la décoration moderne et est équipé d’un restaurant.
    Hôtel milieu de gamme
  • hotel-mont-brison

    Hôtel Mont-Brison

    L’emplacement est l’atout majeur de l’hôtel Mont-Brison, situé à 100m du centre de Briançon et 200m des premières remontées mécaniques. L’hôtel propose des chambres simples équipées d’une salle de bain et d’un balcon. Idéal pour les petits budgets.
    Hôtel petit prix
  • auberge-paix-briancon

    Auberge de la Paix

    Située dans la vieille ville de Briançon, l’auberge de la Paix est une petite auberge typique proposant des chambres de 2 à 3 personnes ainsi qu’un restaurant sur place. Un hébergement à l’emplacement idéal et aux tarifs attractifs.
    Auberge de charme

Conseils pratiques pour visiter Briançon

Comment rejoindre Briançon ?

  • En voiture : Les deux principales routes qui traversent Briançon sont la D1091 en direction de Grenoble et la N94, vers le sud en direction de Gap. Briançon se trouve à 2h de voiture de Grenoble, 3h de Lyon et de Marseille et 4h30 de Nice.
  • En train : Briançon est reliée, en train, à la ville de Marseille, en 5h ; à Gap en 1h ; et même à Paris, via l’un des derniers trains de nuit. Si vous cherchez un train, je vous conseille Trainline, la référence en matière de trajet en train.
  • En avion : Les aéroports les plus proches de Briançon sont celui de Turin et celui de Cuneo. Le premier à 1h40 de route, le second à 2h40. L’aéroport français le plus proche est celui de Lyon, à 3h de route.

Louer une voiture à Briançon

Trois sociétés de location de voiture se trouvent à Briançon : Hertz, Avis et Honk. Vous pouvez comparer et louer votre voiture sur le comparateur AirportRentals.com .

Quand visiter Briançon ?

L’une des meilleures périodes pour profiter de la ville de Briançon est, bien entendu, l’été. La région profite d’un climat plaisant avec plus de 300 jours d’ensoleillement par an. La période estivale vous permettra de profiter de la ville, de ses terrasses et des nombreuses activités de la région.
L’hiver sera, bien sûr, axé sur les sports d’hiver. Notez tout de même que les deux principales stations de la région, Serre-Chevalier et Montgenèvre, offrent chacune un centre de balnéo. Idéal si vous n’êtes pas fan des sports d’hiver.

Combien de temps pour visiter Briançon ?

Une journée suffit à profiter du centre historique de la ville et en voir l’essentiel. Cependant, ne vous contentez pas d’une visite de Briançon, mais profitez-en aussi pour aller découvrir les environs de la ville. Une semaine dans la région est, selon moi, une bonne durée pour profiter pleinement des beautés de la région de Briançon.

Mon avis sur ma visite de Briançon

Briançon est une ville que je recommande à tous les voyageurs de passage dans les Alpes du Sud. Une jolie ville fortifiée qui offre un cadre idéal pour flâner et se balader en été avec d’innombrables petites rues, places et points de vue. Je vous conseille, bien entendu, la visite du Fort du Château, véritable incontournable de la ville.
Les alentours de la ville valent également le détour, que ce soit Serre-Chevalier vallée ou la station de Montgenèvre particulièrement agréable en été et qui offre de nombreux chemins de randonnée.

Au sujet de l'auteur : Mathieu

Je m'appelle Mathieu, j'ai 29 ans et je suis passionné de voyage. J'effectue de nombreux city trip en Europe mais aussi à travers le monde comme en Australie, Nouvelle-Zélande ou Laos.
J'écris des articles relatant mes voyages en essayant de donner le maximum de conseils pour réussir ses voyages.

One Reply to “Visiter Briançon : Que faire et où dormir à Briançon ?”

  • Deeknay says:

    L’une des meilleures périodes pour profiter de la ville de Briançon est l’été, nous avons prévu dit aller pour 2021, merci pour votre article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ces articles pourraient vous intéresser
Réservez votre logement !
Réservez votre hébergement pour votre séjour à Gap et aux alentours