La ville de Venise, réputée pour être l’une des plus belles au monde, est située au cœur d’une lagune. Elle est entourée de plus d’une centaine d’îles, plus ou moins grandes et plus ou moins connues. Deux îles en particulier attirent les foules, il s’agit des îles de Murano et Burano.

Ces deux îles, facilement accessibles en bateau depuis Venise, ont chacune leur particularité comme la verrerie. Elles attirent également pour leurs magnifiques maisons colorées et pour leur côté paisible, notamment en soirée, qui tranche avec le centre historique de Venise.

Pour une journée ou pour plus longtemps, se rendre sur les îles de Murano et Burano fait partie des incontournables à faire à Venise.

murano-venise
Optez pour une visite guidée des îles de Murano et Burano
Partez à la découverte des plus célèbres des îles de la lagune de Venise lors d’une excursion guidée d’une journée. Visitez une verrerie sur l’île de Murano ainsi qu’une fabrique de dentelle à Burano.
Possibilité d’ajouter une visite de l’île de Torcello.

Visiter l’île de Murano

Débutons notre visite des îles par la plus grande d’entre elles mais aussi la plus proche du centre de Venise, l’île de Murano.

L’histoire de l’île de Murano

L’artisanat autour de la verrerie a commencé dans la région vénitienne à la fin du Xème siècle et on retrouvait, dans le travail des premiers verriers, des influences asiatiques et arabes.
Dans les premiers temps, les objets en verre ont une réelle utilité, on fabrique alors des verres, des récipients divers mais pas d’objets à but purement décoratifs. Les objets sont alors plutôt simples.
L’originalité et la diversité des formes, des couleurs arrive vers le XVème siècle. Au XVIème siècle, le travail des verriers de la lagune a gagné en notoriété et certains artisans se sont expatriés à l’étranger, en Espagne, Angleterre ou au Pays Bas, et ce, malgré les réticences du gouvernement qui a, à certains moments, usé de divers moyens pour réprimander ceux qui quittaient la lagune.
De nos jours, Murano, petite île située à quelques kilomètres au nord de Venise, est connue et reconnue pour l’art de la verrerie. Ses artisans souffleurs de verre, dont le travail est d’une grande précision et d’une grande qualité, étaient à l’origine installés à Venise.
C’est en 1291 que le gouvernement de Venise rédigea un décret obligeant les verriers à déplacer leurs ateliers sur l’île de Murano. Cette décision a été prise suite à de nombreux incendies qui se sont déclarés dans les fours des verriers et qui ont provoqué la peur des Vénitiens.
Depuis cette époque, les verriers sont restés sur Murano et le savoir-faire se transmet de père en fils. Malgré des rebondissements et des périodes difficiles au cours des siècles, les verreries de Murano sont aujourd’hui toujours très attrayantes et réputées.

ile-murano-venise

Que faire sur l’île de Murano ?

Visiter une verreries

Lors d’une visite de Murano, il est inévitable de découvrir les verreries. Certains artisans ouvrent leurs ateliers en permettant aux visiteurs de les regarder travailler le verre et admirer ce savoir-faire unique.
Lors de la visite des ateliers des verriers, il est bien sûr possible d’acheter des objets en verre de Murano. Il existe une marque, Vetro Artistico® Murano, créée pour assurer les acheteurs de la qualité et de l’origine des objets vendus. Les artisans de Murano ne sont pas obligés d’adhérer à cette marque et il est possible d’acheter du véritable verre de Murano ne portant pas ce nom. Dans ce cas, pour s’assurer de l’origine de l’objet, il est possible de demander un certificat d’authenticité avec le nom et la signature de l’artiste.
La visite d’une verrerie est généralement comprise dans les excursions guidées à la journée.

verrerie-murano

Visiter le musée du verre (Museo del vetro)

Le musée du verre a ouvert ses portes en 1861 grâce au maire de Murano de l’époque, Antonio Colleoni et à l’abbé Vincenzo Zanetti. Le bâtiment dans lequel est situé le musée a d’abord été le siège de l’évêché de Torcello sous l’évêque Marco Giustinian. En 1840, la municipalité de Murano rachète le palais et y installe son siège. Enfin en 1923, Murano est rattachée à la ville de Venise qui fait donc l’acquisition du palais-musée.
Le musée présente aujourd’hui l’histoire du verre depuis des siècles en remontant jusqu’à l’époque romaine. Le musée a acquis depuis ses débuts de nombreux objets en verre de diverses époques par le biais d’achats et de donations. La collection du musée s’est particulièrement enrichie avec l’acquisition, en 1932, de rares pièces datant de la Renaissance.
Côté pratique, le musée est ouvert tous les jours de 10h à 17h. L’entrée coûte 10€. Pour les plus jeunes (jusqu’à 14 ans), les étudiants et les personnes de plus de 65 ans, le prix est de 7,50€.

Visiter la basilique Santi Maria e Donato

Cette majestueuse basilique a été fondée au VIIème siècle. Elle a ensuite été restaurée au IXème siècle avant d’être totalement reconstruite au XIIème siècle. A l’origine, l’édifice était dédié à la vierge. En 1125, le nom de Santo Donato a été ajouté lorsque la dépouille de ce saint fut transportée au sein de l’église. La basilique est connue pour son splendide pavement de mosaïque qui peut rappeler celui de la basilique Saint Marc de Venise. Ce pavement est principalement constitué de figures géométriques et date de 1140.
Le joli clocher de la basilique n’est pas rattaché au corps de l’édifice.
La basilique est ouverte pour les visites du lundi au samedi, de 9h à 17h, et le dimanche de 12h à 15h30. La visite n’est pas payante mais il est possible de faire une offrande du montant de son choix.

ile-murano-venise

Comment se rendre sur l’île de Murano ?

Le plus simple pour se rendre à Murano, c’est certainement de prendre le vaporetto. Ces bateaux-bus sont les transports en commun de Venise et de certaines îles alentour.
Comme pour le bus ou le métro, il y a plusieurs lignes qui desservent les différents points d’intérêt de Venise. Pour le cas de Murano, plusieurs lignes avec différents points de départ sont possibles. Selon la durée de la visite, des billets pour un, deux ou trois jours par exemple sont disponibles. Cela permet de se déplacer facilement vers Murano et Burano.

Optez pour la carte de transport ACTV, valable pour un trajet ou pour 1, 2, 3 ou 7 jours !

Où dormir sur l’île de Murano ?

L’ile de Murano compte de nombreux logements en tout genre. C’est un lieu idéal pour y passer quelques jours. Venise est accessible en quelques minutes en bateau et séjourner sur l’île de Murano vous permettra d’en apprécier le calme en soirée et en début de matinée.
Vous pourrez retrouver les logements ci-dessous dans notre article dédié au logement à Venise.

  • beocio-home-murano

    Beocio Home, The hidden gem in Murano’s heart

    Un joli appartement spacieux et récemment rénové comprenant deux chambres, une pièce de vie lumineuse et un coin cuisine. Bien situé sur l’île de Murano, il permet d’accueillir jusqu’à 5 personnes.
    Appartement
  • murano-suites-boutique

    MURANO Suites BOUTIQUE Apartments

    Cet établissement fait partie des mieux notés où dormir sur l’île de Murano. Vous pourrez profiter de très beaux appartements tout équipés certains pourvus d’une terrasse avec vue.
    Appartement
  • nh-collection-murano

    NH Collection Murano Villa

    L’hôtel NH Collection de Murano ne déroge pas à la règle de la chaîne et propose de très belles chambres magnifiquement décorées, une piscine, une grande terrasse ou encore une salle de sport.
    Hôtel

Visiter l’île de Burano

L’histoire de l’île de Burano

L’île de Burano est située au nord-est de Murano. Un peu comme Venise, elle est constituée de plusieurs îlots (4) qui sont séparés par 3 canaux principaux (rio Pontinello, rio Giudecca et rio Terranova). Par ailleurs, Burano est toute proche de l’île de Mazzorbo à laquelle elle est reliée par un pont.
Comme c’est le cas à Murano, les premiers habitants de Burano sont certainement arrivés à l’époque Romaine, au Vème siècle, en provenance d’Altinum, et fuyant les invasions barbares. Les premiers documents mentionnant la cité de Burano datent quant à eux du IXème siècle.
Burano se développe vers le VIème siècle mais elle est administrée depuis Torcello et n’a pas les avantages de Murano ou Torcello. C’est au XVIème siècle que se développe l’artisanat de la dentelle. Les dentelles de Burano s’exportent dans toute l’Europe jusqu’au XVIIIème où cet artisanat n’a plus autant de succès, la fabrication de dentelle à la main nécessitant du temps et les articles en dentelle coûtant cher.
Depuis 1923, Burano est rattachée à Venise, la même année que Murano.

Que faire sur l’île de Burano ?

Visite d’une fabrique de dentelle

Malgré le déclin de l’industrie de la dentelle, les boutiques et les fabricants de dentelle restent bien présents sur l’île, mais la fabrication de celle-ci est dorénavant en grande partie mécanisée. Il existe encore aujourd’hui de nombreuses petites boutiques qui vendent de très jolis articles en dentelle, du linge de maison, des vêtements ou autres.
Il suffit de se promener à travers les petites rues de l’île pour trouver son bonheur.

Visiter le museo del merletto

Pour ceux qui ne souhaitent pas forcément acheter de la dentelle mais qui veulent en savoir plus sur son histoire et sa fabrication, il y a il Museo del merletto ou musée de la dentelle.
Le musée de la dentelle a ouvert en 1981. Le bâtiment dans lequel il se trouve était le palais del Podestà di Torcello au XIIIème siècle avant de devenir celui de l’école de la dentelle de 1872 à 1970. L’école a été fondée par Andrianna Marcello, une comtesse qui souhaitait relancer la tradition de l’île.
En 1978, la fondation Andrianna Marcello, désireuse de mettre en avant l’art de la dentelle, a entrepris un travail à partir des nombreuses archives de l’école pour redécouvrir cette activité et la faire découvrir au plus grand nombre.
Le musée expose depuis des archives et de magnifiques pièces présentant le travail des dentellières du XVIème au XXème siècle.
Par ailleurs, lors de la visite, il est possible d’observer le minutieux travail des maîtresses dentellières qui sont présentes sur les heures d’ouverture du musée et qui sont aujourd’hui encore les gardiennes de cet art transmis de génération en génération.
Le musée est ouvert du mardi au dimanche de 10h à 16h. L’entrée coûte 5€ pour un billet plein tarif. Le billet pour les jeunes de 6 à 14 ans, les étudiants jusqu’à 25 ans et les personnes de plus de 65 ans coûte 3,50€.

Visiter l’église San Martino de Burano et il campanile storto

L’église San Martino est la seule église restant sur l’île de Burano. Jusque vers l’an Mille, il y en avait plusieurs mais toutes ont été détruites. L’église telle qu’elle est actuellement date du XVIIème siècle. Elle fut ensuite rénovée à la fin du XIXème siècle.
A côté de l’église, c’est le clocher qui attire les curieux. En effet, celui-ci, construit au XVIIème siècle mesure 53 mètres. Depuis un affaissement de terrain, le clocher penche fortement, plus que la tour de Pise selon certains. A l’origine, un ange trônait au sommet de la flèche, mais celui-ci est tombé en 1867 et depuis, c’est une croix qui le remplace.

Maisons colorées

Lorsque l’on parle de Burano, on ne peut pas passer à côté de ses jolies maisons de pêcheurs colorées.
On peut voir ces jolies maisons le long des canaux qui sillonnent l’île. Un des points pour les admirer, c’est certainement depuis le Tre Ponti, lieu où se croisent 2 canaux de l’île.
Pour ce qui est de l’origine de la tradition des maisons colorées, plusieurs versions existent. La plus répandue raconte que ce sont les marins-pêcheurs de l’île qui ont commencé à peindre leur maison de différentes couleurs vives pour se repérer et retrouver leur maison les jours de brume, ce qui arrive régulièrement sur Burano, surtout en hiver.
Le seconde version raconte que les couleurs des maisons symbolisaient les différentes familles de l’île.
Enfin, quelle que soit l’origine de cette tradition, les habitants de l’île doivent aujourd’hui encore repeindre leur maison tous les ans pour conserver ces jolies couleurs qui font la renommée de Burano. Les habitants ne peuvent pas peindre leur maison de la couleur de leur choix et s’ils veulent changer de couleur il doivent en faire la demande auprès de la mairie.

burano-venise-maisons-colorees

Gastronomie

Comme on a pu l’évoquer, Burano est une île de pêcheurs et cela se retrouve dans la gastronomie locale. En effet, Burano possède de très bons restaurants cuisinant de délicieux plats de poisson et servant les fruits de mer de la plus grande fraîcheur.
En venant à Burano, il est donc fortement conseillé de prévoir le temps nécessaire pour faire une pause repas et déguster du bon poisson.
Pour les becs sucrés, ce sont les bussolai buranei et les essi qu’il ne faut pas manquer. Ce sont des biscuits typiques de l’île. Ce sont des biscuits au beurre qui ont une forme de rond ou de “S”. Ils peuvent être aromatisés au citron, à la vanille ou au rhum. Plusieurs boulangeries réputées vendent ces biscuits, on peut citer le Panificio Pasticceria di Carmelina Palmisano ou le Panificio Pasticceria Garbo. Maintenant, à vous d’aller les tester pour vous faire votre propre opinion.

Comment accéder à l’île de Burano ?

Comme pour se rendre à Murano, le plus simple pour venir à Burano, c’est par bateau, avec une des lignes partant de Venise et passant par Murano. Il faut environ 50 minutes pour faire le trajet depuis Venise. La ligne qui dessert Burano est la ligne 12. Et pour information, cette ligne dessert également Torcello, une autre île de la lagune, tout près de Burano, qui mérite aussi un petit détour. L’utilisation des transports de la ville avec les vaporetti est pratique si vous voulez visiter à votre rythme voire même passer une nuit sur les îles.
Sinon, que ce soit pour visiter Murano comme Burano sans se préoccuper des transports, il est possible de faire une excursion avec un guide. Les excursions proposées comprennent généralement la visite des îles de Murano, Burano et Torcello. Cette excursion se fait à la journée. Nous vous les présentons en détail dans la partie suivante.

Optez pour la carte de transport ACTV, valable pour un trajet ou pour 1, 2, 3 ou 7 jours !

Où dormir sur l’île de Burano ?

L’île de Burano propose un choix beaucoup plus restreint en logement. Peu voir pas d’hôtel mais des appartements, maisons d’hôtes et maisons de vacances à louer.

  • casa-nova

    Casa Nova

    Passez votre séjour dans une petite maison typique de l’île de Burano. En duplex vous pourrez y séjourner à 4 personnes. Cette maison de vacances bénéficie d’un emplacement idéal sur l’île de Burano.
    Maison de vacances
  • bruna-holidays-house

    Bruna Holidays House

    Une jolie petite maison typique de l’île de Burano entièrement rénovée. Trois personnes peuvent séjourner dans cette maison pourvue d’une terrasse.
    Maison de vacances
  • casa-burano

    Casa Burano Experience by Venissa

    Une charmante maison d’hôtes proposant des chambres de 2 personnes ou des suites de 4 personnes entièrement rénovées dans un style moderne et chaleureux. Un logement idéal pour un séjour sur l’île de Burano.
    Maison d’hôtes

Excursion vers les îles de Burano et Murano depuis Venise

Si vous séjournez dans le centre de Venise alors le plus simple pour visiter les îles de Burano et de Murano sera d’opter pour une excursion guidée, à la journée, au départ de Venise.

Il en existe de nombreuses comme cette visite, d’une durée de 4h30, qui vous emmènera à la découverte des îles de Murano et de Burano.
L’arrêt sur l’île de Murano comprend la visite d’une verrerie. L’arrêt sur l’île de Burano, quant à lui, comprend une visite d’une fabrique de dentelle.
Vous pouvez également opter pour cette activité, d’une durée de 6 heures, qui, en plus de vous faire découvrir les îles de Murano et de Burano, vous emmènera sur l’île de Torcello.
Ces deux activités vous coûteront environ 20€ par personne. Notez que ces visites, en groupe, peuvent accueillir une centaine de personne.

Vous souhaitez une visite guidée privée des îles de Murano et Burano ?
Il existe des visites guidées, en français, d’une journée qui vous emmèneront à la découverte des îles de Burano, Murano mais aussi Torcello, San Michele et Mazzorbo.
Certes plus onéreuses, ces visites seront personnalisées et vous bénéficierez d’une guide francophone durant les 8h que dure l’activité.
Si cette visite vous intéresse, vous pourrez en savoir plus sur son déroulement en cliquant ici.

Conseils pratique pour visiter les îles de Burano et Murano

Combien de temps pour rejoindre l’île de Murano depuis le centre de Venise ?

Tout dépend de votre emplacement dans Venise.
Au plus court, 12 minutes suffisent pour rejoindre l’arrêt « Fondamente Nuove » de Venise à « Murano Colonna ».

Combien de temps pour rejoindre l’île de Burano depuis le centre de Venise ?

Tout dépend de votre emplacement dans Venise.
Comptez 45 minutes de l’arrêt « Fondamente Nuove » de Venise à « Burano C ».

J’espère que cet article dédié à la visite des îles de Murano et Burano vous aura donné envie de les découvrir par vous même.
N’hésitez pas à nous dire en commentaire vos impressions et conseils pour découvrir ces îles.

Au sujet de l'auteur : Mathieu

Je m'appelle Mathieu, j'ai 29 ans et je suis passionné de voyage. J'effectue de nombreux city trip en Europe mais aussi à travers le monde comme en Australie, Nouvelle-Zélande ou Laos.
J'écris des articles relatant mes voyages en essayant de donner le maximum de conseils pour réussir ses voyages.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Optez pour une visite guidée des îles de Murano, Burano et Torcello.
En savoir plus