Préparer son road trip sur la côte Ouest des Etats-Unis

Conseils & Astuces » Préparer son road trip sur la côte Ouest des Etats-Unis

Pour la seconde fois sur mon blog, je laisse la parole (ou plutôt le clavier) à Thibault. Après nous avoir donné ses conseils pour bien visiter Londres en 3 jours, il nous parle de son prochain voyage. En effet Thibault est en plein préparatif d’un road trip de 4 semaines dans l’ouest américain.

En tant que fan de voyage et de la culture nord-américaine, un voyage sur la côte ouest des états unis est en soi un incontournable. Il y a cependant des tonnes de façon de faire ce voyage, à la fois en terme de parcours, d’activité que de style de voyage. Je vais, dans ce billet, essayer de vous donner des conseils sur la préparation d’un road trip au pays de l’oncle sam, et par la même occasion, vous faire part des choix que nous avons faits et ce que nous nous apprêtons à faire en septembre.

Étape 1: Les bases du road trip

Pour profiter de ce genre de voyage, cela nécessite de partir pour une durée minimale. Si vous en avez l’opportunité, un mois est selon mois la durée optimale pour faire les incontournables. Pour ce qui est de la saison idéale, 2 mois s’offrent à vous, le mois de juin ou bien le mois de septembre. Cela vous permettra de réduire les fortes chaleurs dans la Death Valley par exemple, mais aussi la hausse des prix habituelle durant la période estivale.

La définition de son parcours est surement la chose la plus dure à réaliser et celle qui prend le plus de temps. Premièrement, il convient de savoir où vous souhaitez arriver et repartir. Ici le mieux est de choisir 2 villes différentes pour gagner en temps de trajet, un vol multidestination sera donc la meilleure solution. Pour notre part, nous avons opté pour une arrivée à Salt Lake City et un retour à Los Angeles ou San Francisco. En choisissant ce parcours, nous allons certes manquer les villes du sud comme San Diego ou Seattle au nord, mais cela nous permettra de couvrir les essentiels des parcs comme le Grand Canyon, Yosemite, Zion, Monument Valley et Yellowstone (parfois délaissé, car trop au nord) ou des villes avec Las Vegas, San Franscico…

YellowStone
YellowStone National Park

Astuce :
Ne pas négliger les temps de route entre chaque destination. Essayer de répartir vos heures de route pour éviter les journées trop chargées en transport. Cela pourrait gâcher votre voyage si vous devez passer la majeur partie de votre temps en voiture.

Le billet d’avion est toujours la plus grosse partie du budget voyage, il faut donc s’y prendre longtemps à l’avance et abuser des comparateurs (j’avais trouvé le mien via Kayak, mais les autres comparateurs sont aussi très bien) pour espérer obtenir un prix attractif et des vols avec des horaires intéressants qui vous permettrons de profiter de chaque minute.

Étape 2 : Indispensables et bons plans

Qui dit road trip dit location d’un bolide digne de ce nom, ici une fois encore, plein d’options possibles, réserver sa location avant le départ, longtemps avant, à quelques jours du départ, ou une fois sur place. De même, si comme nous vous avez opté pour un départ et une arrivée différente des frais d’abandon vous seront demandés. Ces frais peuvent très vite devenir importants suivant les états que vous comptez traverser. Dans notre cas, nous avions opté pour la compagnie américaine Alamo (http://www.alamo.fr/ ) qui propose des prix attractifs et aucuns frais d’abandon si vous louez votre voiture et que vous la rendez dans l’un de ces 3 états : la Californie, le Nevada et l’Arizona. Cependant, comme nous allons partir de l’état d’Utah, nous avons choisi de changer de voiture à Las Vegas (les agences de Vegas proposent également un plus grand choix de catégorie et de modèle de voiture) pour réduire des frais d’abandon. Il est également possible de trouver des bons plans avec notre cher ami Google, pour ainsi obtenir un conducteur supplémentaire et ce gratuitement.

Camping-Yosemite
Yosemite National Park

La deuxième chose qu’il faut prévoir à minima, le logement, il représente l’un des plus gros budgets de vos dépenses. Nous avons ici opté pour une multitude de types de logement différents, cela va du camping en plein milieu des parcs (le camping présente l’avantage de gagner du temps de trajet le matin et le soir et d’être économique), en passant par le motel, Airbnb, les auberges de jeunesse ou encore des hôtels plus luxueux à Vegas par exemple.

Étape 3 : Paperasse, malheureusement un passage obligé

Je ne sais pas vous, mais la paperasse n’est pas une de mes grandes passions, pourtant lorsque l’on doit préparer un voyage c’est une chose incontournable.
La première chose est de vérifier que son passeport est toujours valide, si ce n’est pas le cas, pensez à vous y prendre en avance pour le refaire, car avec l’arrivée de l’été les délais peuvent parfois s’allonger. Un permis international n’est pas une obligation pour une courte durée, mais je vous conseille de le faire cela peut toujours être utile à la fois pour ce voyage que pour vos prochaines destinations.

FormaliteUSA

Autre particularité américaine, à votre entrée sur le sol américain, vous devrez être en possession de l’ESTA (Electronic System for Travel Authorization). Rien de mieux que de passer par le site officiel américain certes en anglais et non traduit. Mais il vous évitera de tomber sur des arnaques qui vous couteraient bien plus cher. En effet, le prix de l’autorisation ESTA est de 14$ en suivant la demande officielle américaine. En termes de délai de réponse, cela peut varier suivant vos situations et vos demandes pour ma part cela a été quasiment instantané.

Étape 4 : Have fun

Il peut toujours être utile de faire certaines réservations avant de partir comme un évènement sportif célèbre aux États-Unis par exemple un match de basketball, de baseball ou de football américain si le calendrier des rencontres le permet. D’autres lieux très touristiques mériteraient une réservation pour éviter les longues queues, je pense ici à la visite d’Alcatraz ou du Lower Antelope Canyon pour profiter des heures ou le soleil pénètre le mieux dans les failles du canyon (aux alentours de 12h). De même, si vous comptez visiter plusieurs parcs nationaux vous pourrez opter pour le « Pass America The Beautiful » qui vous donnera accès à tous les parcs, ce dernier est valable pour 2 signatures et peut donc être acheté d’occasion pour moitié prix.

Pour terminer cette préparation, il peut être utile de vous concocter une playlist musicale digne des plus grands road trip pour ainsi voguer au son des vibes californiennes. Ensuite, pensez à prévoir plusieurs types de support de cas échant pour que vous puissiez être équipé à la fois en plein feu de camp dans le parc Yosemite que sur les longues étendues de route de la Death Valley. Enfin, n’oubliez pas d’emporter vos guides de voyages, cartes, et le plus important la bonne humeur des vacances !

Au sujet de l'auteur : Mathieu

Je m'appelle Mathieu, j'ai 29 ans et je suis passionné de voyage. J'effectue de nombreux city trip en Europe mais aussi à travers le monde comme en Australie, Nouvelle-Zélande ou Laos.
J'écris des articles relatant mes voyages en essayant de donner le maximum de conseils pour réussir ses voyages.

One Reply to “Préparer son road trip sur la côte Ouest des Etats-Unis”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.