Partons à la découverte de l’un des paysages les plus célèbres de Normandie : les Falaises d’Étretat. Ce petit village normand de moins de 1 300 habitants est l’un des plus touristiques des côtes Normandes. Visiter Étretat fait partie des incontournables d’un séjour en Normandie.
Ce village accueille chaque année, plus de 2 millions de touristes. Ce sont, bien entendu, ses falaises qui ont rendu la ville si célèbre. Qui n’a jamais observé une photo de ce trou géant au milieu des falaises de craie ? La vue de celui-ci depuis la plage d’Étretat est certainement l’une des plus célèbres de France.
Partons donc à la découverte de ces falaises, mais aussi de ce petit village, de ces endroits à voir et à découvrir.

Débutons notre visite d’Étretat par son centre-ville. De nombreux bâtiments sont à voir comme les Halles, le Clos Lupin ou encore le château des Aygues. Nous prendrons ensuite la direction de la plage d’Étretat et de ses fameuses falaises.

visiter-etretat-plan-lieux-interets

L’histoire d’Étretat :
Pour visiter Étretat, il faut connaître son histoire. À l’origine, Étretat était une village de pêcheurs qui eût ses heures de gloire. En effet, on y élevait l’huître qui fournissait directement le château de Versailles. Les anciens parcs à huîtres sont encore visibles à la base de la falaise d’Aval.
Étretat devint plus tard une station balnéaire prisée qui vit d’illustres personnages passer.
Plus récemment, Étretat devint l’un des lieux les plus touristiques de toute la côte normande pour attirer, dans les années 2000, plus de 2 millions de touristes par an.

Les Halles du marché

Notre premier arrêt se fera donc aux Halles du marché. Un bâtiment que vous ne pourrez louper au vue de sa position centrale dans le village d’Étretat. Les halles ont été reconstruites en 1926 par les Compagnons de la Manche. Celles-ci vous sembleront peut-être plus anciennes et c’est normal : elles ont en partie été construites avec des matériaux anciens récupérés dans les environs, notamment dans la ville de Brionne.
Les Halles du marché sont surprenantes : construites en poutres et en ardoises, elles abritent aujourd’hui des commerçants vendant des objets souvenirs, décoratifs et régionaux.

etretat-marche-halles

Le manoir de la Salamandre : bâtiment incontournable d’une visite d’Étretat

Situé à quelques pas des Halles du marché, le manoir de la Salamandre est l’un des bâtiments les plus célèbres d’Étretat. Aujourd’hui utilisé comme hôtel (Hôtel de la Résidence), cette habitation vous semblera être également une vieille bâtisse datant de plusieurs siècles, pourtant, tout comme les Halles du marché, le manoir de la Salamandre n’est pas d’origine.
L’histoire du manoir est surprenante puisqu’à l’origine, cette bâtisse se trouvait non pas à Étretat, mais à Lisieux. Elle fût construite en 1889 à Lisieux puis déplacée en 1912 – 1917 à Étretat. Démontée puis remontée, cette demeure traditionnelle fût modifiée lors de sa reconstruction. De plus, le nom de cette bâtisse, « Manoir de la Salamandre » est le nom d’un autre bâtiment de Lisieux, aujourd’hui détruit.
Amusez-vous à trouver la salamandre en bois sculptée sur la façade du manoir.

Etretat-manoir-salamandre

Le Clos Lupin

Le Clos Lupin, ou Maison Maurice Leblanc, est situé dans la rue Guy de Maupassant, non loin du centre-ville d’Étretat. Le Clos Lupin fait partie des lieux à visiter à Étretat. C’est ici que Maurice Leblanc écrit, entre 1915 et 1939, plus de 19 romans et une quarantaine de Nouvelles, la plupart consacrés au célèbre cambrioleur Arsène Lupin.
En effet, après avoir loué, puis acheté cette demeure, Maurice Leblanc y passa presque tous ses étés jusqu’en 1939, où la guerre le poussa à quitter les lieux.
Vendue en 1952 par son fils, la maison changea de propriétaire de nombreuses fois jusqu’en 1998, date à laquelle la petite fille de Maurice Leblanc acheta la maison pour en faire un musée.
La demeure appartient depuis 2011 à la région, au département ainsi qu’à la commune d’Étretat. La maison se visite toujours et est même l’une des maisons d’écrivain les plus visitées de France. Le Clos Lupin fait partie des lieux à voir à Étretat.

Le Château des Aygues

Situé sur la route d’Étretat, le Château des Aygues est l’une des plus prestigieuses demeures de la région. Construite durant le Second Empire, la demeure vit des personnages illustres passer, notamment des tsars de Russie mais surtout deux reines d’Espagne : Marie Christine de Bourbon-Siciles et Isabelle II.
Le Château fût nommé ainsi en rapport aux sources qui coulent dans le parc de celui-ci : les Aygues.
Le Château accueille différents objets d’époque dont une étonnante collection de 250 pièces de porcelaine chinoise.
Le parc du château est également un lieu à ne pas manquer. Le visiter vous coûtera entre 7€ et 9€.

La Villa La Guillette

La Guillette n’est autre que la maison du célèbre écrivain Guy de Maupassant. Il fît construire sa maison sur un terrain vendu par sa mère. Il passa près de 15 ans à Étretat durant lesquels il écrivit quelques unes de ses plus célèbres oeuvres comme Bel ami et Le Horla.
La propriété est privée mais des visites sont possibles depuis 2014. Celles-ci sont organisées par « Les amis de la Guillette », une association qui vise à faire connaître ce lieu de vie de Maupassant et son histoire aux visiteurs. Il vous coûtera 4€ pour visiter ce lieu.

Étretat, une station huppée :
Entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe, Étretat attira d’illustres personnages qui donna à la ville une renommée importante.
Séjournèrent de façon plus ou moins longue des écrivains comme, Guy de Maupassant, Maurice Leblanc, des peintres comme Claude Monet ou encore des compositeurs comme Jacques Offenbach.

L’Église Notre-Dame

Un petit mot sur l’église Notre-Dame d’Étretat. Celle-ci possède plusieurs particularités. La première est qu’elle est située à l’extérieur du village et non dans le centre de celui-ci.
La seconde particularité est liée à son style architecturale. Il allie le style roman de l’époque de sa construction, le XIIe et XIIIe siècle. Terminé plus tard, une autre partie de l’église fut, quant à elle, construite dans le style gothique.
Dernière particularité, la taille de cette église est particulièrement importante au vu de la commune dans laquelle elle est située.
Même si l’église Notre-Dame ne fait pas partie des incontournables à visiter à Étretat, il peut être interessant pour les amateurs d’architecture d’y jeter un oeil.

La plage d’Étretat

Dirigeons-nous maintenant vers la plage d’Étretat. Tout d’abord longeons le front de mer et profitons des bords de plage aménagés qui vous permettront de vous balader tout en contemplant les merveilles du lieux : les falaises.
Le long de cette promenade vous trouverez, comme dans la plupart des stations balnéaires, de nombreux bars, cafés, restaurants ainsi que le casino d’Étretat.
De nombreuses activités sont possibles sur la plage, notamment une sortie en stand up paddle ou en kayak afin de s’approcher d’un peu plus près des falaises.

Plage-etretat

Les galets de la plage d’Étretat :
Une amande de 90€ ! C’est effectivement ce que vous risquez si vous vous amusez à ramasser des galets sur la plage d’Étretat.
En effet, il est maintenant interdit de ramasser les galets de la plage. Victimes de leur succès, ce sont plus de 400 kilos de galets qui disparaitraient de la plage d’Étretat en haute saison touristique.
Ces galets ayant un rôle de première importance dans la conservation des falaises d’Étretat, il est formellement interdit d’en ramasser.

Visiter Étretat : Les falaises d’Étretat

Passons maintenant au vif du sujet, les falaises d’Étretat. On ne va pas se le cacher, même si le centre-ville d’Étretat vaut le coup d’oeil, si l’on vient visiter Étretat, c’est bien pour contempler les somptueuses falaises entourant la plage de la ville. Au nord de la plage, se trouve la falaise d’Amont, au sud, la falaise d’Aval.

La Falaise d’Aval

La falaise d’Aval est donc la plus au Sud. Celle-ci est composée de plusieurs points d’intérêt que sont, la porte d’Aval, l’Aiguille, le Manneporte et le trou à l’homme. Depuis cette falaise vous profiterez d’une vue spectaculaire sur la plage, la ville et sur la falaise d’Amont. Un sentier permet de longer la falaise et le golf.

Etretat-falaise-aval

Falaise d’Aval

  • L’aiguille de la falaise d’Aval
    D’une hauteur de 55 mètres, l’Aiguille d’Étretat fait partie des points d’intérêt principaux des falaises.
  • La porte d’Aval
    La porte d’Aval est certainement le point d’intérêt le plus célèbre des falaises. La porte d’Aval est la seconde arche la plus importante des 3 portes qui se trouvent à Étretat. Au sommet de cette porte se trouve une plateforme d’observation offrant un point de vue somptueux sur la plage et la ville.
  • Le Manneporte
    La plus grande des portes, cette arche n’est pas visible depuis la plage d’Étretat. Pour l’apercevoir il faudra emprunter le sentier des douaniers ou vous avancer sur la porte d’Aval. La plage de Jambourg sépare la porte d’Aval du Manneporte. Depuis le sommet de celle-ci, vous profiterez également d’un magnifique point de vue sur la porte d’Aval ainsi que sur l’Aiguille d’Étretat.
    Le nom de Manneporte provient du latin « magna » qui signifie « grande ».
  • Le trou à l’homme
    À la base de la falaise d’Aval se trouve un « trou » visible depuis la plage. Ce trou est surnommé le trou à l’homme car, selon la légende, un marin aurait trouvé refuge à l’intérieur de ce trou après l’échouage de son navire. En effet, ce trou, bien qu’inaccessible à marée haute, comporte un refuge qui reste hors d’eau, peu importe la marée. Bon nombre de personnes restent coincées dans ce trou, ne pouvant en sortir à marée haute.
    Un tunnel relie le « trou à l’homme » à la plage de Jambourg située de l’autre côté de la falaise d’Aval. Un endroit idéal pour contempler le Manneporte.
  • La chambre des Demoiselles
    Au sommet de la falaise d’Aval se trouve la chambre des Demoiselles. Une petite cavité qu’il est possible de rejoindre depuis le sommet de la falaise.
    Là aussi une légende entoure ce lieu. Les « demoiselles » du nom de l’endroit, fait référence à trois soeurs, Jacinthe, Eléonore et Catherinette vivant à Étretat. Ces trois soeurs étaient sur le point de se marier lorsque le Seigneur de Fréfossé, un fortuné baron, tombe sous leur charme. Il ordonne alors que ces dernières le suivent. Refusant d’abandonner leur bien-aimé et leur village, les trois soeurs se réfugièrent dans cette fameuse cavité. L’apprenant, le baron décide de condamner l’accès, laissant ainsi les trois soeurs moururent de faim.
  • Le chemin des douaniers
    Pour profiter de tous les lieux d’intérêt de la falaise d’Aval, il vous suffira d’emprunter le chemin des douaniers qui longe la falaise ainsi que le golf d’Étretat. On y accède au bout de la plage d’Étretat, celui-ci monte au sommet de la falaise et s’étend sur plusieurs kilomètres.
  • Le golf d’Étretat
    Dernier lieu de cette fameuse falaise d’Aval, le golf. Celui-ci ravira les amateurs de ce sport, ils pourront en effet s’exercer dans un cadre sublime à proximité des falaises d’Étretat.
  • Etretat-aiguille-porte-aval
  • trou-de-lhomme-etretat
  • Etretat-manneporte
Des falaises fragiles ?
Les falaises d’Étretat sont effectivement fragiles. Fréquemment, des pans de celles-ci s’effondrent. Plusieurs facteurs sont en cause : la mer, bien entendu, qui vient, à marée haute, heurter la falaise (d’où l’importance de ne pas ramasser de galet) mais cela n’est pas la seule raison.
La falaise étant essentiellement constituée de craie, elle est poreuse. En s’infiltrant, la pluie remplie les aspérités d’eau, ajoutez à cela des températures négatives et vous obtiendrez le cocktail idéal pour endommager et fragiliser la falaise.

La Falaise d’Amont

La falaise d’Amont est donc celle située le plus au Nord. Bien qu’elle comporte moins de lieux d’intérêt que la falaise d’Aval, elle vaut tout de même le détour. Vous y trouverez la porte d’Amont, la petite porte des falaises mais aussi la chapelle Notre-Dame de la Garde. Pour y accéder, il vous suffira de vous rendre au bout de la plage (du côté Nord) et de suivre le chemin qui vous emmène au sommet de celle-ci.

Etretat-falaise-amont

Falaise d’Amont

  • La porte d’Amont
    La porte d’Amont est la plus petite des trois portes que comportent les falaises d’Étretat.
  • La chapelle Notre-Dame de la Garde
    La chapelle Notre-Dame de la Garde fût construite en 1854 par les pêcheurs locaux afin de les protéger lors de leurs sorties en mer. Détruite durant la seconde guerre mondiale, la chapelle fut reconstruite après celle-ci.
  • Monument de « L’oiseau blanc »
    Non loin de la chapelle se dresse une étonnante flèche nommée « L’oiseau blanc ». Ce monument construit en 1963 fut érigé en honneur aux aviateurs Nungesser et Coli qui furent les premiers à tenter de rejoindre les Amériques, en avion et sans escale. Étretat est la ville au dessus de laquelle ils furent aperçus pour la dernière fois, le 8 mai 1927.
  • Musée du patrimoine d’Étretat
    En avançant encore un peu plus loin, après le monument de « L’oiseau blanc », vous tomberez sur le musée du patrimoine d’Étretat. Ce petit musée relate l’histoire de la ville, de ses origines jusqu’aux temps modernes. Comptez 2€50 pour visiter ce musée.
  • Les jardins d’Étretat
    Toujours sur la falaise d’Amont, entre la chapelle et le monument de « L’oiseau blanc », de l’autre côté de la route, se trouvent les « Jardins d’Étretat ». De somptueux jardins offrant une vue imprenable sur la ville et sur la falaise d’Aval. Je vous en parle plus en détails un peu plus bas.
  • Etretat-chapelle-notre-dame-garde
  • Etretat-falaise-amont-descente
  • Etretat-memorial-nungesser

Les jardins d’Étretat, une visite à faire à Étretat

L’histoire des Jardins d’Étretat commence en 1905, lorsque Madame Thébault, actrice française, décide d’acheter une maison sur la falaise d’Amont, profitant d’une vue imprenable sur la falaise d’Aval.
Madame Thébault, alors amie avec le célèbre peintre Claude Monet, l’invite régulièrement dans le jardin de sa demeure afin qu’il profite de la magnifique vue qu’offre ce dernier sur les falaises. C’est alors que Claude Monet se met à peindre sa série sur « Les falaises d’Étretat ». Cette série de peinture inspire Madame Thébault qui décide de créer un jardin d’avant-garde de 4 000m carrés autour de la maison.

L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais c’était sans compter sur Alexander Grivko qui, en 2015, se lance le défi de redonner à ce jardin ses lettres de noblesse.
En s’inspirant du travail réalisé par André Le Nôtre dans les jardins de Versailles, il entreprend de recréer les Jardins d’Étretat en l’espace de 2 années. De nouveaux terrains sont achetés pour agrandir le jardin, des murées et des allées construits et plus de 1 000 tonnes de terre sont importées pour planter plusieurs milliers de mètres carrés de végétation. Mais les jardins d’Étretat ne s’arrêtent pas là et ne se contentent pas d’être de simples jardins : c’est aussi un véritable musée d’art contemporain à ciel ouvert.
Les Jardins d’Étretat font partie de mes coups de coeur et sont, selon moi, un incontournable à faire à Étretat.

jardins-etretat

A mesure que vous déambulez dans les allées du jardins, vous découvrez des univers différents, et contemplez des oeuvres d’art toutes plus surprenantes les unes que les autres.
7 jardins ont été créés avec chacun un univers différent.

  • Jardin Avatar
    Le premier des jardins sur lequel vous tomberez en entrant dans les Jardins d’Étretat. Trois oeuvres s’y trouvent, le plus impressionant étant cette énorme clé à tourner dans un tronc d’arbre pour en faire sortir une mélodie.
  • Jardin Impressions
    Le jardin Impressions se trouve en contrebas. C’est dans cette partie que se trouve la maison, ainsi qu’une plateforme vous offrant une vue imprenable sur la falaise d’Aval. Vous y trouverez également des oeuvres d’art comme un bateau, ou encore un énorme salon de jardin en bois.
  • Jardin Émotions
    Le jardin Émotions est sans doute le plus impressionnant de tous. Sept visages sculptés représentant sept émotions y figurent. D’énormes têtes cachées dans un parterre de buis vous plongent dans une atmosphère tout à fait étonnante.
  • Jardin d’Aval
    Le jardin d’Aval a été créé en mémoire de la première propriétaire des lieux, Madame Thébault. Vous y découvrirez un parterre d’orchidées et serez plongé dans un univers que certains ne manqueront pas de reconnaître : Alice au pays des merveilles.
  • Jardin Zen
    Le jardin Zen, le plus éloigné de l’entrée, vous plonge dans un univers des plus paisibles. Garni uniquement avec des fleurs blanches, vous y trouverez d’étonnantes formes en terre cuite pendues aux arbres de ce jardin.
  • Jardin La Manche
    Situé dans la partie centrale du jardin, le jardin La Manche est un véritable labyrinthe dans lequel il est plaisant de se perdre. De nombreux clins d’oeil à la Manche toute proche se trouvent dans cette partie du jardin.
  • Jardin d’Amont
    Partie la plus élevée des jardins, le jardin d’Amont, disposé en escalier, rappelle les falaises de la région. La géométrie des formes vous surprendra sans doute.
  • Etretat-jardin-emotions
  • Etretat-jardin-aval
  • Etretat-jardin-claude-monet
  • jardin-etretat-sculpture-bois
  • jardin-etretat-sculpture
  • Etretat-jardin-zen

Conseils pratique pour visiter Étretat

  • Combien de temps faut-il pour visiter Étretat ?
    Même si une journée est théoriquement suffisante, je vous conseille de prévoir une journée et demi, voire deux jours. Cela vous laissera le temps de profiter de la ville, de sa plage et de ses falaises. Un coucher de soleil au sommet de la falaise d’Amont est pour moi un incontournable à faire sans hésiter.
  • Quels sont les incontournables d’une visite d’Étretat ?
    Si vous disposez de peu de temps, alors mon conseil sera de rejoindre la plage en passant par la rue commerçante d’Étretat. Vous pourrez ainsi contempler les halles, le manoir de la Salamandre, puis empruntez le chemin des douaniers qui vous mènera à l’une et l’autre des falaises.
  • Où se garer à Étretat ?
    Même si, en basse saison, vous pourrez sans mal vous avancer dans la ville et profiter des petits parkings et places disponibles en centre-ville, oubliez cette solution en été. Un grand parking est disponible le long de la route du Havre, Parking du Valaine (non loin de l’entrée du Golf), à 800 mètres du centre-ville.
    Un parking pour camping-car est également disponible à cet endroit.

Mon avis sur Étretat

Étretat est une ville charmante que j’ai beaucoup appréciée. Visitée durant le mois de Juin, j’ai trouvé la ville calme, paisible où il fait bon flâner et profiter du bord de mer. Faire un tour dans le centre-ville d’Étretat me paraît indispensable, quant aux falaises, ne vous demandez pas laquelle découvrir, les deux sont à voir !
Privilégiez la falaise d’Amont au coucher du soleil, vous ne serez pas déçu du voyage.

Au sujet de l'auteur : Mathieu

Je m'appelle Mathieu, j'ai 29 ans et je suis passionné de voyage. J'effectue de nombreux city trip en Europe mais aussi à travers le monde comme en Australie, Nouvelle-Zélande ou Laos.
J'écris des articles relatant mes voyages en essayant de donner le maximum de conseils pour réussir ses voyages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les Jardins d'Etretat
Découvrez le plus beau jardin d'Etretat