Il y a quelques mois de cela, nous partions pour la Normandie à la découverte de ses trésors avec, en tête de liste, le célèbre Mont-Saint-Michel. Outre la visite du Mont-Saint-Michel, c’est également le survol de la baie du Mont-Saint-Michel que nous avons eu la chance d’effectuer.
Dans cet article, on vous dit tout sur le survol en ULM du Mont-Saint-Michel, sur les différentes offres et les différents appareils qui proposent cette activité unique.
En fin d’article, je vous donnerai également mon avis et mon ressenti sur cette activité, mais autant vous le dire tout de suite, si le survol de la baie du Mont-Saint-Michel vous attire : foncez !

Réservez votre survol en ULM du Mont-Saint-Michel :
Toutes les offres de survols en ULM du Mont-Saint-Michel, en ULM pendulaire ou en autogire, d’une durée de 20, 30, 45 ou 60 minutes.

Survol en ULM du Mont-Saint-Michel : les différentes offres

Débutons cet article en vous présentant les différentes offres qui se présenteront à vous lors de la réservation de votre survol de la baie du Mont-Saint-Michel en ULM.
En effet, différents survols en ULM sont possibles et varient en fonction du type d’appareil, de la durée et du parcourt du survol. Nous ne parlerons ici que des survols en ULM et n’aborderont donc pas les survols en montgolfière ou en avion, tout comme le saut en parachute ou le parapente, également possible au-dessus de la baie du Mont-Saint-Michel.

ULM pendulaire ou Autogire ?

Il est temps de parler d’ULM et sur ce sujet une petite précision est nécessaire. Pour ceux qui ne le sauraient pas, l’acronyme ULM signifie « Ultra Leger Motorisé ». Un ULM peut être de plusieurs types (appelés classes), attention à ne pas confondre.
L’ULM peut être un paramoteur, un pendulaire, un autogire, un aérostat, un multiaxe ou un hélicoptère ultraléger.
Dans le cas du survol de la baie du Mont-Saint-Michel, l’ULM sera, soit un pendulaire, soit un autogire.
L’ULM pendulaire est l’ULM le plus répandue, doté d’une aile delta, vous serez assis derrière le pilote.
L’autogire est, quant à lui, munit d’une hélice et d’un petit cockpit dans lequel vous prendrez place. Là aussi vous serez assis derrière le pilote.

  • pendulaire-ulm-mont-saint-michel
  • ulm-autogire-mont-saint-michel

Durées et circuits

Outre la classe de l’appareil, c’est également la durée qui pourra varier. En fonction de cette durée, le circuit sera bien entendu différent. Chacune des durées ci-dessous, se déclinera en deux choix, en fonction du type d’appareil. En effet, il est possible d’effectuer tous les vols ci-dessous aussi bien sur un ULM pendulaire que sur un Autogire.
Tous les survols en ULM de la baie du Mont-Saint-Michel s’effectuent au départ de l’aérodrome d’Avranches : Val-Saint-Père.

  • Survol de 20 minutes : Le survol le plus courant. D’une durée de 20 minutes, vous aurez l’occasion de survoler le Mont-Saint-Michel et une partie de sa baie. Un joli tour qui vous permettra de contempler le Mont de tous les côtés.
  • Survol de 30 minutes : Plus long de 10 minutes que le survol précédent, le vol en ULM de 30 minutes ajoute au tour du Mont-Saint-Michel, un survol plus important de sa baie mais également un survol des falaises de Champeaux au Nord.
  • Survol de 45 minutes : La base du vol est toujours la même, le Mont-Saint-Michel et sa baie mais différentes options s’offriront à vous pour le reste du vol. Premier choix, vous diriger vers le Nord et la région de Granville et des plages de Carolles et Jullouville. La seconde solution sera d’opter pour la côte bretonne, Cherrueix, ses plages ainsi que la célèbre baie de Cancale.
  • Survol de 60 minutes : Tout comme le vol de 45 minutes, le vol de 60 minutes vous offrira deux possibilités de survol. Un survol du Mont-Saint-Michel puis des côtes bretonnes, de Cancale, de Vivier sur Mer jusque la pointe du Grouin. La seconde solution sera le survol de la côte Normande avec les falaises de Champeaux, Carolles, Jullouville et Granville.

Voilà donc les 4 circuits qu’il sera possible de réserver, chacun d’entre eux pouvant s’effectuer avec un ULM pendulaire ou avec un autogire.
Côté tarifs, nous détaillerons tout cela un peu plus bas.

MontSaintMichel-ulm

Déroulement d’un vol en ULM au dessus du Mont-Saint-Michel

Après avoir choisi le survol de votre choix, passons maintenant au déroulement du vol.

Lieu de Rendez-vous

L’ensemble des survols du Mont-Saint-Michel s’effectue au départ de l’aérodrome d’Avranches le Val-Saint-Père. L’aérodrome d’Avranches Val-Saint-Père est en effet le plus proche du Mont-saint-Michel. C’est également de ce dernier que décollent les vols pour les sauts en parachute.
L’aérodrome d’Avranches le Val-Saint-Père se trouve à :

  • 5 kilomètres, soit 10 minutes de la ville d’Avranches
  • 27 kilomètres, soit 30 minutes du Mont-Saint-Michel
  • 30 kilomètres, soit 35 minutes de la ville de Granville

L’aérodrome, bien que très petit, dispose de 2 pistes et d’une petite installation permettant aux accompagnants de patienter à l’abri ou en terrasse en profitant du petit bar des lieux.

Décollage

Première étape du survol, effectué pour ma part sur un autogire, le décollage.
Après avoir écouté les quelques instructions du pilote, c’est le moment de prendre place dans l’appareil. L’autogire parait être plus rassurant que l’ULM pendulaire, du fait qu’il possède une sorte de cockpit vous entourant et procurant une sensation de sécurité.
Le décollage de l’autogire est assez surprenant car, bien que munit d’une hélice comme un hélicoptère, celle-ci n’est pas motorisée. C’est bien l’hélice à l’arrière de l’appareil fait avancer ce dernier et entraine, par conséquent l’hélice située au dessus. L’autogire décolle donc comme un avion et non comme un hélicoptère.
Après avoir pris de la vitesse sur la piste, l’autogire décolle tout en douceur et prend la direction du Mont.

normandie-ulm-montsaintmichel

Survol du Mont-Saint-Michel

Peu de temps après le décollage, le Mont-Saint-Michel se devine très rapidement au loin. On se rend compte de l’immensité de la baie, l’une des plus grandes d’Europe.
Sur le trajet, on survole les célèbres prairies salées de la baie du Mont-Saint-Michel et leurs méandres régulièrement inondés.

survol-prairie-salee-ulm-montsaintmichel

L’ensemble des vols en ULM ne survole pas à proprement parler le Mont-Saint-Michel mais le contourne afin d’en apprécier toutes les facettes.
En le contournant, on s’approche du barrage du Mont-Saint-Michel, installé il y a quelques années afin de désensabler le Mont.
Selon l’heure à laquelle vous faites votre survol et selon la marée, il y a des fortes chances que vous aperceviez (en tout petit) les nombreux groupes de marcheurs qui s’adonnent à la randonnée dans la baie.

MontSaintMichel-ulm-baie

Prendre des photos durant le vol ?

Il est fort probable que vous souhaitiez prendre des photos durant votre survol du Mont-Saint-Michel. Cela est tout à fait possible. Vous aurez le droit d’embarquer avec un appareil (et un seul). A vous de choisir entre un appareil de type GoPro ou de type reflex.
Le premier choix, la GoPro, sera la solution la plus simple d’utilisation, mais ne vous permettra de prendre que des photos « grand angle » et vous offrira de très beaux clichés mais sans la possibilité de zoomer.
Le reflex vous laissera plus de liberté (en fonction de l’objectif choisi) mais sera plus complexe à manipuler. Oubliez l’idée de changer d’objectif en plein vol !
Côté réglages, gardez un oeil sur le temps de pause de votre appareil. L’ULM, qu’il soit pendulaire ou autogire, vibre beaucoup, et un temps de pause trop long aura pour conséquence de rendre vos photos floues.
Durant le vol, vous serez muni d’un casque, avec une visière, ce qui rend très compliqué la prise de vue dans le viseur. Le « Live View » pourra être une solution judicieuse.
Pensez, dans tous les cas, à prendre une dragonne qui sécurisera votre appareil.
survol-mont-saint-michel-ulm

barrage-montsaintmichel-ulm

Atterrissage

Un petit mot sur l’atterrissage, tout en douceur pour ma part, sur la piste de l’aérodrome sur laquelle s’étaient installés des moutons entre temps !

aerodrome-avranche-val-saint-pere

Conseils pratiques pour réussir son survol en ULM du Mont-Saint-Michel

Passons maintenant à la partie conseils pratiques. Quelques informations essentielles pour réussir votre survol en ULM du Mont-Saint-Michel.

Combien coûte un survol du Mont-Saint-Michel en ULM ?

  • Un survol de 20 minutes coûte 90€
  • Un survol de 30 minutes coûte 130€
  • Un survol de 45 minutes coûte 170€
  • Un survol de 60 minutes coûte 210€

Quand réserver son survol ?

Les survols en ULM dépendent bien évidement de la météo, ce qui rend les plages horaires de vol assez restreintes selon les saisons. En haute saison, la fréquentation de la baie du Mont-Saint-Michel rend cette activité populaire. Il est conseillé, quelle que soit la saison, de réserver votre survol en ULM du Mont-Saint-Michel quelques jours voire semaines en avance.

Comment réserver son survol de la baie du Mont-Saint-Michel ?

Le plus simple est de passer par des sites spécialisés dans la réservation d’activités de ce genre. Manawa.com est la référence de la réservation d’activités outdoor en France et propose un large choix de survol.

Quelle est la meilleure période pour effectuer un survol en ULM du Mont-Saint-Michel ?

La meilleure période pour effectuer un survol du Mont-Saint-Michel reste l’été. Le mois de juin s’avère propice car les journées sont longues, le temps clément et les touristes encore assez rares dans la région. Les mois de Juillet-Août sont également un bon choix mais il faudra veiller à réserver en avance.
Notez que le survol en ULM du Mont-Saint-Michel peut s’effectuer toute l’année, quand les conditions climatiques le permettent.

Comment s’habiller lors d’un survol en ULM ?

Tout dépend de la météo mais veillez, même en été, à prendre une veste ou un pull léger. Avec l’altitude et la vitesse, la température est plus fraîche durant le survol.

Peut-on prendre son appareil photo lors du survol du Mont-Saint-Michel ?

Il est possible d’emmener avec vous un appareil, soit un appareil photo (compact ou reflex) ou un appareil de type Gopro. Veillez à l’attacher via une dragonne à votre poignet.

Quel est le lieu de décollage des survols du Mont-Saint-Michel ?

Les ULM décollent de l’aéroport d’Avranches Le Val-Saint-Père.

Est-il possible d’offrir un survol en ULM du Mont-Saint-Michel ?

Bien sûr, rendez-vous sur le site Manawa.com et choisissez « Offrir » plutôt que « Réserver ».

Quelles sont les restrictions pour ce survol ?

Quelques restrictions s’appliquent au survol en ULM notamment sur le poids maximum autorisé de 95kg, et sur la taille maximum de 1m95.

A-t-on le vertige durant le survol en ULM du Mont-Saint-Michel ?

Absolument pas. Les survols, qu’ils soient en ULM, en avion ou en montgolfière, ne vous feront ressentir aucun vertige. Cela s’explique par le fait que durant le vol vous ne serez pas en contact avec le sol.

Où dormir avant un survol en ULM du Mont-Saint-Michel ?

Nous avons longuement traité cette question dans notre article dédié : « Où dormir autour du Mont-Saint-Michel ». Je vous invite à y jeter un oeil, vous trouverez toutes les informations nécessaires.

Mon avis sur le survol du Mont-Saint-Michel en ULM

Le survol en ULM de la baie du Mont-Saint-Michel a été pour moi mon premier vol en ULM. Appréhendant un peu ce survol, j’avais quelques réticences à me lancer notamment à cause du vertige. Autant vous rassurer tout de suite, en ULM vous n’aurez aucune sensation de vertige. Les sensations en vol sont particulièrement agréables, tout se fait en douceur, du décollage à l’atterrissage. Certes, le poids réduit de l’appareil contribuera à vous faire ressentir chaque rafale de vent. Ce phénomène étonnant au début deviendra vite anodin.
Outre l’appareil en lui-même et les sensations, le survol est un pur moment de bonheur. Contempler le Mont-Saint-Michel depuis le ciel est surprenant. Celui-ci se montre sous un tout autre jour, tout comme la baie dans laquelle il est posé.
Je ne peux que vous conseiller ce survol de la baie du Mont-Saint-Michel, un incontournable selon moi de la région.

Au sujet de l'auteur : Mathieu

Je m'appelle Mathieu, j'ai 29 ans et je suis passionné de voyage. J'effectue de nombreux city trip en Europe mais aussi à travers le monde comme en Australie, Nouvelle-Zélande ou Laos.
J'écris des articles relatant mes voyages en essayant de donner le maximum de conseils pour réussir ses voyages.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ces articles pourraient vous intéresser
Survol en ULM
Découvrez toutes les offres de survols en ULM du Mont-Saint-Michel