Continuons notre petit voyage dans l’état de Yucatan en partant plus à l’est. Vous pourrez facilment trouver un hébergement dans la ville de Mérida qui est la ville principale de l’état. Bien que n’étant pas fan de plage, un détour par la ville portuaire de Progreso vaut le déplacement, ne serait-ce que pour un bon restaurant de fruits de mer et de poisson et une petite baignade.

Les sites immanquables pour visiter cette partie du Yucatan sont Uxmal, Dzibilchaltun et la ruta Puuc. Il y a bien d’autres site à voir, mais il faut savoir choisir, sauf si vous restez là-bas plus longtemps!

Uxmal

La cité Puuc par excellence, Uxmal était la capitale politique et religieuse de la région entre les VIIème et Xème siècle. Le nom “Uxmal” signifie “trois fois construite”, bien qu’on ait peu de connaissances sur l’histoire de ce site, on peut notemment remarquer que la pyramide du Devin semble avoir été surélevée 3 fois. La tribu Xiu a dominé Uxmal pendant une longue période.

Yucatan Uxmal

Uxmal – Pyramide du Devin

En entrant sur le site on découvre d’abord la pyramide du Devin, en la contournant on arrive dans une série de petit quadrilatère avant d’arriver au grand quadrilatère des nonnes. Ce palais est une démonstration parfaite du style Puuc avec ses murs tout en sobriété alors que les toitures foisonnent de sculptures et de mosaïques. Dans l’alignement de l’accès sud, on peut voir le terrain de jeu de balle.

Yucatan Uxmal

Uxmal – Palais du gouverneur

La visite continue au Palais du Gouverneur. Ce bâtiment de 99m de long était une démonstration d’autorité de la part du Señor Chaac qui dominait la région vers l’an 900. Le trône royal, représentant deux jaguars, est dans l’alignement parfait de la planète Venus, une preuve de plus de la connaissance des peuples Mayas s’il en faut. On retrouve sur la toiture un immense serpent ondulant et les serpents à deux têtes semblables à ceux du quadrilatère des nonnes.

En contournant le palais, on arrive à la grande pyramide qui n’est découverte que sur la face nord. D’en haut, la vue sur le site et sur la jungle est stupéfiante. On s’aperçoit alors de la taille du site et du potentiel d’autres merveilles pas encore révélées dans cette jungle.

La ruta Puuc

Uxmal est au centre de nombreux autres sites moins importants comme Kabah, Sayil, Xlapak et Labna. Ces ruines forment la ruta Puuc. Il est possible de faire le tour de ces sites en une journée en voiture (environ 120 km).
Ces ruines révèlent le style Puuc, avec les murs sobres et les toitures foisonnantes comme évoqués à Uxmal. Dans cette région, il n’y a pas de cenotes comme à Chichen Itza pour garder l’eau, le dieu de la pluie était alors l’un des plus important, symbole de la fertilité. Il s’agit du dieu Chaac que l’on peut reconnaître dans chacun de ces sites.

Yucatan uxmal

Labna

Vous pouvez finir le parcours par les grottes de Loltun. Impressionnantes par leur taille, les civilisations anciennes s’en servaient comme abris et comme lieu de culte dans les profondeurs.

Attention sur cette route, l’accès de tous les sites est payant. A Loltun, la visite est obligatoirement guidée mais le guide n’est pas inclus dans le prix d’entrée. Assurez-vous de prévoir suffisamment de liquide pour cette journée, les sites ne sont pas équipés de lecteurs de cartes ni de distributeurs de banques internationales.

Dzibilchaltún

Situé à quelques kilomètres au nord de Mérida, ce site archéologique est considéré comme l’un des plus antiques. Moins grand que Chichen ou Uxmal, il est très connu pour son temple des sept poupées. Ce temple doit son nom aux figurines d’argile qui y ont été retrouvées. Trônant au bout d’une longue allée, ses ouvertures sont dans l’axe du soleil lors des équinoxes.

yucatan uxmal

Equinoxe à Dzibilchaltun

Derrière la place du site contenant différents temples et édifices, vous trouverez le cenote Xlacah, à fleur de terre, il invite à une baignade rafraîchissante dans ce lieu magique. Comme à Uxmal, vous ne pourrez pas manquer les nombreux iguanes qui prenne le soleil sur les pierres brûlantes.

A la sortie du site, vous pourrez aussi visiter le musée du peuple Maya qui vous permettra de comprendre un peu mieux la vie dans la région jusqu’à la conquête espagnole.

Partager

Au sujet de l'auteur

J'ai commencé a voyager pendant mes études lors d'un voyage de plusieurs mois en Nouvelle-Zélande. Depuis j'essaye de voyager 2 à 3 fois par an. Ces dernières années j'ai passé du temps au Mexique, j'espère prochainement visiter l'Amérique du Sud et d'autres régions du monde que je ne connais pas encore!

2 commentaires

  1. Le Mexique a lancé au début des années 2000 un programme appelé « pueblos magicos » (voir sur wiki). Cela signifie littéralement « les villages magiques ». Y’en a plusieurs dans le Yucatan, notamment Bacalar, au Sud-Est. J’y ai passé quelques jours et ce village est vraiment génial. J’écris ce poste depuis un McDo à Cancun (faut bien prendre le wifi gratuit là où il est…), et cet après-midi, je me rendrai à Valladolid, à 2 h de bus. Encore un village magique avec un cenote (lac mi-souterrain). Viva Mexico !!!

    • Valladolid est un très jolie petite ville! Pas mal de boutiques d’artisanat Yucatèque et les gens sont vraiment chaleureux.
      Profites-en bien!

Laissez un commentaire