Me voila arrivé en Nouvelle-Zélande depuis maintenant un mois tout juste. Après vous avoir parlé de mes premiers jours en Nouvelle-Zélande et plus particulièrement à Auckland, avec les démarches laissez-moi vous raconter la suite de mon premier mois.

L’achat du van

Tout d’abord, je vous en avais parlé dans le précédent article, je me suis consacré, dans un premier temps, à l’achat d’un van ! Il faut savoir que les vans ou voitures aménagées pour les backpakers sont très nombreux en Nouvelle-Zélande. En effet c’est un moyen vraiment pratique et économique de voyager. Le mieux étant, bien-sûr, un camping car, mais beaucoup plus couteux. La période à laquelle je suis arrivé, l’hiver, la durée de mon voyage, approximativement un an, ainsi que les prix des locations m’ont très vite fait oublier cette solution.
En hiver les vans / voitures, s’achètent beaucoup moins chers qu’en été, jusqu’à 2 fois moins chers. La demande étant très faible et l’offre plus importante car beaucoup décident de partir avant ou pendant l’hiver, les prix s’effondrent littéralement. Il n’est pas rare de pouvoir revendre un van acheté en hiver, le même prix voire plus chère si l’on choisit bien sa période de vente. Cela peut donc être bien plus qu’une solution économique, mais un véritable investissement.
La majorité des voitures ou vans aménagés ont plus de 250 000 voire 300 000 km et plus de 20 à 25 ans. N’y connaissant absolument rien en mécanique, mon choix s’est dirigé vers un modèle plus récent de 2002 et avec beaucoup moins de kilomètre 180 000 ! Déjà parfaitement aménagé avec de nombreux rangements, en très bon état et dans mes prix, je n’ai pas cherché plus loin !
3 semaines après avoir acheté mon van, il s’avère que j’en suis littéralement fan ! Il se conduit très bien et l’on y dort vraiment bien !

srp

Mes premières semaines à Auckland

J’ai passé mes deux premières semaines à Auckland afin de connaitre un peu mieux la ville et ses alentours. Auckland est une ville moderne, avec un centre rempli de buildings, qui tranche avec ses nombreux parcs et volcans qui la constituent. En effet lorsque l’on est dans le centre des affaires d’Auckland, il ne suffit que de quelques minutes de bateau pour être totalement dépaysé sur l’une des nombreuses îles qui entourent la ville, comme Rangitoto et Motutapu, deux îles sur lesquelles j’ai séjourné deux jours et une nuit. Je ferais prochainement un article sur les incontournables d’Auckland.

davonport

De road trip en road trip

Mon mois s’est décomposé en 3 road trips. Le premier a duré une petite semaine, je suis parti seul, à l’aventure, vers le Northland (le nord de l’île du Nord) jusque Whangarei, une petite ville connue pour sa magnifique cascade ainsi qu’une très belle randonné dans la forêt. J’ai également passé une nuit dans le Shakespeare régional parc totalement désert en cette période de l’année.
Durant mon deuxième road trip, j’étais accompagné de 3 amis rencontrés sur Auckland au début de mon séjour, Paul, Clara et Julie. Nous sommes partie en direction de Coromendel afin de voir les « Hot Water Beach », un phénomène assez étrange de sources d’eau chaudes sur la plage ! Non loin de là nous nous sommes également rendu à Cathedral Cove, une arche rocheuse sur une plage paradisiaque !

cathedral-cove

Mon dernier road trip de ce premier mois fut en direction de la pointe nord de l’île du Nord, le Cape Reinga, l’extrémité nord de la Nouvelle-Zélande.
cap-reinga

Pour accéder à cet endroit magique où se rejoignent la mer de Tasman et l’océan Pacifique, il existe deux solutions. Une route goudronnée et la 90 miles beach. Une véritable autoroute sur une immense plage de plus de 90 kilomètres de long. La 90 Miles Beach ne fait, en réalité que 56 Miles.
pukenui

Ce road trip nous a également fait découvrir des nombreux villages côtiers comme Russell, Waitangi ou Paihai dans la bay of Island. C’est d’ailleurs de cet endroit que nous avons effectué une petite croisière d’une demi journée qui nous à permis de voir des phoques et des dauphins dans leur milieu naturel.

hole-in-the-rock dauphin

russell

Mes premières impressions sur la Nouvelle-Zélande

Jusqu’à présent la Nouvelle-Zélande a tenu toutes ses promesses. Un pays magnifique, une nature omniprésente ainsi que des gens merveilleusement sympathiques. J’écriais prochainement un article sur les idées reçues qui s’avèrent vraies pour certaines et fausses pour d’autres sur la Nouvelle-Zélande. Beaucoup de gens me demande si le côté écologique de la Nouvelle-Zélande est réel ou surjoué. Je n’ai, pour le moment, pas tous les éléments pour vous répondre mais il est sûr que la Nouvelle-Zélande prend la protection de l’environnement très au sérieux avec une multitude de parc régionaux ou nationaux ainsi que de sanctuaire marin. Le nombre d’espèce d’oiseau est très impressionnant ici. Il n’empêche que certaines choses me paraissent étranges comme une surconsommation de sachet plastique au supermarché (alors qu’ils viennent d’être interdit dans notre pays). Il n’empêche que la Nouvelle-Zélande est surprenante par la diversité de ses paysages, des plages paradisiaques aux montagnes verdoyantes.

Un mois riche en rencontres et en voyages. J’ai pu visiter la majeure partie du Northland ainsi que quelques lieux de la région d’Auckland. Petite pause dans ces road trips avec un premier woofing qui débute dans quelques jours. Situé dans le Northland, je vais travailler quelques jours / semaines dans une ferme pour m’occuper d’animaux !

Partager

Au sujet de l'auteur

Je m'appelle Mathieu, j'ai 27 ans et je suis passionné de voyage. J'essaie de voyager régulièrement tout en continuant mon activité professionnelle. Découvrez mes voyages, mes city trip, mes astuces et mes conseils pour bien voyager.

Un commentaire

Laissez un commentaire