Après 6 mois passés sur l’île du Nord en Nouvelle-Zélande, direction l’île du Sud où j’ai passé 5 mois à voyager mais aussi à travailler. Découvrez mon itinéraire de voyage sur l’île du Sud de la Nouvelle-Zélande à la rencontre des plus beaux paysages du pays.

Si vous arrivez sur l’île du Sud depuis l’île du Nord par ferry, l’histoire débutera obligatoirement à Picton. Cette petite ville côtière de l’île du Sud est le point d’arrivée de tous les ferrys au départ de Wellington. Je ne m’attarde pas sur cette ville que j’aurai l’occasion de découvrir un peu plus à la fin de mon road trip sur l’île du Sud. Sans attendre, prenons la direction du parc national Abel Tasman pour ma première great walk en Nouvelle-Zélande.

Abel Tasman National Park

Notre premier arrêt sera donc l’un des plus anciens et des plus beaux parcs nationaux de la Nouvelle-Zélande, le parc national Abel Tasman. Première grande randonnée de 5 jours pour parcourir les 60 kilomètres de l’Abel Tasman Costal Track qui longe la côte. Oui 60 km en 5 jours, on y va tranquillement pour cette première Great Walk.
Les particularités du parc sont ses plages de sable jaune / orange bordées par une eau turquoise d’un côté et par une forêt verdoyante de l’autre. Le logement se fait dans des huts réservées (bien) à l’avance car très prisées à cette période (début février). A savoir qu’il est possible de parcourir certaines étapes de la randonnée en Kayak.
La randonnée n’est pas très dure, plutôt plate, principalement à travers la forêt et le long de magnifiques plages.

NZ-abel-tasman--3

Après 5 jours de marche, la fatigue se fait tout de même sentir. Même si les huts disposent de douches (froides), nous avons hâte de retrouver un peu de confort et de manger des plats chauds !
Une fois la randonnée terminée, direction Nelson, la principale ville du Nord de l’île du Sud.

NZ-abel-tasman-0095

Abel Tasman Costal Track :
L’une des 9 great walks de Nouvelle-Zélande, une randonnée de 60 kilomètres faisable en 3, 4 ou 5 jours.
Il est indispensable de reserver les huts ou les emplacements de camping en avance.
Les huts sont au prix de 32 ou 38 NZ$, comptez 15 NZ$ pour un emplacement de camping.
Pour plus de renseignements et pour les réservations, consultez le site du DOC (department of conservation).

Nelson

Nelson sera notre deuxième étape. Même si la première raison de notre venue était de trouver du travail, il n’en fut rien ! Deux petites semaines passées à Nelson, une agréable ville au bord de la mer, un soleil quasi omniprésent, des cafés très sympas, mais pas de travail pour nous !
Petit tour des activités à faire à Nelson : plage, le queen’s garden, center of New-Zealand, un musée avec une exposition sur Léonard de Vinci , un magnifique parc national: le Nelson Lakes National Park.
Après ces deux semaines, direction le sud, par la côte Ouest obligatoirement. Le récent tremblement de terre de Novembre 2016 ayant coupé l’unique route de la côte Est reliant Blenheim à Kaikoura. Nous prenons donc la direction de Greymouth.

NZ-neslon-0464

Greymouth & Arthur Pass

Greymouth est une ville dont je ne vous parlerai que très peu. En effet j’ai trouvé cette ville sans trop d’intérêt ni de charme. C’est un lieu de passage quasi-obligatoire lorsque l’on visite la west cost de l’île du Sud. C’est également l’un des accès pour traverser l’île d’Ouest en Est en passant par Arthur’s Pass. Arthur’s pass est un passage, une route qui vous permettra de rejoindre Greymouth à l’Ouest, à Christchurch à l’Est. Cette route passe dans une vallée avec peu ou pas de route de montagne. C’est également un lieu du passage du chemin de fer. Les paysages y sont tout simplement magnifiques.

NZ-arthur-pass-0610

Christchurch – Akaroa

Christchurch est la plus grande ville de l’île du Sud. Située sur la côté Est de l’île, la ville a été en partie détruite très récemment lors de deux tremblements de terre en 2010 et 2011. La ville est en pleine reconstruction et cela se ressent lorsque l’on se balade dans le centre ville. Il n’empêche que la ville offre de nombreuses activités à faire. En effet, Christchurch a su rebondir et propose des quartiers modernes et originaux comme le Re-Start, un quartier commerçant avec de nombreux magasins et restaurants fabriqués à l’aide de conteneurs. La ville est également connue pour ses nombreux jardins.

NZ-christchurch-0636

NZ-christchurch-0695

NZ-christchurch-0633

Non loin de Christchurch se trouve Akaroa. Célèbre pour être le plus « français » des villages néo-zélandais. Même si quelques noms de rues ou d’établissements nous rappellent la France, ce village n’a de français que son histoire. Néanmoins il est très intéressant à visiter, je vous conseille fortement un détour par ce lieu, de plus, c’est l’un des rares endroits où il est possible d’apercevoir des dauphins Hector, les plus petits et les plus rares dauphins du monde.

NZ-akaroa-0674

Lake Tekapo / Aoraki – Mont Cook

Après plusieurs jours passés à Christchurch et aux alentours, direction le plus haut sommet de Nouvelle-Zélande, le Mont Cook ! Mais avant, petit arrêt par l’incontournable lake Tekapo. Une toute petite ville au bord d’un magnifique lac à l’eau turquoise. Les paysages autour du lac sont magnifiques, au loin on peut apercevoir le Mont Cook, notre prochaine étape. A noter que Lake Tekapo se trouve dans une réserve. Celle-ci ne concerne pas les animaux, ni les plantes, mais le ciel. Une zone non polluée par l’éclairage artificiel. Un endroit idéal pour les amateurs de photographie de nuit.

NZ-lac-tekapo-0900

NZ-lac-tekapo-0839

Une petite heure de route plus tard, nous voici arrivés au pied du Mont Cook. Etrangement la route jusqu’à Aoraki – Mont Cook national park ne comporte aucune route de montagne. Pour ceux qui s’imaginent gravir le mont, je vous arrête tout de suite, l’ascension est extrêmement dure et réservée aux alpinistes chevronnés. Cependant de nombreuses randonnées, beaucoup plus accessibles, n’attendent que vous. Par exemple la Hooker Valley Track, une randonnée de 3 heures aller-retour vous offrira des panoramas incroyables sur le mont. Cette région abrite quelques variétés de plantes très rares, endémiques à la région, ainsi que des animaux endémiques au pays, comme l’unique perroquet des montagnes, le Kéa.

NZ-mont-cook-0029

Oamaru

Oamaru, située sur la côte Est, est une ville que vous traverserez certainement lors de votre road trip sur l’île du Sud. Arrêtez-vous, tôt le matin, ou en soirée pour assister à un spectacle unique. En effet chaque matin et chaque soir, à un endroit précis de la côte, une colonie de « blue penguins« , les plus petits manchots du monde, pose pied à terre pour passer la nuit sur la terre ferme. Ces manchots font partie des plus rares du monde. Cette partie de la Nouvelle-Zélande, assez sauvage, est riche en mammifères et oiseaux rares comme les manchots, phoques ou même lions de mer (nous en reparlerons plus loin).
Si vous descendez encore plus vers le sud, passez par Moeraki pour voir les célèbres Moeraki Boulders, ces rochers en forme de boule posés sur la plage.

NZ-omaru-moeraki-0210

A quelques dizaines de kilomètres de là, faites un nouvel arrêt à Katiki Point, une réserve naturelle où ont trouvé refuge une colonie de phoques et otaries ainsi que des « Yellow eyes penguins« , dit manchots antipodes. Une espèce rare de manchot qui ne vit qu’en Nouvelle-Zélande.

NZ-katiki-point-0268

Manchot ? Pingouin ? Quelles différences ?
Je pense qu’à ce niveau une petite précision est nécéssaire. La confusion est (très) vite faite entre ces deux animaux bien différents.

  • Les pingouins, sont des oiseaux, qui volent, et que l’on ne trouve QUE dans l’hémisphère Nord.
  • Les manchots, sont également des oiseaux qui ne volent pas et qu’on ne trouve QUE dans l’hémisphère Sud.

La confusion est très courante à cause de la traduction du mot « manchot » en anglais : penguin !
Lorsque vous entendez parler de « penguin » en Nouvelle-Zélande, qu’ils soient « blue » ou « yellow eyes » cela signifie que c’est, en français, des manchots !

Dunedin et Otago Peninsula

Dunedin est une ville située au Sud-Est de l’île du Sud. C’est une ville relativement grande pour la Nouvelle-Zélande, une ville étudiante avec beaucoup de vie en son centre (ce qui manque parfois à certaines villes de Nouvelle-Zélande). C’est une ville que j’ai beaucoup appréciée. Il y a de nombreuses choses à faire et à voir. La ville, autrefois bâtie par les écossais, conserve encore des traces de l’architecture Victorienne et Edouardienne de l’époque. En effet, la gare de Dunedin, l’un des bâtiments les plus photographiés de Nouvelle-Zélande est un incontournable d’une visite à Dunedin. Les rues de Dunedin sont riches en street art et raviront les amateurs du genre.
Avant de quitter la ville, petit détour à Baldwin Street, la rue la plus raide du monde ! Ne vous y aventurez pas en voiture, une petite marche d’une dizaine de minutes vous emmènera au sommet.

Jaffa Race :
Chaque année une course des plus originales est organisée sur Baldwin Street. La Jaffa Race est en réalité un lâché de bonbons, les jaffas, du haut de la rue. Achetez un numéro inscrit sur l’un des bonbons et essayez de remportez le prix. La course est organisé par la société Cadbury qui possède une usine dans la ville.

NZ-dunedin-0366

Direction l’Otago Peninsula, au Sud de Dunedin, la péninsule, très sauvage, vous offrira des paysages magnifiques. Plusieurs points d’intérêts, tout d’abord à l’extrémité de la péninsule, une réserve qui à pour but de protéger la colonie d’Albatros qu’elle abrite.
Au sud de la péninsule, sandfly bay, un autre endroit de tranquillité pour une colonie de lion de mer. Ces gros mammifères marins aiment se reposer sur le sable de cette baie. Attention à ne pas vous approcher trop près des animaux.

NZ-otago-peninsula-0536

Dernier incontournable de l’Otago Peninsula, Larnach Castle, le seul château de Nouvelle-Zélande. Découvrez ses somptueux jardins ainsi que son architecture étonnante.

NZ-otago-peninsula-0467

Invercargill & Bluff

Après la visite de l’Otago peninsula, direction Invercargill et Bluff. Pour rejoindre ces villes, nous traversons la région des Catlins. Une région réputée pour sa forêt, ses cascades, mais aussi pour l’une de ces baies : Curio bay, un endroit idéal pour nager avec des dauphins. Il n’en fut rien lors de mon passage, pluie et vent étant au rendez-vous !

Invercargill est une ville relativement grande mais sans grand intérêt. Cette ville, tout comme Bluff, la ville la plus au Sud de l’île du Sud ne sont visitées, en général, que par les voyageurs souhaitant se rendre sur Stewart Island. Si vous voyagez 2 ou 3 semaines sur l’île du Sud, c’est une étape qui sera peut être difficile à faire tenir dans votre planning.

NZ-bluff-0629

Stewart Island

Stewart Island est la troisième plus grande île de la Nouvelle-Zélande, mais aussi la plus au Sud. Cette île est constituée à 80% du parc national Rakiura. Seules 400 personnes vivent sur l’île, dans une et unique ville : Oban. La principale attraction de l’île est sa great walk, une randonnée de 3 jours à travers la dense forêt de l’île. D’autres randonnées sont possibles, le northern circuit, une randonnée de 10 à 12 jours autour de l’île. L’île est l’un des spots privilégiés pour apercevoir des kiwis (les oiseaux). En effet ce sont plus de 18 000 kiwis qui peupleraient cette île.
J’ai donc passé 3 jours à marcher sur cette île, malheureusement pour moi, je n’ai pas eu la chance d’apercevoir ces oiseaux !

Stewart Island :
Stewart Island est réputée pour sa reserve naturelle mais aussi pour son importante population de Kiwis.
Il existe deux moyens de rejoindre l’île, le premier, par avion, est relativement cher, le deuxième, plus abordable, par bateau, vous coutera 75 $NZ par trajet ( 150$ aller-retour).
L’île est également réputée pour ses couchers de soleil et ses aurores australes.

NZ-StewartIsland-

Milford Sound

Milford Sound est tout simplement le lieu qui revient le plus souvent en tête des classements des plus beaux paysages du Nouvelle-Zélande. J’ai vu beaucoup d’images de ce lieu avant de m’y rendre. A vrai dire j’avais un peu peur d’être déçu de ce lieu que j’imaginais « sur-vendu ». Il n’en fut rien, ce lieu est vraiment à couper le souffle. Ce fjord est très fréquemment mentionné dans les plus beaux fjords du monde. Comme tous les fjords, celui-ci se visite en bateau, lord d’une petite croisière d’environ 1h30 à 2 heures selon la compagnie. Cette balade vous permettra d’aller contempler de très près les cascades qui constituent la beauté du lieu, mais aussi des phoques ayant trouvé refuge dans le fjord.

NZ-Fjordland-Milford Sound

L’accès au Milford Sound n’est pas aisé. En effet, il se situe au bout d’une route d’environ 2 heures qui traverse de somptueux paysages mais sur laquelle vous ne trouverez que des campings du DOC. Pas de ville, pas de restaurant, hôtel ni même de station service. Vous trouverez néanmoins de quoi vous loger au niveau de Milford Sound, un camping ainsi qu’un hôtel. Une station service est également située avant le village (que je vous déconseille au vu du prix).
Milford Sound se situe à un peu moins de 5 heures de route de Queenstown, notre prochaine étape.

Croisière à Milford Sound :
La croisière au milieu du Milford Sound est la meilleure solution de visiter ce lieu unique. Les croisières sont tout à fait abordable, vous pouvez trouver des tarifs avoisinant les 30$NZ.

NZ-Fjordland-Milford Sound

Milford Sound

Queenstown

Queenstown fait partie de mes endroits préférés de Nouvelle-Zélande (comme pour beaucoup de touristes j’imagine). Tout comme Milford Sound, c’est un endroit que l’on a hâte de visiter, tellement vous en avez entendu parler depuis votre premier pas sur le sol néo-zélandais. Bordée par un magnifique lac, entourée de montagnes verdoyantes (ou plutôt orangées lors de mon passage en automne), Queenstown vous fera inévitablement penser à une station de ski prisée des Alpes de la France. D’ailleurs, la ville est située à quelques kilomètres seulement d’une station de ski. En plus du ski, des randonnées, c’est aussi le lac qui offre bon nombre d’activités aux touristes de passage. La ville est prisée des jeunes voyageurs pour son côté aventure mais aussi pour les nombreux endroits de détente (bars, restaurants, boites) qu’elle offre.

Queenstown, capitale mondiale de l’aventure ?
Queenstown est l’une des villes les plus réputées de Nouvelle-Zélande, grâce à ses paysages à couper le souffle mais aussi grâce à ses nombreuses activités touristiques et de sports extrêmes.

NZ-Queenstown-0135

Wanaka

Prenons maintenant la direction de Wanaka, mais avant, arrêtons nous à Arrowtown. Une petite ville située entre Queenstown et Wanaka, devenue célèbre il y a plus d’un siècle grâce aux mines d’or situées dans la région. C’est une ville que je conseille, un petit arrêt d’une ou deux heures peut suffire.
Nous voici arrivés à Wanaka, souvent comparée à Queenstown et parfois surnommée la petite soeur de Queenstown. Wanaka possède, en effet, quelques points communs avec Queenstown, notamment sa situation géographique, au bord d’un lac entouré de montagne. C’est une ville très plaisante mais beaucoup plus relaxante que Queenstown. De nombreuses randonnées sont à faire autour de la ville. Petit tour à l’incontournable Lonely Tree, sans doute l’arbre le plus photographié de Nouvelle-Zélande.
Lors de ma visite de Wanaka, j’en ai profité pour me rendre au Transport & Toy national museum, la plus grande collection privée au monde de voitures de collection et de jouets ! Si cela vous intéresse n’hésitez pas à aller y jeter un oeil, une collection vraiment impressionnante.

NZ-wanaka-0266

Fox Glacier et Franz Joseph

Roulons un peu vers la côte Ouest de l’île du Sud, très sauvage, peu de villages entre Wanaka et notre prochain arrêt : les Glaciers. Fox et Franz Joseph glacier sont deux glaciers qu’il est possible de contempler à basse altitude. La plupart des glaciers du monde se situent (de nos jours) en altitude. Fox Glacier est, par exemple, situé à une altitude de 300m. Ces deux glaciers sont visibles depuis une petite randonné de 30 minutes (une randonnée pour chaque glacier).

Fox Glacier

Comme pour beaucoup de glaciers vous apercevrez à différents endroits des panneaux indiquant la position du glacier depuis le XIXe siècle. La fonte des glaciers est vraiment impressionnante, surtout ces 10 dernières années.

Franz Joseph Glacier

Pancake Rocks à Punakaiki

Continuons notre route vers le Nord, repassons une nouvelle fois par Greymouth… pour passer la nuit, puis direction Punakaiki et ses pancake rocks. Une autre merveille de la nature de ce pays, des roches, rongées par la mer au fil des siècles, aux formes tout à fait particulières. La visite se fait en une petite demi-heure. Des randonnées sont possibles aux alentours de Punakaiki.

NZ-westcoast-0443

Passage par Blenheim

Prenons la direction de Picton pour regagner l’île du Nord mais avant, petit passage par Blenheim. Une petite ville sympathique au milieu d’une région viticole. Un endroit idéal pour aller visiter un domaine et gouter du vin néo-zélandais.

Vous savez tout de mon itinéraire sur l’île du Sud en Nouvelle-Zélande, je vous ferai découvrir mon itinéraire sur l’île du Nord où j’ai passé 6 mois, très rapidement.
N’hésitez pas à me poser toutes vos questions en commentaire de cet article !

Partager

Au sujet de l'auteur

Je m'appelle Mathieu, j'ai 27 ans et je suis passionné de voyage. J'essaie de voyager régulièrement tout en continuant mon activité professionnelle. Découvrez mes voyages, mes city trip, mes astuces et mes conseils pour bien voyager.

Un commentaire

Laissez un commentaire