Je prends (enfin) le temps d’écrire aujourd’hui pour vous parler de mon futur voyage. Peu de temps à consacrer à mon blog ces derniers temps, j’écris, en effet, assez peu mais je tenais à vous parler de ma prochaine aventure. Vous l’aurez compris en lisant le titre, je pars dans quelques semaines maintenant pour la Nouvelle-Zélande !! Ce pays qui fait rêver bon nombre de voyageurs, ce pays (très) lointain, l’un des plus éloignés de notre chère France. Ce pays réputé pour ses paysages parmi les plus beaux du monde, entre montagnes aux sommets enneigés, plages paradisiaques et pleines verdoyantes.

Une envie de partir loin (et longtemps)

Pourquoi partir ? Pourquoi la Nouvelle-Zélande ? Ce sont des questions que l’on me pose très régulièrement lorsque je parle de mon futur voyage. La réponse est assez simple et un peu la même que toutes les personnes dans ma situation, juste une envie de changer, de casser la routine, de découvrir d’autres paysages, d’autres personnes. Pour ce voyage j’ai donc décidé d’acheter un billet d’avion sans retour. Un visa vacances-travail en poche et un niveau (très) moyen en anglais suffiront pour me lancer à l’aventure. Un voyage de plusieurs mois afin de s’immerger au maximum dans la culture, dans les paysages de la Nouvelle-Zélande.
Pour ceux qui ne me connaissent pas, j’ai donc quitté mon CDI, obtenu 4 ans auparavant dans une grande entreprise internationale, il y a quelques mois. Plus que quelques semaines avant de vendre ma voiture, libérer mon logement, etc.
Pour répondre à la question du « Pourquoi la Nouvelle-Zélande ? « , je réponds souvent « Pourquoi pas ? ». Mon envie de partir m’a d’abord rapproché du Canada, l’un des pays qui possèdent des accords avec la France afin de faciliter l’obtention d’un Visa de résidence temporaire (comme le Working holiday Visa). Mais il s’avère que les quotas auront eu raison de mon envie de partir dans ce pays. La liste de pays proposant de Visa vacances-travail est de plus en plus longue. En effet il est désormais possible de partir en Australie, Nouvelle-Zélande, Canada, Russie, Corée du Sud, Argentine, Chili, Colombie, Brésil, Hong Kong, etc. Ce n’est pas moins de 15 pays qui sont accessibles grâce à ce Visa Vacances Travail. Plusieurs choses m’ont tout de même poussés à choisir la Nouvelle-Zélande, des témoignages d’anciens PVTistes, des récits, photos, vidéos de voyageurs. Je cherchais également un pays anglophone afin d’apprendre un peu mieux cette langue indispensable de nos jours.

Places aux préparatifs

Depuis quelques mois c’est donc sur les préparatifs de mon voyage que je passe la plupart de mon temps.

Le Permis Vacances-Travail

La première étape des préparatifs est la demande de Visa. Plutôt facile et rapide pour la Nouvelle-Zélande, un petit tour sur le site de l’immigration, plusieurs questions auxquelles il faut répondre, puis quelques jours plus tard, le visa arrive dans votre boite mail.
Le Visa Vacances Travail est très facile à obtenir, le gros avantage pour ce visa est qu’en Nouvelle-Zélande il n’y a (pour le moment) aucun quota. Il suffit donc d’être âgé de 18 à 30ans, de n’avoir jamais fait de demande de PVT (permis vacances-travail), de disposer d’au moins 4200$ NZ sur son compte, de souscrire à une assurance voyage et bien sûr de payer le Visa au prix de 135€.
Quelques questions sur votre santé vous seront tout de même posées, en fonction de vos réponses il est possible d’avoir à passer plusieurs visites médicales.
Le visa est à valider (en se présentant à la douane néo-zélandaise) sous 1 an, et celui-ci est valable 1 an. Il est possible de le prolonger 3 mois si vous travaillez au moins 3 mois dans certains secteurs (travail en ferme, cueillette, etc).

L’assurance

Une fois la demande de visa effectuée, c’est sur l’assurance qu’il va falloir se pencher. Sachez qu’une assurance voyage est obligatoire pour voyager en PVT dans l’un des pays avec lesquels la France possède des accords.
Certains diront, « Oui mais j’ai une assurance avec ma carte bancaire !  » et bien Oui, c’est vrai vous possédez une assurance voyage avec votre carte bancaire MAIS sachez que, quelle que soit la durée de votre voyage, celle-ci ne vous couvrira que pendant 90 jours. Le pays hôte vous oblige à posséder une assurance qui couvre la totalité de votre visa (1 an) pour entrer dans le territoire.
D’autres clauses font de l’assurance voyage de votre carte bancaire un assez mauvais choix en cas de voyage de longue durée ou de voyage « risqué » (le coût de la franchise, les plafonds de couverture, etc).

Il existe différentes assurances proposant ce type de prestation, dédiées aux longs voyages, PVT, tour du monde. Mon choix s’est tourné vers Chapka assurances. L’une des références dans l’assurance pour permis vacances travail (ou même pour tour du monde). Celle-ci offre l’un des meilleurs rapports qualité-prix du marché. Voici un petit tableau récapitulatif des prestations. Pour 12 mois d’assurance, celle-ci me coute 428 euros.

chapka assurances

Le billet d’avion

Autre étape obligatoire pour se rendre en Nouvelle-Zélande, l’achat du billet d’avion !! Plusieurs choix s’offriront à vous, l’achat d’un billet Aller-Retour, fixe, ou avec un retour modulable ou, comme moi, un billet d’avion aller simple. Les coûts varient énormément d’une période de l’année à l’autre, d’une compagnie à l’autre… Une escale est obligatoire pour se rendre en Nouvelle-Zélande, l’arrivée se fait généralement à Auckland mais peut aussi se faire à Wellington, la capitale, ou même Christchurch.
Les escales se font, en fonction des compagnies, soit à Dubaï pour un vol avec Emirates, Hong Kong pour un vol avec Cathay, etc.
J’ai opté pour un vol passant par la Chine (moins cher) avec la compagnie chinoise China Southern. Le vol m’aura couté 630€ et j’aurai, en prime, le droit de visiter l’aéroport de Londres, et celui de Canton (et cela pendant 7h30…).
A titre d’information le vol le plus court pour la Nouvelle-Zélande est de 24h avec une seule escale de 1h. Le mien mettra donc un peu plus de… 37 heures…

Dans mon prochain article sur la Nouvelle-Zélande je vous parlerai de mes premiers jours à Auckland où j’ai réservé une auberge de jeunesse pour une semaine.

Partager

Au sujet de l'auteur

Je m'appelle Mathieu, j'ai 27 ans et je suis passionné de voyage. J'essaie de voyager régulièrement tout en continuant mon activité professionnelle. Découvrez mes voyages, mes city trip, mes astuces et mes conseils pour bien voyager.

2 commentaires

  1. Ah les voyages à durée indéterminée, il n’y a que ça de vrai… C’est un pays qui nous fait très envie, nous allons donc suivre tes aventures avec intérêt.
    Bon courage pour les 37h de voyage (ouch !!!), et bonne route au pays des kiwis !

  2. Bonsoir, je découvre le blog et c’est la première fois que je lis un article aussi détaillé
    Hâte de voir le deuxième volet et de découvrir les photos

Laissez un commentaire